Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 15:11
Migrants : l'appel ariégeois à un élan de solidarié
Migrants : l'appel ariégeois à un élan de solidarié

Plusieurs appels à la solidarité avec les migrants venus d'Irak, de Syrie ou d'ailleurs, fuyants les persécutions et la guerre, nous sont arrivés au cours de ce week-end. Dans une lettre ouverte, l'évêque de Pamiers Jean-Marc Eychenne, rappelant l'émoi suscité par la mort du petit Eylan, dont le corps a été découvert sur une plage turque et dont la photo a fait le tour du monde, l'affirme : «L'Ariège est une terre favorable pour sortir de la honteuse indifférence. C'est une terre hospitalière pour relever le défi de l'accueil de nouvelles populations». Et d'expliquer : «N'y a t-il pas chez nous des terres inexploitées, des maisons de village non occupées, une agriculture de subsistance et de proximité à réinventer» ? Jean-Marc Eychenne fait référence à notre «humanisme, nourri de la tradition Abrahamique résumée si bien dans la lettre aux Hébreux : “N'oubliez pas l'hospitalité : elle a permis à certains, sans le savoir, d'accueillir chez eux des anges”».

De son côté, Jean-Charles Sutra, pour le comité ariégeois du NPA, rend public une lettre ouverte aux maires de l'Ariège : «Il est temps d'accueillir avec dignité, générosité et humanité ces nombreux réfugiés dans nos communes. Nous demandons donc aux maires d'Ariège de recenser les propositions et les capacité d'accueil de réfugiés syriens ou irakiens et de regrouper les initiatives prises dans ce sens par les communes, associations et bénévoles». Il invite les communes à convoquer leurs conseils municipaux pour délibérer sur cette question.

Le NPA se mobilise par ailleurs pour la constitution d'un collectif de soutien aux réfugiés. Pour sa part, Christian Morisse, au nom de l'association Réseau Education sans Frontières souligne : «L'immigration frappe à nos portes, ouvrons-les» et s'emploie à constituer une liste de bénévoles prêts à l'hébergement de réfugiés pour quelques jours ou quelques semaines (05.61.65.65.98, 06.70.94.08.48).

Enfin, Michel Teychenné, conseiller municipal à Pamiers, rappelle «l'esprit du 11 janvier» et vient d'interpeller le maire de Pamiers, président de la communauté de communes, pour organiser l'accueil de réfugiés.


Sur notre terre ariégeoise à la vieille tradition d'hospitalité, dont l'histoire est faite de si nombreux exodes, de l'accueil de réfugiés en nombre, nul doute que ces appels seront entendus. On ne peut en douter.

PLUS : 
LETTRE DE MICHEL TEYCHENNÉ AU MAIRE DE PAMIERS

Monsieur le maire-président de la Communauté des communes,

La découverte de plus de 70 réfugiés morts dans des conditions atroces dans un camion en Autriche, la photo du petit Aylan  noyé sur les plages de Turquie, ont enfin réveillé une grande partie de l'opinion publique européenne. Il était temps. Pourtant, depuis des mois, les associations humanitaires, mais aussi l'Italie et la Grèce, nous alertaient sur la situation catastrophique de ces populations qui fuient la guerre, la barbarie, les fanatiques de Daech, et qui n'ont d'autre solution pour survivre, pour sauver leur famille, que de fuir leur pays : la Syrie ou l’Irak. Comme les réfugiés espagnols pendant la guerre d'Espagne, comme les réfugiés du Nazisme, comme les boat-people pendant la guerre du Vietnam, les Syriens et les Irakiens mais aussi les Afghans ou les Somaliens fuient la terreur, la guerre, les massacres des fondamentalistes islamistes.

Depuis janvier et la tuerie de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher, la France est attaquée presque chaque mois par ces « fous de dieu », qui ont sévi il y a encore quelques jours dans le Thalys.

L'esprit  du 11 janvier, qui nous a rassemblés par centaines de milliers dans toute la France au nom des valeurs de la République et de l'humanisme universel derrière le slogan « Je suis Charlie », doit continuer. C’est dans cet esprit que les Français, les Européens, doivent accueillir ceux qui fuient la mort et l’obscurantisme. Il faut que chacun se mobilise, en fonction de ses moyens, pour cela. Nous l’avons fait dans le passé, nous pouvons, nous devons le faire, aujourd’hui.

Je vous demande donc que l’on agisse rapidement, en lien avec les associations ariégeoises, pour organiser l'accueil de familles de réfugiés sur Pamiers et sa Communauté. Cette action simple et concrète, allant au-delà des discours, donnera du sens à notre au refus du terrorisme et du fanatisme, et marquera notre solidarité.

Je suis à votre disposition pour aider à organiser cet accueil.

Bien à vous,

Michel Teychenné
A
ncien député européen
Conseiller municipal

Conseiller communautaire

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires