Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 13:22

TRIBUNE LIBRE
PAMIERS : AGGLO OU PAS AGGLO ?


Le processus de fusion des Communautés de communes est un moment historique pour nos territoires. Mutualiser et rationaliser pour mieux répondre aux besoins de la population sont les critères qui doivent guider notre choix.L’Ariège est très en retard dans la mise en place de son schéma départemental. 80 pour cent des départements français ont déjà mis en place le leur avant les élections de l’an dernier. Nos décisions devront être prises avant mars 2016 et seront applicables au 1er janvier 2017.

Jusqu’à maintenant le débat s’est focalisé sur une grande Communauté d’Agglomération qui irait de Saverdun à Tarascon, voire avec Ax-les-Thermes, Querigut et Vicdessos, ce qui ferait 153 communes. Ce serait une aberration, un monstre administratif et politique! Cette Communauté d’Agglomération « de Dunkerque à Tamanrasset »,  serait unique en France et ingérable en matière de gouvernance démocratique, regroupant trop communes et trop de bassins de vie – et surtout des intérêts très divergents et centrifuges.

Il faut quand même se rappeler que les Communautés d’Agglomération ont été créées par le législateur pour organiser et mutualiser autour d’une ville-centre des communes urbaines ou fortement périurbaines ayant les mêmes problématiques citadines dans un même bassin de vie... En Midi-Pyrénées, la moyenne des communes regroupées dans une Agglomération est inférieure à 20. Dans ces conditions, le projet défendu par le député Fauré tient de l’usine à gaz.Pamiers, mais aussi Foix, serait noyée parmi des communes rurales et montagnardes qui ont d’autres priorités et d’autres types de problèmes. La gouvernance ressemblerait à celle du SMDEA ou du Syndicat d’Électrification, qui ne sont pas des modèles de démocratie, c’est le moins qu’on puisse dire. Nous sommes totalement hostiles à ce projet, nous l’avons dit pendant la campagne électorale des municipales.

Par contre, depuis quelques jours, les choses ont évolué : Foix et Varilhes ont annoncé leur volonté de créer une Agglomération avec leurs deux Communautés de communes. Elles proposent à Pamiers de les rejoindre. 

Pamiers ne peut pas dire non par principe. Nous devons évaluer les avantages et les inconvénients d’une agglomération Pamiers-Foix. La Communauté de communes de Pamiers représenterait 50 pour cent de la population de ce territoire, ce qui nous donnerait des garanties pour peser dans les décisions. Ce territoire regrouperait trois Communautés de communes qui ont les mêmes problèmes urbains et périurbains.

Nous avons donc demandé au maire-président André Trigano un débat sérieux et argumenté sur les divers scénarios qui s’offrent à la Communauté de Pamiers. Ce débat devra être suivi d’un vote pour valider notre choix. L’annonce de M. Trigano de fusionner les communautés de Pamiers et Saverdun sans même avoir informé le bureau et les élus de la Communauté de Pamiers est donc sans valeur, et un déni de démocratie. J’espère que Madame la Préfète n’en tiendra pas compte dans ces propositions de SDIC.

Il faut sortir des postures politiciennes, des chiffres bidons et des rodomontades. Cette affaire est sérieuse, elle engage notre avenir pour longtemps. Il est temps de remettre un peu de sérieux et de méthode dans ce choix. C’est ce que les élus de « Pamiers au cœur » proposent.

Michel Teychenné
Ancien député européen, Conseiller communautaire

Pamiers : Agglo ou pas Agglo ?
Pamiers : Agglo ou pas Agglo ?
Pamiers : Agglo ou pas Agglo ?

Le retour du Carmel.- Michel Teychenné a été nommé par le maire au sein de la commission chargée d'étudier le devenir du Carmel. C'est un retour, puisque l'impétrant avait quitté ce cénacle mécontent de ne pouvoir y travailler à son goût. «Avec la présidente de la commission culture et patrimoine, nous allons essayer de bâtir quelque chose et de proposer un projet au conseil» indiquait M.Teychenné. Un marché d'étude va être conclu avec le cabinet Jean-louis Rebière. Ce travail aidera à l'élaboration du projet définitif.

Accessibilité.- Comme nous nous en étions fait l'écho dans le courant du mois d'août, une programmation sur 9 ans devrait permettre d'assurer l'accessibilité de tous les bâtiments communaux de Pamiers. Il en coûtera près de 3,50 M€. En 2016 les bâtiments suivants sont concernés : écoles élémentaires des Canonges et cazalé, Hôtel de ville, CCAS, jeu du Mail, Club des aînés, locaux syndicaux. L'opposition a déploré que l'aménagement de la MJC soit repoussé en fin de programme.

Abattement sur la taxe d'habitation.- C'est pour les personnes handicapées ou invalides. Il sera de 10 % sur la valeur locative.

Camping.- Le bilan d'activité du camping de Pamiers est de 16 450 nuitées en 2014, soit un léger recul par rapport à l'année précédente.

Crématorium.- L'activité du crématorium continue, elle, à croître avec 582 actes en 2014, contre 504 l'année précédente. Cette activité en hausse confirme la pleine utilité de cet équipement.

Site de l'abbaye de Saint-Antonin.- Les élus, sur une question de Michel Teychenné ont évoqué les travaux actuellement en cours sur le site de l'ancienne abbaye de Saint-Antonin. Rappelons que cet endroit, privé, est aujourd'hui aménagé par un particulier pour y réaliser des locaux professionnels. M. Teychenné voulait savoir si sur ce site classé, toutes les prescriptions d'urbanismes avaient été respectées. Le maire a répondu que tel était le cas, le propriétaire s'étant soumis aux injonctions de la DRAC, qui suit le chantier. Michel Teychenné a regretté que la collectivité publique ne se soit pas emparée de ce patrimoine, qui aujourd'hui a été bouleversé au niveau de ses superstructures. «On n'a pas préempté, en effet, - indiquait Claude Deymier, en considérant que la ville ne pouvait pas tout acheter - mais le pétitionnaire s'est soumis aux règles demandées par la DRAC qui a exigé que l'on ne touche pas à ce qui est enfoui». Des micro-pieux vont être réalisés pour construire au dessus.

 

Passe-d'armes.- Entre la majorité et le groupe Fauré autour de la plainte «Fauré», au sujet du permis de construire dit du terrain «des Canonges». La mairie a annulé ce permis, mais le tribunal administratif poursuit, tant que la plainte du propriétaire voisin, s'estimant lèsé, n'a pas été retirée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires