Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

20 juillet 2016 3 20 /07 /juillet /2016 10:09
« Pamiers au coeur » demande des comptes sur le concert de Johnny
« Pamiers au coeur » demande des comptes sur le concert de Johnny
« Pamiers au coeur » demande des comptes sur le concert de Johnny
« Pamiers au coeur » demande des comptes sur le concert de Johnny

Au lendemain de Fiesta, la liste d'opposition revient à la charge sur la venue de Johnny Hallyday au stade Balussou. Et compte bien faire toute la lumière sur le financement de cette opération, gérée par Pamiers Événements.

Alors que le concert de Johnny Halliday s'est déroulé sans accroc, mercredi dernier, l'opposition municipale monte de nouveau au créneau. Une semaine avant la commission exceptionnelle des finances, consacrée à Fiesta 2016, la liste «Pamiers au cœur» s'alarme du potentiel déficit qu'aurait engendré le passage du chanteur. En particulier dans les comptes de l'association Pamiers Événements, en charge de l'organisation.

«Nous attendons de cet audit qu'ils répondent à trois questions, avance Michel Teychenné, remonté face aux affirmations de l'équipe organisatrice. De savoir si d'une, l'hélicoptère qu'a emprunté Johnny est à la charge de Pamiers Événements. Qu'on puisse savoir également combien de billets gratuits ont été distribués et sur quel mode d'attribution. Et de trois, pourquoi le fameux mécène qui n'est en fait qu'un prêteur reste anonyme et s'il fait affaire avec la mairie.»

Michel Teychenné et Bernadette Subra veulent obtenir plus de transparence sur ce dossier. Et éviter que le contribuable appaméen n'éponge les dettes de Fiesta et de l'association. Afin de ne pas connaître pareil sort, les deux élus comptent bien avoir accès aux documents comptables de trois structures : l'organisateur de Fiesta, mais aussi l'office de tourisme du pays de Pamiers et la mairie. «L'office de tourisme ne cache pas que 70 % de son activité est liée au soutien logistique de Pamiers Événements et à Fiesta, justifie Michel Teychenné. Or, elle a bénéficié de 272 000 € de subventions dans le cadre du budget 2016. Pamiers Événements, elle, a eu 129 000 €. Ajouté à cela les 150 000 € accordés lors du dernier conseil municipal, cela représente près de 551 000 € pour un seul événement et pour une personne à la fois adjoint à la mairie et responsable des deux associations.»

Pas de demande de démission pour l'instant

L'autre inquiétude de «Pamiers au cœur» concerne l'emprunt consenti par l'équipe événementielle. Un prêt de 200 000 € provenant de la part d'un mystérieux entrepreneur aurait été contracté avec un taux «au-dessus du marché, s'il n'est pas remporté d'ici le 31 août», selon les dires de l'opposition.

«André Trigano nous a appelés pour nous en parler et nous l'a confirmé avant le dernier conseil municipal», rappelle Bernadette Subra, qui espère que la mairie ne soit pas mêlée à cette opération. Les deux élus sont tout aussi fatalistes quant à la recette dégagée le soir du 13 juillet, qui pourrait ne pas suffire. «Le coût du concert doit avoisiner entre les 600 000 et 700 000 €, et la recette 300 000 €, avance Michel Teychenné, qui aurait ouï dire de 6 200 entrées enregistrées. Ça n'évitera pas la faillite de Pamiers Événements.»

Si pour le moment, ni l'un ni l'autre n'exige la démission d'Hubert Lopez, chacun attend de voir la suite donnée à cet épisode.

«Il peut y avoir une remise en cause juridique, précise Michel Teychenné. Mais ça, nous le verrons lorsqu'il sera question d'évoquer les responsabilités». Joint par téléphone, Hubert Lopez, responsable de Fiesta préfère ne pas épiloguer sur le sujet et attend de faire «le point sur tous les éléments» avant de prendre une position. «Nous verrons après la commission, la semaine prochaine», indique simplement l'adjoint au maire, refusant d'avancer un quelconque chiffre sur la fréquentation du concert de Johnny.

Jérémy Mouffok

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires