Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 16:18

Conseil municipal

L'AFFAIRE PAMIERS ÉVÉNEMENTS :
TOUTE LA LUMIÈRE DOIT ÊTRE FAITE !

Monsieur le maire,

La démission de M. Lopez intervient suite à notre demande de vérification des comptes de Pamiers Événements. Il apparaît de graves dysfonctionnements dans la gestion de cette association, et des dérives financières lourdes que nous dénonçons d’ailleurs depuis des années.

Après les Commissions de finances et surtout après avoir eu enfin accès aux factures, nous évaluons à peu ou prou 620 000 euros le coût, pour les Appaméens, des subventions et des aides municipales diverses versées en 2016 à et pour Pamiers Événements. Soit 6 points d’impôt !!! 

Les dérives et les dysfonctionnements sont nombreux. Par exemple, l’absence de Commissaire aux comptes, alors que Pamiers Événements bénéficie depuis des années de plus de 151 000 euros de subventions et d’aides directes et indirectes de la Mairie de Pamiers. 

Il y avait une obligation légale de faire certifier les comptes par un Commissaire aux comptes – la Mairie le savait, le comptable aussi... Mais rien n’a été fait.

Rien que pour la Fiesta 2016, nous avons découvert :

- que 20 000 euros ont été dilapidés en repas gratuits, et sans connaître l’identité des « invités » ;

- que les VIP au concert « Hallyday » ont bénéficié de 6 300 euros de frais de bouche gracieusement payés par les subventions de la collectivité;

- que des séjours effectués par des dirigeants de Pamiers Événements à Nantes et à Arcachon en janvier et février, par exemple, ont été payés par le contribuable;

- que des centaines de billets de concert « à l’œil » ont été distribués en ville aux « amis et copains »;

- que 2 177 euros de t-shirts et de gilets fluo ont été achetés pour la Fiesta sur la subvention (un sponsor aurait été utile pour prendre en charge leurs coûts);

- que des dizaines de pleins d’essence ont été faits sans que le ou les bénéficiaires donnent leur nom ou même leur numéro d’immatriculation;

- que 896 euros sont enregistrés dans la comptabilité sous l’intitulé « cadeaux à Johnny Hallyday ».!!!;

- que 130 000 euros ont été empruntés en toute illégalité par le président de Pamiers Événements auprès d’un résident andorran – emprunt que votre ancien adjoint a en plus caché au Conseil municipal lors du vote de la fameuse subvention exceptionnelle de 150 000 euros (mensonge qui modifiait complètement le plan de financement du concert de Johnny Hallyday et annonçait, si nous l’avions su, la catastrophe financière).

Je pourrais continuer encore longtemps...notamment sur le pillage financier de l’Office de Tourisme par Pamiers Événements. Je tiens à saluer ici le personnel de l’Office de Tourisme qui n’est pas en cause dans cette affaire; seuls le président, la directrice et le comptable sont en cause ! Nous nous opposerons au projet de licenciement de certains de ces personnels annoncé par le maire et M.Lopez en Commission des finances, Une fois de plus, ce sont les salariés, les « sans-grade », qui trinquent... Pas les responsables !

Nous demandons que les personnels de l’Officede Tourisme qui ne seront pas repris par le nouvel Office de tourisme intercommunal soient affectés au « service culture » de la Mairie. 

Au vu de ces faits très graves dans la gestion de Pamiers Événements et de la forte suspicion de « prises illégales d’intérêts » par les élus, nous vous redemandons officiellement, M. le maire, de saisir Mme la Procureure de la République par une plainte contre X sur les dérives financières de cette association, pour prises illégales d’intérêts par des élus. Cela au nom des Appaméens, qui en sont les premières victimes, et au nom de tous les bénévoles appaméens, qui gèrent avec sérieux et dévouement les quelques subventions municipales qu’obtiennent leurs associations.

Mais M. Lopez n’est malheureusement pas le seul responsable dans cette « affaire ». Il ne saurait être le bouc émissaire, ou la victime expiatoire par sa seule démission de ses fonctions d’adjoint. Ne pas saisir la justice serait être complice de tous ceux qui ont une responsabilité importante dans ces « dérives graves ».


Michel Teychenné 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires