Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 11:43

Pamiers au coeur 

M. TEYCHENNÉ ET B. SUBRA RÉPONDENT AU MAIRE DE PAMIERS


C’est avec plaisir que nous avons appris par la presse que le maire voulait « se lancer dans la participation citoyenne ». Il serait plus que temps, surtout après l’annulation par le maire-président du Conseil municipal et du Conseil communautaire prévus les 20 et 21 octobre. Cela sans explications, mais pas de Conseils, pas de questions qui dérangent... Sans parler du peu d’intérêt accordé par le maire aux travaux du Comité de suivi du Contrat de ville ou du Conseil citoyen.

Les décisions traînent, changent ou sont prises en dépit du bon sens et en secret – comme pour la vente de l’Esplanade de Milliane à une société privée, ce qui est un véritable scandale! Sans parler de la consultation obligatoire de la population sur le nouveau Plan Local d’Urbanisme, effectuée  en plein été en catimini... Avec un tel bilan, parler de « participation citoyenne » est assez risible.

Par ailleurs, le maire « découvre » aujourd’hui que l’Office de Tourisme comptait deux fois trop de salariés... Ils n’étaient pas payés à rien faire, mais, comme nous le dénonçons depuis des années, ils étaient rémunérés par l’Office de Tourisme pour faire le travail de Pamiers Événements (principalement pour la Fiesta) aux frais du contribuable appaméen, en toute illégalité. Que la nouvelle Communauté des Communes mette fin à cette situation n’a rien de choquant. Par contre, nous serons vigilants sur le sort des salariés, et veillerons à ce que toute la lumière soit faite sur ces pratiques illicites de financement.

Le regroupement de la Basse-Ariège en une seule Communauté des communes est une bonne chose. Nous l’avons soutenu et défendu. En janvier 2017, les 70 délégués de la nouvelle Communauté des Portes d’Ariège devront choisir une nouvelle équipe, un nouveau président ou une nouvelle présidente. Au-delà des candidatures, c’est le projet de vie et de développement pour le territoire que nous attendons. Pas des positions tactiques des uns et des autres, et du maire en premier !

Enfin, comme avant chaque élection, le maire annonce « l’arrivée » hypothétique d’entreprises à Gabrielat. C’est un signe qui ne trompe pas : il est en campagne. Une fois de plus, le maire est candidat à sa succession, en janvier, à la tête de la nouvelle Communauté des Communes.  En Basse-Ariège, la droite prépare  l’avenir et  la « relève »... dans l’immobilisme le plus total ! 
 
Michel Teychenné et Bernadette Subra
Conseillers municipaux et communautaires

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires