Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

30 septembre 2017 6 30 /09 /septembre /2017 13:13

Pamiers
LA FIESTA S'INVITE AU CONSEIL MUNICIPAL

La Fiesta s'invite au Conseil municipal

La majorité à la dérive, toujours empêtrée dans les conséquences  de “ l’affaire Fiesta ”. Malgré ses promesses, le maire continue à utiliser l’argent de la Ville pour renflouer Pamiers Événements.

 

La Fiesta s'invite au Conseil municipal

La Région Occitanie ouvre en octobre l’École Régionale du Numérique à Pamiers... mais la Mairie va créer la sienne en 2018, à 11 000 euros l'année scolaire. Une très grosse bêtise à 150 000 euros pour les Appaméens.

 

La Fiesta s'invite au Conseil municipal
La Fiesta s'invite au Conseil municipal

Le conseil municipal de Pamiers s'est tenu hier soir. Plusieurs points ont donné lieu à des débats : le festival Fiesta et la création d'une école informatique.


Décidément cette «malheureuse soirée» comme la nomme le maire, André Trigano, n'a pas fini d'agiter les conseils municipaux appaméens. Hier, Fiesta est revenue à deux reprises à l'ordre du jour.

Les élus ont en effet décidé de reverser l'intégralité des droits de place de la manifestation à l'association Pamiers Événements. Soit un peu plus de 22 000 €. Cette décision s‘appuie sur le fait que l'enquête de la brigade de contrôle et de recherche sur les comptes de l'association «n'a pas constaté de manquement aux règles de facturation».

Michel Teychenné (opposition) s'est élevé contre cette décision. Pour lui, il s‘agit «d'un contrôle minimum». «Le problème, ce sont les déficits», a-t-il soulevé, rappelant que l'enquête judiciaire était, elle, toujours en cours. «Cette somme va aller aux débiteurs, nous avons déjà sorti 150 000 et 120 000 euros». Et ce dernier de suggérer au maire de leur donner une de ses voitures de collection pour combler le déficit. Annie Fachetti (opposition) rappelait que l'association devait rembourser les 150 000 €. «Au lieu de cela, on rajoute 22 000 €», regrettait-elle. Du côté de la majorité, on s'abstenait de quelque commentaire que ce soit. Et plusieurs dossiers plus tard, on reparlait de Fiesta à la suite d'une innocente question d'Annie Fachetti. La mairie va verser une subvention exceptionnelle de 8 000 € au SCA, qui a été obligé de jouer ailleurs, à cause de la détérioration du stade, à la suite du concert de Johnny.

Autre point à soulever les passions hier : l'installation à Pamiers d'une école supérieure d'ingénierie informatique : Intech Sud. Michel Teychenné, après avoir mis en doute le sérieux de la formation, a regretté que la ville prête 150 000 € sans engagement de l'école. «Au moins avec Fiesta, on buvait un coup», avant d'appeler à «un peu de sérieux». André Trigano avouait qu'il n'y a aucune garantie : «On tente des expériences, on prend le risque, on veut avoir des étudiants sur la ville». Jean Guichou qui suit le dossier le défendait estimant que «le risque méritait d'être pris».

Milliane, 3 pigeons : feu vert

À l'occasion de ce conseil, le maire a annoncé que la ville venait d'obtenir l'autorisation, hier à 17 heures, de réaliser le réaménagement de la place Milliane, de construire une halle aux Trois Pigeons et de réhabiliter l'immeuble Pedoussat. Trois projets qui lui tiennent à cœur et auxquels il croit beaucoup pour redonner vie à Pamiers. Et à Michel Teychenné, qui lui indiquait que les dossiers pourraient aller plus vite s'il acceptait d'utiliser certaines lois, le maire répondait : «Je refuserai toujours l'expropriation tant que je serais là. Les gens dans la pauvreté, on ne les met pas dehors».

La Dépêche du Midi / 30 septembre 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires