Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logodepeche140

logogaz140




 

6 novembre 2017 1 06 /11 /novembre /2017 16:06

MICHEL TEYCHENNÉ RÉPOND À
L'INSTITUT INTECH : SOYONS SÉRIEUX S.V.P. !

Michel Teychenné répond à l'Institut INTECH : Soyons sérieux s.v.p. !

Michel Teychenné remercie la directrice de la Communication de l’Institut INTECH, Myriam Talavera, d’avoir confirmé que cet institut privé ne délivre pas de diplôme reconnu par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, mais uniquement un titre de certification professionnelle délivré par le Ministère du Travail aux niveaux I et II. Au-delà des grandes phrases ronflantes et du discours marketing inhérent à ce type d’établissement à but lucratif, je persiste à regretter que la Mairie de Pamiers prête sans garantie 150 000 euros et engage des travaux très onéreux dans l’ancienne École de musique pour héberger l’association C2RT, qui représente INTECH à Pamiers et Agen. En effet, l’Institut INTECH fonctionne par « franchise de marque » sur ces sites décentralisés. L'association C2RT n'existant que depuis trois ans, elle ne peut évidemment revendiquer son « expérience » dans l’enseignement supérieur, et encore moins les résultats de ses étudiants de cinquième année... Soyons sérieux s.v.p. !

Il est regrettable que l’argent public aille à ce type d’établissement à but commercial qui encourage ses étudiants, s’ils n’ont pas les moyens de payer leurs études, à emprunter auprès des banques le montant des énormes frais de scolarité exigés : 27 000 euros ! Cette vision financière des études, à l’anglo-saxonne, est très pénalisante pour les étudiants. Ceux-ci mettent des années à rembourser leurs emprunts bancaires, ce qui favorise le surendettement comme le montrent de nombreuses études internationales. Ce choix de société n’est pas le mien.

Michel Teychenné
Conseiller municipal
Ancien député européen

 

Partager cet article

Repost0

commentaires