Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logodepeche140

logogaz140




 

19 février 2018 1 19 /02 /février /2018 11:33
Pamiers : Ils dénoncent la politique « du ruban et des ciseaux »
Pamiers : Ils dénoncent la politique « du ruban et des ciseaux »
Pamiers : Ils dénoncent la politique « du ruban et des ciseaux »

Michel Teychenné et Bernadette Subra demandent que les commissions municipales étudient les deux dossiers de création de cinéma sur la ville. Les deux conseillers de Pamiers au Cœur, dénoncent le double discours du maire.

«La mairie tient un double discours». Les propos du maire sur le projet de cinéma ont fait bondir Michel Teychenné et Bernadette Subra. Ces derniers ne comprennent pas qu'on privilégie un projet porté par une personne extérieure et non celui porté par les locaux au prétexte qu'on ne veut pas rajouter de commerces sur la zone du Chandelet. «Ils pleurent des larmes de crocodiles sur le centre-ville qui se vide et les nouvelles zones commerciales fleurissent sur Pamiers», dénoncent-ils. «Toujours sans consulter le conseil municipal, une nouvelle zone commerciale de 3 000 m2 de surface de vente est en construction au château d'eau à la limite de Saint-Jean-du-Falga, ce qui engage la municipalité à créer un giratoire et à réadapter la voirie proche aux frais du contribuable soit un million d‘euros», continuent-ils.

Sur le cinéma, l'opposition ne privilégie aucun des deux projets. Par contre, elle souhaite que les porteurs puissent être entendus par les commissions cultures et centre-ville. «C'est quand même le minimum démocratique pour départager deux projets qui engagent l'avenir de l'offre culturelle de la ville et les finances publiques», insistent-ils. Et de demander une réponse publique du maire.

Enfin, si elle dit ne privilégier aucun projet, elle émet de sérieux doutes sur celui qu'elle nomme «parisien». Notamment à propos du cinéma de centre-ville, qu'ils jugent prioritaire de sauvegarder. «Nous dénonçons les risques d'une opération commerciale visant à récupérer les droits d'exploitation et l'accès aux subventions nationales du cinéma de Pamiers pour créer un multiplex au Chandelet et ensuite fermer la salle du centre-ville. Scénario malheureusement classique», indiquent-ils.

Les deux élus font également remarquer que le terrain où est prévu le cinéma était réservé pour réaliser la jonction avec la rocade. Et ainsi désengorger la Bouriette et le Chandelet. L'opposition rappelle qu'il existe un site parfait pour implanter le cinéma : l'ancien Lidl.

Dans cette affaire, elle voit une volonté de la ville d'inaugurer avant les élections. Comme sur d'autres dossiers. Elle dénonce ainsi «les gros cadeaux financiers injustifiés» par la ville aux promoteurs : Info'tech, l'immeuble Laroque, l'immeuble Pédoussat… «Cette politique du ruban et des ciseaux à tout prix, c'est le cas de le dire coûte très cher aux Appaméens pour de piètres résultats. En plus d'être financée par de la dette et l'emprunt».

Partager cet article

Repost0

commentaires