Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logodepeche140

logogaz140




 

23 juin 2018 6 23 /06 /juin /2018 14:52

Pamiers / Conseil municipal
Intervention des élus de « Pamiers au Coeur »
sur le projet d'aménagement de M
illiane

D'abord, nous regrettons l'absence de volonté de concertation de la majorité sur ce dossier. Lors d'une première réunion, il y a plusieurs mois, nous avions été informés du choix des architectes et du préprojet. À notre demande expresse, une deuxième réunion de présentation du projet définitif a été organisée mercredi dernier. Nous n'avons jamais pu rencontrer les architectes lors de ces deux réunions. Ce n'est pas normal, pas correct. Vous et vos adjoints avez confisqué ce dossier, le résultat n'est pas brillant! Voilà pour la méthode.

Sur le fond, ce projet va coûter un «pognon de dingue» : au minimum 2,5 millions d'euros hors taxe. Et il ne concernera pas l'escalier de la fontaine Sainte-Nathalène et les terrasses au-dessus. De l'autre côté de l'esplanade, la liaison avec la tour Saint-Jean par le terrain Legrand, acheté pour ça, ne sera pas aménagée. C'est un projet au rabais qui nous a été présenté mercredi, mais l'enveloppe financière, elle, reste la même. C'est le premier gros défaut de ce projet.

Il a un deuxième défaut, et pas de moindres : Milliane aujourd'hui, c'est plus de 700 places de parking. Avec seulement au total 256 places de parking dans votre projet, situées en prime le plus loin du centre-ville, vous commettez une grave erreur d'aménagement urbain. Vous organisez ainsi la pénurie de places de parking pour le centre-ville. Il manque au minimum 100 à 150 places de parking dans votre projet. Nous le dénonçons avec force.

Troisième problème : la volonté de créer au bord du canal votre Pamiers plage. Ça va obliger à déplacer le boulevard dans l'ovale des platanes et à remplacer son emplacement actuel par une pelouse, traversée quand même par 8 voies bétonnées d'accès aux maisons riveraines. Ça va coûter très cher, d'autant que le Conseil départemental laissera à la charge totale de la Mairie le déménagement du boulevard, alors qu'il est pourtant en charge de cette voirie! C'est un gros tiers du budget qui va être dépensé dans Pamiers plage, pour un résultat des plus aléatoire. Ce surcoût plombe financièrement le projet d'aménagement global prévu. Bien sûr, les travaux abandonnés, comme la liaison avec la tour Saint-Jean, l'escalier et les terrasses ne sont pas chiffrés et sont supprimés à cause de Pamiers plage. Nous vous demandons de chiffrer cette deuxième tranche de travaux. Nous l'estimons la totalité du chantier à plus de trois et demi millions d'euros au total : un pognon de dingue vous dis-je ! Si cela se fait un jour...

Enfin, nous dénonçons l'absence d'aménagements de sécurité et d’arrêts de dépose devant la sortie de l'École Notre-Dame, ainsi que la suppression du parking devant Gamm Vert au profit d'un parvis piéton inutile, à l'esthétique polémique et qui réduira encore les possibilités de parking pour faire plaisir à on ne sait qui...

Monsieur le maire, rénover Milliane est une bonne idée, mais votre projet actuel est à revoir complètement. Nous sommes à votre disposition pour le modifier rapidement, en profondeur, et pour le rendre réaliste sur le plan financer.



PLUS
 

Intervention des élus de « Pamiers au Coeur » sur le projet d'aménagement de Milliane
Intervention des élus de « Pamiers au Coeur » sur le projet d'aménagement de Milliane
Intervention des élus de « Pamiers au Coeur » sur le projet d'aménagement de Milliane

Dans la moiteur de l'été enfin revenu, la séance du conseil municipal, hier soir, a été de temps en temps électrique, entre élus des deux bords. Comme d'habitude.

C'était le premier conseil de l'été, il fut viril mais correct. Débat il y eut, et il a fallu attendre la fin de la séance pour assister à un dérapage, heureusement et finalement.. contrôlé. L'ordre du jour n'était pas exceptionnel, mais il recelait quelques pierres d'achoppement qui ont donné lieu au traditionnel match de ping-pong, entre élus majoritaires et de l'opposition, et plus particulièrement cette fois, entre adjoints chargés des dossiers et les élus des deux groupes adverses. André Trigano est plutôt resté en retrait, excepté sur la fin à la suite d'une question posée par Michel Teychenné (Pamiers au cœur), sur la défense des services publics à Pamiers (voir ci dessous).

Pièce de choix au menu, se trouvait le cinéma. De toute évidence le dossier avance au point qu'il a fallu passer une délibération nouvelle pour accroître la surface à vendre au porteur du projet. L'opposition, par la bouche de Michel Teychenné a émis des craintes sur la volonté réelle du promoteur d'assurer un destin au cinéma de centre-ville. Une manœuvre pour ce dernier : «Vous nous préparez un «emboucadou» comme on dit chez nous !». Annie Fachetti (Pamiers Ensemble) n'était pas plus convaincue : «A court ou moyen terme il est condamné ! Ce cinéma de périphérie ne donne pas le signe de la redynamisation du centre-ville !» En réponse, André Trigano est sorti de son silence pour assurer «que le cinéma multiplex ne se fera pas si le cinéma de centre-ville ne fonctionne pas !»

Milliane, toujours au débat

Pour le reste, l'échange de balles a continué autour du projet de la place Milliane, contre lequel Michel Teychenné et Bernadette Subra ferraillent avec détermination, reprochant son coût, ses erreurs de conception et au final la méthode, «sans concertation aucune avec tous les élus» : un projet «confisqué par votre équipe». Ceci étant, les élus de la majorité s'en sont tenus à leur projet, André Trigano aussi, passant sans barguigner à la délibération suivante. On touchait au final. Et c'est sur cette question de Michel Teychenné sur les services publics malmenés à Pamiers, que le feu a failli se mettre au tapis. Enfin presque. Le soufflé est retombé dans la moiteur de l'été enfin revenu.

Partager cet article

Repost0

commentaires