Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2019 6 12 /01 /janvier /2019 10:19

 

Pamiers : un cinéma à l'ancien tribunal ?
Pamiers : un cinéma à l'ancien tribunal ?

Michel Teychenné et Bernadette Subra veulent que la ville porte le projet de construction d'un nouveau cinéma qu'elle déléguerait ensuite à un privé.

Pour Pamiers au cœur, il est impossible que la plus grande ville d'Ariège abandonne tout projet de cinéma. Alors Michel Teychenné et Bernadette Subra proposent à la mairie d'arrêter les «opérations d'enfumage» et de faire du cinéma une priorité.

Pour l'opposition, la ville doit prendre la main et bâtir un cinéma puis le mettre en délégation de service public. Ils estiment le coût de l'opération à environ 2 M€. «Ce projet structurant pour la revitalisation du centre-ville pourra être fortement subventionné par les divers programmes du contrat de ville», indiquent-ils. Et pour montrer que la ville a les moyens d'une telle ambition, ils citent les projets culturels déjà menés : école de musique, jeu du mail, la salle Fernan…

Les deux élus ont déjà réfléchi à plusieurs sites. Le plus simple est pour eux de rénover et d‘agrandir le Rex. Les bâtiments attenants sont vides et en vente, la mairie est prioritaire du parking devant et de l'enclos du portail rouge derrière le cinéma.

Autre site qui permettrait d'aller vite : l'ancien parking du Lidl. «Mais malheureusement la mairie veut regrouper les écoles de L'Estang et Sainte-Claire sur ce site, un projet onéreux qui n'a pas notre agrément», regrettent-ils.

L'opposition n'exclut pas la place Milliane. «Mais pas au milieu de l'esplanade». Pour elle, il serait possible d'en bâtir un sur le terrain jouxtant la salle des évangélistes. Terrain dont la ville est propriétaire. Et le cinéma pourrait profiter des futurs aménagements de la place.

Mais pour Pamiers au cœur, le projet le plus ambitieux serait de transformer l'ancien tribunal en cinéma. D'autant plus qu'il y a un terrain de 700 m2 attenant, «la cour des poules», qui peut être séparé du carmel. Pour eux, ce serait une belle occasion de rendre ce bâtiment historique aux Appaméens et aussi «une belle occasion pour le conseil départemental de participer comme à Foix, à un projet culturel structurant pour Pamiers». Et de rappeler que le conseil départemental «donne 4 millions d'euros pour faire de l'ancien tribunal de Foix un musée».

Trigano : «le cinéma, c'est fini»

«Le multiplex, c'est fini, fini» a indiqué André Trigano, le maire, lors d'une interview jeudi. «Le cinéma sera toujours en contradiction avec la politique de la ville et l'Anru», souligne-t-il. Aujourd'hui, à ses yeux, il n'existe pas d'emplacement en centre-ville où on pourrait construire le parking nécessaire pour un multiplex. Pour le maire, le meilleur emplacement, c'était Milliane. Mais il y avait trop d'opposition. «J'ai tiré un trait sur ce projet. Quand on perd, il faut être fairplay», commente-t-il. Et tant mieux, pour lui, si Foix arrive à mener son projet à bien.


Repères

Le chiffre : 3 salles > 400 places. Pour eux, le projet présenté de 5 salles (+ une en centre-ville) n'était pas viable économiquement.

PLUS :
LE DOSSIER DU CINÉMA DANS PAMIERS



« La Mairie doit choisir de faire un cinéma multi-salles dans le centre de Pamiers. »  


Un multiplex de 800 places et 6 salles n'est pas viable économiquement à Pamiers et en Ariège. C'est le triste mais rude avis sans appel de la Commission Nationale d'Aménagement Cinémathographique !!

Ce projet économiquement pas sérieux, mais pourtant soutenu par le maire depuis deux ans sans que jamais le Conseil municipal ait été informé concrètement du projet ou des engagements financiers de la Mairie, est définitivement abandonné. Ce projet était malheureusement fait du même bois que l'annonce du «Grand pôle logistique » dont l'embranchement ferré à 2,5 millions d'euros payés par nos impôts rouille toujours à l'entrée de Trémèges, ou encore il y a deux ans à peine, l'annonce, comme par hasard avant les élections, de l'implantation à Pamiers d'une grande entreprise américaine de « catering » (restauration dans les avions. Implantation qui n'est jamais venue. Ces annonces intempestives donnent une mauvaise image de notre ville  abonnée aux projets foireux ou franchement ridicules, comme ces « studios géants de cinéma à Pamiers » qui n'étaient qu'un canular de mauvais goût. Mais la Mairie a mis 18 mois pour l'admettre et abandonner enfin le projet!

En somme, que des coups de communication mis en scène par le maire et son équipe, qui tous ont fini en eau de boudin ou par des échecs cuisants. Toutes ces annonces dans la presse ont créé des espoirs légitimes dans la population : espoirs de nouveaux emplois, ou d'offre culturelle élargie. Au final, c'est la déception et la perte de confiance dans les engagements des « politiques » qui restent en négatif pour la population.

Exit donc le Multiplex de 800 places et retour à la réalité. Le cinéma de Pamiers à salle unique, situé dans un bâtiment ancien et dégradé que loue les Toiles du Rex, n'est pas aux normes pour l'accueil des handicapés et des personnes à mobilité réduite. Il ne pourra survivre qu'avec des travaux et des investissements importants, sans quoi il fermera rapidement et il n'y aura plus de cinéma à Pamiers!

La Mairie de Pamiers a investi 2,7 millions d'euros dans le nouveau bâtiment de l'École municipale de musique et assure la totalité du salaire de ses 20 professeurs à temps plein pour 352 élèves, soit 800 000 euros par an.

La Mairie de Pamiers investit 1,5 million d'euros dans la rénovation de la salle du Jeu de Mail et en assure la gestion et le fonctionnement, tout comme celle de la salle Fernan qui a coûté 800 000 euros.

Nous avons soutenu ces actions, même si nous demandons que la CCPAP participe à ces équipements qui concernent aussi la population de la Communauté de communes, mais qui ne sont financés que par les Appaméens.

Cela dit, la Mairie de Pamiers ne peut pas se laver les mains de l'avenir du dernier cinéma de Pamiers et dire comme le maire que « les Appaméens iront à Labège ou à Foix ». C'est irresponsable de la part d'un maire!

Pamiers, plus grande ville du département, doit proposer à ses habitants un cinéma de qualité avec plusieurs salles en centre-ville. Pour cela, il faut créer un partenariat public-privé comme le font de nombreuses villes moyennes confrontées au même problème.

Aujourd'hui, la Mairie et la CCPAP doivent investir dans un cinéma de trois salles géré en délégation de service public par des professionnels du secteur avec un cahier des charges précis pour l'ouvrir aussi aux associations appaméennes. Ce projet structurant pour la revitalisation du centre-ville, pourra être fortement subventionné par les divers programmes du CONTRAT DE VILLE.

Ce nouveau cinéma de centre-ville doit devenir un projet prioritaire de la revitalisation de Pamiers, la Mairie doit choisir de faire un cinéma multi-salles dans le centre ville de Pamiers.


Plusieurs sites sont possibles en coeur de ville :

Le plus simple : la rénovation et l'agrandissement sur place. La Mairie achète l'actuel bâtiment, voire les bâtiments attenants dont certains sont vides. La Mairie est déjà propriétaire du parking devant le cinéma actuel et surtout de l'enclos du Portail rouge derrière celui-ci. De quoi aménager un beau cinéma !

Le plus rapide : la Mairie construit le nouveau cinéma sur le terrain du Liddl qui lui appartient mais malheureusement  la mairie veut regrouper les écoles de l'Estang et Sainte-Claire sur ce site , un projet onéreux et inutile qui n'a pas notre agrément.

Le plus amusant : retour à la case  Milliane, mais pas au milieu de l'Esplanade! La Mairie possède un terrain de 1300 mètres carrés en bord de l'esplanade, jouxtant la salle des Evangélistes, laquelle salle est à vendre. Un bel espace pour construire un cinéma avec un parking tout neuf devant, tout en respectant l'Esplanade de Milliane et ses platanes.

Le plus ambitieux et pas le moins intéressant : dans l'ancien Tribunal, 900 mètres carrés au sol sur trois niveaux, de plus attenant un terrain: une « dent creuse de 700 m2 » aménageable a l'extérieur du Carmel dite la « cour des poules ». Le Tribunal est un bâtiment sous-exploité par le Conseil Départemental qui en est le propriétaire, avec seulement quelques bureaux administratifs.

Une belle occasion de rendre ce bâtiment historique aux Appaméens pour un beau projet de valorisation du patrimoine. Et aussi une belle occasion pour le Conseil Départemental de participer, comme à Foix, à un projet culturel structurant pour Pamiers. En effet, le Conseil Départemental donne 4 millions d'euros pour faire du tribunal de Foix un Musée. Il serait bien que le Conseil départemental participe aussi au développement de Pamiers à travers son ancien Tribunal en complément du futur pôle  culturel et touristique du Carmel. Et pour beaucoup moins cher qu'a Foix!



Comme vous le voyez, ce qui manque aujourd'hui, ce ne sont pas les lieux d'implantation et des projets raisonnables.

Ce qui manque le plus aujourd'hui, c'est la volonté politique du maire et de son équipe de porter un tel projet, d'investir dans un cinéma multi-salles attractif en centre-ville, pour les Appaméens, pour la ville et sa communauté des communes.


Michel Teychenné et Bernadette Subra

Conseillers municipaux

 

Partager cet article

Repost0

commentaires