Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logodepeche140

logogaz140




 

6 février 2019 3 06 /02 /février /2019 12:14



Rythmes scolaires et cinéma : « J'accepte. »


Bien sûr que j'accepte, mais je ne suis pas dupe, c'est vieux comme la politique de « donner le bébé et l'eau du bain » à l'opposition quand il y a des coups à prendre. Mais il faut avancer sur ces deux dossiers importants... Je propose donc ceci :

En ce qui concerne les rythmes scolaires, la Mairie a choisi pour une fois de consulter la population concernée. Résultat : 66% de participation des parents d'élèves, soit 1035 réponses, ce qui montre la forte mobilisation des parents. Le maintien de la semaine de quatre jours et demi recueille 52,7 % et, seulement dans deux écoles sur sept,  les parents ont voté majoritairement pour le retour aux quatre jours. La Commission municipale présidée par l'adjointe à l'Éducation, Mme Pancaldi, demande aussi le maintien de la semaine à quatre jours et demi. Par contre, cinq conseils d'école ont voté pour le retour aux quatre jours, mais l'Inspecteur d'Académie demande, pour modifier les rythmes scolaires, l'unanimité des CE, ce qui n'est pas le cas ici !

Le maire ne peut pas dire aux parents qui ont voté « Merci, et au revoir, mais maintenant on revient à quatre jours », comme il l'a fait au Conseil municipal. Ce n'est pas sérieux, pas respectueux de la démocratie. Il faut donc acter l'avis majoritaire des parents pour l'année 2019-2020. Le maire ne pourra pas dans cette affaire faire plaisir à tout le monde et faire porter le chapeau à l'opposition, en plus ...

Pour le cinéma, « 15 ans de cinéma sur le cinéma » commencent sérieusement à fatiguer les Appaméens. Il faut changer complètement de méthode :

D'abord, assurer à court terme l'avenir de l'actuel cinéma, Le Rex, qui peut fermer du jour au lendemain. La première urgence est là ! Nous avons tous vu l'arrêté récent de fermeture pris par le maire. Aujourd'hui, le Rex n'est ouvert que par dérogation préfectorale aux « normes handicapés » !

Deuxièmement, la Mairie doit s'impliquer et ne pas compter que sur le privé pour construire un nouveau cinéma. C'est l'erreur principale de cette municipalité. Il faut aussi rétablir un dialogue constructif avec tous les acteurs appaméens de ce dossier : M .Martinez des Toiles du Rex, M. Sannac qui avait proposé un projet de Multiplex même pas étudié par la Mairie, mais aussi des partenaires de la profession comme le porteur de projet qui s'est fait connaître. Enfin, la Mairie n'a pas inscrit le futur cinéma dans le dossier de Contrat de Ville. C'est absolument aberrant et incompréhensible sur le plan financier, alors que c'est un vrai besoin pour la ville, pour son animation et son attractivité. Il faut rapidement corriger le tir!

Mon objectif est de faire des propositions concrètes lors du conseil municipal du mois de mars. On verra alors s'il y a une volonté politique de la majorité de « faire un nouveau cinéma », et comment le bébé se présente...

Michel Teychenné

Partager cet article

Repost0

commentaires