Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2019 6 18 /05 /mai /2019 13:03

LETTRE OUVERTE
AUX CONTRIBUABLES APPAMÉENS

 

Nous souhaitons informer les Appaméennes et les Appaméens de la situation financière grave de la Mairie de Pamiers, qui est actuellement sous un contrôle de la Chambre régionale des Comptes à la demande de l'ancienne Préfète.

Le budget 2019 n'est pas sérieux, c'est un budget électoraliste pour rattraper les promesses de 2014 jamais tenues. Le maire veut faire en un an ce que lui et ses adjoints n'ont pas fait en cinq. La ficelle est grossière... Après cinq ans d'inaction, de routine, la majorité repartirait à zéro, d'un coup d'éponge magique sur l'ardoise, tout en accusant comme à l'habitude l'État et le Contrat de Ville de l'avoir empêchée d'agir. Arguments totalement faux, mais répétés en boucle par les élus de la majorité, toute honte bue.

Ce budget repose sur du sable et de l'emprunt : déjà 3 millions fin 2018 et 7 de plus en 2019, soit 10 millions d'euros d'emprunt nouveau ! Pour 11 millions d'investissements divers cette année, soit quatre fois plus de travaux qu'une année normale, ce qui est techniquement infaisable par la Mairie, et ce, pour une ville qui a déjà le record d'Ariège de la fiscalité locale la plus lourde et est déjà bien endettée : 18 millions d'euros fin 2018. Ces nouveaux emprunts massifs sont la garantie d'une explosion de la fiscalité après les élections. C'est inadmissible!

Ce budget, c'est aussi une distribution incroyable d'argent public à deux promoteurs! L'un touchera à terme un million d'euros pour une douzaine d'appartements à louer hors zone Contrat de ville. L'autre touchera d'un coup 830 000 euros pour rénover et vendre 14 appartements de luxe à 1800 euros le mètre carré en centre- ville ! Tout cela à fonds perdu pour la Ville! Une gabegie de fonds publics. à inaugurer... avant les élections. Cela fait cher le ruban tricolore!

Pour faire bonne mesure, le maire a aussi donné deux millions d'euros à la Communauté de Communes. Un « cadeau » du maire au président de la Communauté, le même André Trigano, pour équilibrer les comptes de la Communauté. Le dernier tiers sera payé sur le budget 2019 et voté par tous les élus de la majorité.

Après tout ça, rien d'étonnant à ce que la Mairie soit en difficulté financière. Rien d'étonnant à ce que les projets lancés en catastrophe, comme Milliane, voient leurs budgets exploser ou soient purement et simplement abandonnés, comme le centre culturel au Carmel, le grand réaménagement du Jeu du Mail ou encore le cinéma, toujours pas inscrit au Contrat de ville.

« Après moi le déluge » est la meilleure synthèse de ce budget et de l'état des finances. C'est pourquoi les élus de « Pamiers au coeur » ainsi que les autres élus de l'opposition avons voté contre ce budget, à l'exception notable de l'élue du Rassemblement National, qui a voté pour !

Michel Teychenné et Bernadette Subra
Conseillers municipaux de « Pamiers au coeur »

Lettre ouverture aux contribuables appaméens

MICHEL TEYCHENNÉ ET MICHEL LARIVE
À LA RENCONTRE DES APPAMÉENS

Lettre ouverture aux contribuables appaméens

UNE BELLE SOIRÉE EN ARIÈGE
AVEC FRANÇOIS RUFFIN

Lettre ouverture aux contribuables appaméens

Partager cet article

Repost0

commentaires