Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2019 3 26 /06 /juin /2019 15:45
Michel Teychenné est inquiet autour de l'offre de soins

MICHEL TEYCHENNÉ EST INQUIET
AUTOUR DE L'OFFRE DE SOINS



Michel Teychenné, conseiller municipal d'opposition «Pamiers au cœur», a tenu à faire des propositions en matière d'action municipale dans le cadre d'une conférence de presse. Trois dossiers retiennent son attention, qu'il développera bien entendu, à l'occasion du prochain conseil municipal, vendredi.

Tout d'abord le dossier du projet de maison de santé. «Nous proposons au Conseil municipal de créer une vraie Maison de Santé en cœur de ville, à la Providence qui est actuellement à l'abandon. Cette Maison de Santé, qui regroupera tous les professionnels de santé nécessaires (médecins, kinés, infirmiers) permettra d'installer en centre-ville de nouveaux praticiens indispensables, qui travailleront en lien avec les cabinets médicaux existants et non en concurrence avec eux, comme ce serait le cas pour l'actuel projet du maire. Nous ne soutenons pas le maire dans son projet de «maison de santé» parce qu'il ne s'agirait justement pas d'une maison de santé, vu l'absence d'infirmiers et de kinés !» observe Michel Teychenné.

«Un mauvais coup pour Pamiers»

Autre dossier la fermeture annoncée du SSR du Bariol, qui doit être relocalisé au CHIVA. «Le Service de Soins et Rééducation est déjà de capacité restreinte, nombre d'Appameens sont aujourd'hui dirigés vers Lavelanet. Si ce SSR aux conditions d'accueil et de travail dégradées déménage au CHIVA, cela se fera au détriment de la population de Pamiers et des deux structures» Pour M.Teychenné cela affaiblirait le site du Bariol et diminuerait de fait le nombre de lits disponibles au CHIVA. «Il faut rénover ce SSR et le maintenir à Pamiers. C'est une fois de plus un service public majeur qui va quitter Pamiers, de plus on manque de place en EHPAD dans l'agglomération appaméenne. La fermeture du SSR serait un mauvais coup de plus pour Pamiers. Je regrette le manque d'intérêt de la Mairie sur ce sujet si important pour notre ville» précise Michel Teychenné avant de constater, dans un autre domaine que la mobilisation citoyenne porte ses fruits : non seulement le Bariol conserve son infirmier de nuit, mais selon lui, la mairie ferait marche arrière sur la prairie urbaine proche de la maison des associations, qui devait devenir un parking. «La commission Urbanisme l'a inscrite sur ma proposition, dans l'AVAP et le PLU comme «jardin remarquable» puisqu'elle fait historiquement partie du Parc de l'Evêché dans sa partie basse qui est propriété de la mairie. Cela lui assure une protection et annule le projet de parking », conclut M.Teychenné.

Partager cet article

Repost0

commentaires