Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logodepeche140

logogaz140




 

14 juillet 2019 7 14 /07 /juillet /2019 14:55

PAMIERS LA DISPENDIEUSE 

Mise au point sur la « Villa Major »,
opération immobilière de « standing » financée par... vos impôts ! 



La « Villa Major », ancienne maison Pédoussat rue Gabriel Péri, a été inaugurée en grande pompe cette semaine... avant même le début des travaux !

Suite à ses déclarations dans la presse sur ce projet immobilier, nous demandons au maire de clarifier le plan de financement de cette opération. Aucun chiffre annoncé par la presse ne correspond à la délibération votée en Conseil municipal, et la Mairie refuse de répondre à notre demande écrite concernant le plan de financement global définitif. Ce qui pose un grave problème de transparence et de démocratie.

E
n outre, il a été confirmé à la dernière séance de la CCPAP que la Communauté de communes ne participera pas financièrement à ce projet. La seule subvention votée à l'heure actuelle est celle de la Mairie de Pamiers, de 850 000 euros. Soit une énorme subvention de 60 000 euros d'argent municipal par appartement, à vendre théoriquement au prix de 1800 euros le mètre carré. Une opération immobilière de « prestige » largement financée par les impôts des Appaméens dans une ville qui compte plus de 420 logements habités, mais indignes ou insalubres, recensés par le Contrat de ville.

Nous demandons donc au maire de Pamiers de communiquer sans délai le budget prévisionnel global de ce chantier, avec le prix d'achat du bâtiment ancien, les coûts de démolition et de reconstruction, les subventions demandées et obtenues, et bien sûr le prix de vente moyen au mètre carré. C'est quand même un minimum !

L
a précipitation avec laquelle le maire a engagé la Mairie dans ce projet dispendieux ne peut en aucun cas justifier ce flou financier et le niveau démesuré de la subvention municipale accordée... comme par hasard à huit mois des élections !

Michel Teychenné et Bernadette Subra
Conseillers municipaux

 

Partager cet article

Repost0

commentaires