Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2020 7 23 /02 /février /2020 14:38

BILLET D'HUMEUR No 2
POUR XAVIER FAURÉ ET  QUELQUES AUTRES


 




Cher Xavier, chers quelques autres, 

Je viens d'écouter le débat sur France Bleu entre les candidats aux élections municipales de Pamiers. Ta proposition d'armer la police municipale, comme le demande aussi le maire, ne m'étonne pas. C'est la position de la droite qui court après les voix du Rassemblement national. Cela ne sert à rien à Pamiers, sinon à tirer sur les pigeons, ou sur les propriétaires de chiens qui ne ramassent pas les crottes, ou peut-être sur les automobilistes mal garés... Tu dis être allé te renseigner à Narbonne chez le maire Les Républicains... À t'entendre pendant le débat, c'est plus tôt à Béziers, chez Ménard, que tu es allé prendre tes références. 


En revanche, je suis admiratif de votre immense et luxueux local de campagne et de votre minibus décoré aux couleurs de ta liste : un petit côté campagne électorale à l'américaine, à grands coups de dollars... À quand le stetson et les bottes ? Vous voulez déjà des shérifs à Pamiers, il faudra aussi penser à ouvrir un saloon à la Mairie pour boire un bourbon après le conseil municipal, et à jumeler Pamiers avec une jolie bourgade du Texas... qui vote pour Trump évidemment. Non, je plaisante, enfin presque. 

Mais mon propos principal n'est pas celui-là, il concerne ta proposition d'installer le cinéma en plein centre de la place Milliane ! Projet abandonné par André Trigano lui-même face au tollé provoqué par ce projet, et surtout du fait que Milliane est classée depuis 1948, ce que tu devrais savoir en tant qu'élu municipal. 

Tu as affirmé lors du débat que tu avais étudié le dossier et qu'il faudrait des pieux enfoncés à 18 mètres de profondeur à cause de la nature du terrain. Ça me laisse songeur... As-tu remarqué que la majorité à laquelle tu as appartenu jusqu'à ces derniers jours a investi rien moins que 3,5 millions d'euros pour aménager la place Milliane ? Après nous avoir assurés que ce projet n'exigerait pas plus de 1,5 million d'euros de travaux, vous, les élus de la majorité, terminez péniblement ce chantier qui aura coûté trois fois plus cher que prévu ! 

Toi et ta liste aujourd'hui voulez tout dévaster pour construire un cinéma en plein milieu de Milliane, avec des engins de chantier, des grues, des camions qui vont « massacrer » l'esplanade. Et en plus construire des places de parking supplémentaires pour ce cinéma. En matière de bon d'aménagement de la ville et de bonne gestion de l'argent public, on fait difficilement pire ! 

Je reconnais que le maire ne fait pas mieux... Après avoir échoué pendant six ans à trouver une solution pour le cinéma, il a été touché par une illumination subite : casser la place Jean-Jaurès refaite à neuf il n'y a pas si longtemps et construire un cinéma sur pilotis ! C'est fou comme les élections stimulent l'imagination de gens qui sont en place depuis 25 ans et qui refusaient absolument jusque-là d'envisager un cinéma en centre-ville. À tel point que vous n'avez jamais voulu inscrire le projet du cinéma dans le Contrat de ville malgré mes demandes répétées en Conseil municipal...C'est tout dire ! 

Ensemble, toi et le maire plaidiez « mordicus » pour un multiplex à la Bourriette avant de vous faire renvoyer dans vos buts par la Commission Nationale du Cinéma! Jamais heureusement ni toi ni le maire n'obtiendrez l'autorisation de la Préfecture et des Bâtiments de France pour vos projets fantasques et électoralistes de dernière minute à Milliane, ou Place Jean-Jaurès.

Vous avez vraiment des mémoires de poissons rouges ? Ou vous prenez les électeurs de Pamiers pour des demeurés ? 

Enfin, mon cher Xavier, lors du récent débat, tu as vivement critiqué le coût faramineux de la Villa Major, payé par les impôts des Appaméens. La Mairie subventionne ces appartements de luxe à hauteur de 60 000 euros minimum, et plus sûrement de 100 000 euros par appartement. Nous ne connaîtrons le chiffrage précis qu'avec les comptes 2019, lors du vote du budget 2020... Vote qui interviendra après les élections par la volonté du maire, et avec ton soutien tacite. Ton silence à ce sujet au dernier conseil municipal était des plus éloquents ! 

Pourtant, c'est totalement scandaleux. La Villa Major ne vise qu'à servir la campagne électorale du maire pour dire qu'enfin « ça bouge » rue Gabriel-Péri. Nous sommes sur ce plan totalement d'accord : le maire et ses amis dilapident l'argent municipal pour annoncer ce projet avant les élections « à tout prix », c'est le cas de le dire. 

Dommage quand même, mon cher Xavier, que toi, Maryline et Mme Pancaldi ayez voté pour la Villa Major et pour son plan de financement délirant quand vous étiez dans la majorité, alors que je combattais ce projet dispendieux avec les arguments que tu utilises aujourd'hui... Mieux vaut tard que jamais me diras-tu !  Visiblement, encore cette mémoire de poisson rouge si typique de certains élus de Pamiers. 

Voilà quelques réflexions d'un futur ex-élu qui, comme citoyen, regarde amusé cette campagne électorale. 

Au moins, vous amusez un peu la galerie comme on disait dans le temps. C'est vrai que votre spectacle est plus frais et neuf que celui du maire, moultes fois vu et revu, et qui lasse tant ses ficelles sont grosses. Pourtant, vous venez tous de la même troupe du « Grand Cirque Trigano » qui, depuis 25 ans, rejoue et rejoue à Pamiers la vieille pièce «Tout va très bien Madame la marquise ».

Il y a quand même une nouveauté pour ces élections, côté « Grand Cirque Trigano » qui, il faut reconnaître, manifeste ces temps-ci un fort penchant pour la magie à toutes les sauces et pour les tours d'escamotage... Mais pas suffisamment pour faire disparaître les trous et autres oublis budgétaires, comme les centaines de milliers d'euros dus aux personnels depuis 5 ans – une autre bonne raison pour le maire pour ne pas rendre les comptes 2019 avant les élections, même s'il faudra bien les rendre pour établir le budget 2020. Un joli tour d'escamotage du maire dont tu ne dis mot... Dommage, car ce sera un vrai casse-tête financier laissé aux successeurs de l'équipe actuelle. « Après moi le déluge » n'est pas que la devise de Louis XV : c'est aujourd'hui à Pamiers celle de Trigano Premier. 

Mes chers Xavier et Maryline, dans votre nouveau rôle d'opposants, vous êtes un peu empruntés, peu convaincants, vous manquez de pratique et de vérité. C'est normal, on ne s'improvise pas opposant du jour au lendemain. Quitter le « Grand Cirque Trigano » pour vous « mettre à votre compte » n'est pas facile... 

En terminant ce billet d'humeur, je me permets de vous donner un conseil amical et culinaire : vous êtes en fait les héritiers pressés d'un système en bout de course, le « triganisme », mais le triganisme a vécu... Alors, faire comme vous le voulez avec votre équipe du triganisme sans Trigano ... c'est comme vouloir faire du civet sans lapin ! 

Cordialement vôtre,


Michel Teychenné

 

Partager cet article

Repost0

commentaires