Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2020 4 05 /03 /mars /2020 11:14

 

 

 

À la teneur des propos, on aurait pu croire que c’est Michel Teychenné qui tenait la conférence de presse. À quelques jours du premier tour, Daniel Mémain a décidé d’augmenter la force de frappe. Mardi, il a dénoncé "la dérive monarchique" qui règne à Pamiers. À ses yeux, le maire "se croit propriétaire" de la mairie, comme le prouvent ses nombreux traits d’humour notamment à la télévision dernièrement ou "son utilisation des fichiers municipaux" à des fins électorales. Daniel Mémain, qui n’oublie jamais la politique nationale, compare son attitude à celle du gouvernement et du président. "Et comme par hasard, la république en marche le soutient". "Comme eux, il a cette impression d’impunité de toute puissance", déplore-t-il.

Et d’enfoncer le clou : "Trigano estime qu’il n’a de compte à rendre à personne, il ne présente pas le budget alors que les millions valsent. En fait, c’est après moi le déluge".

"D’ailleurs, les gens qui vont voter pour cette liste ne savent même pas pour qui ils vont voter", assure-t-il. Dernièrement, dans une interview, le maire a estimé que "c’est celui qui est en haut" qui décidera quand son mandat se terminerait.

Pour Mémain, comme le gouvernement avec le 49.3, le maire a décidé d’armer la police municipale sans vote au conseil municipal. Et c’est sans compter ses nombreuses annonces comme l’escalator ou le cinéma. Aux yeux de Daniel Mémain, "André Trigano est un bon vendeur, mais il oublie de livrer la marchandise". Tout comme "ses élèves" : Xavier Fauré et Maryline Doussat.

Au contraire d’eux, la liste Mémain a décidé de faire des propositions "responsables et raisonnables". "Nous avons beaucoup d‘inquiétudes sur les finances publiques. On attend le rapport de la chambre régional de la cour des comptes. Mais quoi qu’il arrive, nous ferons un audit", indique le candidat. La liste a néanmoins chiffré son programme. Sur le mandat, elle prévoit 11 M€ d’investissements en dehors du contrat de ville. "Contrat qui n’est pas celui de M.Trigano". Pour ce dernier, la liste estime qu’il faudra amener entre 8 et 10 M€. Tout cela sans alourdir la fiscalité et l’endettement.


Un dimanche sans chasse

Voilà une mesure qui risque de déchaîner bien des passions. Si elle est élue, la liste citoyenne envisage d’établir une journée sans chasse le dimanche sur le territoire de la commune. "Nous négocierons avec les chasseurs". La liste précise qu’elle n’a rien contre la chasse (il y a des chasseurs dessus). "Plusieurs Appaméens nous ont alertés et n’ont pas cette culture. Nous voulons que le dimanche soit une journée préservée afin de partager l’espace naturel". D’autant que la liste veut ouvrir plusieurs chemins et créer des parcours de santé, afin de faire de Pamiers un espace naturel.

Partager cet article

Repost0

commentaires