Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2020 2 10 /03 /mars /2020 18:26

Mme VILLAPLANA A LA MÉMOIRE QUI FLANCHE...

Mais que faisait donc la vice-présidente PS du Conseil départemental et conseillère départementale de Pamiers au meeting de soutien à la liste Fauré ?

Mme Villaplana, avec Jean-Christophe Bonrepaux, soutient donc une liste classée centre droit par la Préfecture et dont les obsessions sécuritaires, caméras de surveillances et armement de la Police municipale, servent de cache-misère à un programme qui reprend tous les poncifs de la droite la plus ringarde. Liste d'ex-triganistes passés à la dissidence pour des raisons d'ambitions personnelles, mais qui n'ont pas changé d'idées politiques et qui ont tout voté avec la majorité de droite pendant toutes ces années.

Ces dissidents de droite sont donc soutenus officiellement par la conseillère départementale PS. Une fois de plus, le PS ariégeois se surpasse dans sa dérive, sa perte des valeurs, son opportunisme ! On comprend l'écoeurement des électeurs sincèrement de gauche, sincèrement socialistes, face à de tels comportements. Et on comprend aussi que la « raclée électorale » prise par le PS aux dernières élections dans son ancien « fief ariégeois » n'a servi à rien. Le PS ariégeois n'a rien appris et rien compris. Mme Villaplana en est l'exemple vivant.


Mme Villaplana a la mémoire courte, elle qui a été élue avec Jacques Laffargue, son colistier aux dernières départementales qu'elle a trahi en s'affichant avec Fauré, Doussat et consorts. Les réunions du groupe PS au Conseil départemental vont être agitées dans les prochaines semaines entre ces deux-là.

Oui, Mme Villaplana a la mémoire courte... Il y a  deux ans, quand elle s'est présentée au vote pour être vice-présidente de la Communauté de communes. C sont les mêmes Fauré, Doussat et Pancaldi qui l'ont fait battre pour faire élire à sa place leur ami Jean-Marc Salvaing des Républicains, qui les soutient aujourd'hui.

Mme Villaplana a vraiment la mémoire courte, quand on songe que pour le deuxième tour des départementales, elle faisait la « danse du ventre » pour obtenir le soutien des candidats de la gauche et des écologistes contre le candidat de droite soutenu à l'époque par Trigano, Fauré, Doussat, Pancaldi, Salvaing et compagnie.

Mme Villaplana peut être sûre que les électeurs de gauche n'auront pas, eux, la mémoire courte l'année prochaine quand elle sollicitera les suffrages des électeurs de Pamiers ! On sera un certain nombre, pour ne pas dire un nombre certain, pour lui rafraîchir la mémoire, visiblement très défaillante dans son cas...


Michel Teychenné
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Charles Marty 11/03/2020 08:24

Ce n'est pas toujours le cas avec tes pamphlets, mais dans ce cas j'approuve.
Charles