Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 14:52

 


MICHEL TEYCHENNE PASSE EN REVUE LES DOSSIERS EPINEUX DE LA COMMUNE.


Michel Teychenné, Bernadette Suard, Dominique Castagné ont voulu, lors d'une conférence de presse, faire le point sur plusieurs dossiers appaméens, déjà évoqués en conseil municipal. Nous avions annoncé voilà quelques semaines, que l'arrêté anti-OGM signé par André Trigano allait être « retoqué » par le préfet qui saisirait le tribunal administratif. C'est chose faite, et Michel Teychenné qui avait proposé une prise de délibération par le conseil, se faisait donc un plaisir de souligner que la majorité aurait été mieux inspirée de choisir sa méthode. « On va semer le maïs dans quelques jours, nous aurons la réponse du tribunal administratif pour la récolte ! On aurait dû nous écouter et choisir la solution de la délibération, comme à Nimes ! »

Second sujet évoqué, la MJC : « Mme Pancaldi qui est en charge du dossier, poursuit Michel Teychenné, nous avait annoncé 70 000 € de travaux, on en sera au double, et tout cela pour assurer simplement des mesures de mise en sécurité. Une MJC qui doit déménager, et pour laquelle il n'y a aucun projet. J'observe que Dominique Mourlane qui s'était impliqué a été viré dans une opération de basse cuisine ! » Peu après, Michel Teychenné ajoutait : « Mme Pancaldi ferait mieux de s'occuper de déménager la MJC plutôt que de se livrer à des coups d'État d'opérette ! » Le groupe d'opposition a bien entendu évoqué le cas d'Hubert Lopez, qui a laissé comprendre qu'il abandonnait la présidence de l'office de tourisme lors de l'assemblée générale. Bernadette Suard a réaffirmé l'impossibilité qu'il y avait à ses yeux de cumuler les charges d'adjoint et de président de l'OT, et aussi de Pamiers-Evenements. Mais c'était la question de l'abattoir qui retenait principalement l'attention de cette dernière. On sait qu'elle avait fait le forcing en conseil avec ses collègues, pour que la « solution Deymier » soit abandonnée, et que l'on trouve une option permettant à la ville de conserver ses biens. Bernadette Suard estime que cette solution qui avait un temps semblé recevoir l'aval du groupe majorité « ne serait plus d'actualité », une réunion étant prévue d'ailleurs vendredi en mairie sur l'abattoir. « J'ai l'impression que l'on assiste au retour de la solution Deymier ! » Dominique Castagné qui plaidait aussi pour le maintien de cet outil dans le giron communal, « un atout économique » devant être intégré dans une réflexion plus large autour de la filière agroalimentaire, ajoutait : « Ce n'est pas en bradant les bijoux de famille que l'on développera économiquement le territoire ! »

Michel Teychenné, en conclusion et au regard de ces « affaires » successives où il dénonce les erreurs des adjoints dans la démarche, obligeant le maire à retirer des dossiers en séance publique, ou à reprendre carrément la main, finissait par souhaiter « que le maire n'intervienne plus en pompier auprès de ses élus, car il faut qu'il soit plus maire et moins pompier ! » Et tant qu'à y être écouter un peu plus l'opposition…

La Dépêche du midi, 9 avril 2009

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires