Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 15:10


Quelle mouche a donc piqué le Maire de Pamiers pour qu'il fasse enlever de la cour de la Mairie le buste de Vadier, député de l'Ariège, créateur de notre département pendant la Révolution. Ce buste trônait depuis plus de 60 ans dans la cour de la Marie. Il rendait hommage à un révolutionnaire né à Pamiers et, à travers lui, à la Révolution de 1789. Il est toujours mal venu que les hommes politiques instrumentalisent l'histoire à leur profit. En s'en prenant au buste de Vadier, le modéré Trigano voulait‑il flatter ce qui reste d'électorat royaliste à Pamiers?

 

Si le Maire veut revisiter l'histoire de notre ville, il va avoir du travail ! Fera‑t‑il supprimer de nos rues quelques noms de personnages célèbres qui n'ont pas laissé que de bons souvenirs aux Appaméens, ou du moins aux Appaméens de leur époque? Fera‑t‑il supprimer la rue Saisset, premier évêque de Pamiers, dont l'activité principale fut d'étendre ses revenus ecclésiastiques et qui excommunia tous les habitants de Pamiers pendant près de neuf ans parce qu'ils étaient rétifs à sa mainmise? Fera‑t‑il supprimer la rue Jacques Fournier, grand inquisiteur médiéval et évêque de Pamiers, qui devint le pape Benoît XII et qui, dans sa fonction de grand inquisiteur, envoya au bûcher moult Cathares et Appaméens ? Ou alors, le Maire fera‑t‑il supprimer la rue Maréchal Clauzel, conquérant et « pacificateur » de l'Algérie, dont les méthodes expéditives lui vaudraient aujourd'hui d'être envoyé tout droit devant le Tibunal Pénal International ? Mais autres temps, autres moeurs... Il est bien ridicule de vouloir juger à l'aulne du présent les faits et gestes des personnages historiques.

 

Bien sûr, tous ces grands noms de notre cité – les Saisset, Fournier, Vadier, Clauzel ... – ont leur part d'ombre et de lumière, mais tous ont leur place sur les plaques de nos rues. Au fait, Monsieur le Maire, vous qui avez honoré les De Dion Bouton, André Citroën, Talbot et autres constructeurs de voitures en dénommant ainsi certaines de nos rues, pourquoi n'y a‑t‑il pas à Pamiers de rue qui honore la Révolution française ? Vadier et les autres révolutionnaires ne méritent pas tant d'opprobre de votre part. Entre deux constructeurs de voitures, nous pourrions unanimement décider, au Conseil municipal, de baptiser une rue, voire un boulevard, du beau nom de la Révolution française, et de faire enfin graver sur le fronton de la Mairie « Liberté Égalité Fraternité ».

 

MICHEL TEYCHENNÉ
Conseiller municipal

Président du Groupe de Gauche

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires