Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 11:56

logodepeche.jpg

 

Agglo1Capturer-copie-1.JPG

 

Agglo-2Capturer.JPG

Agglo-3-Capturer-copie-1.JPG

 

Toutes les réactions des élus de la basse ariège ci-dessous

 

Pamiers. Le débat sur la communauté d'agglomération provoque de vives réactions

Article exclusif
réservé aux abonnés
Voir l’offre Digital

Votre crédit de bienvenue en cours : 14 articles

Publié le 21/02/2014 à 07:50 | 2


A la mairie de Pamiers dans son bureau André Trigano ne décolère pas. Pour le maire, c’est un peu «No pasaran !». «Ils avaient fait la même tentative en 2008 aux dernières élections municipales ! On ne va pas se livrer à Foix je tiens à rassurer les Appaméens ! J’ai toujours fait savoir que je n’étais pas du tout pour le rapprochement d’une agglomération Foix-Pamiers. Parce Foix-Pamiers, cela veut dire que Foix prend le pouvoir sur l’ensemble et que Pamiers reste à la disposition de Foix. On dépendra des syndicats de l’eau, des syndicats de ceci et des syndicats de cela. Si c’est moi qui suis élu, je suis totalement opposé à cette agglomération. S’il y a un regroupement à faire, on peut très bien se regrouper en communauté de communes avec celles de Saverdun, Mazères et Pamiers ça fera quand même 40 000 habitants, c’est significatif. On aura droit aux fonds européens avec une dérogation potentielle qu’on obtiendra sans difficulté.»

 

Michel Teychenné, candidat de gauche aux municipales, bien connu pour ses positions fermes à l’égard de Foix, observe : ««A entendre M.Bonrepaux, il n’y a pas de discussion possible, ni d’autre choix que celui décidé à Foix. Curieuse conception de la démocratie. Notre choix final dépendra de la place qu’aura Pamiers dans ce dispositif, du projet pour la population de Pamiers porté par la future agglomération, et enfin du respect d’un principe simple : que l’agglomération rapporte plus à Pamiers qu’elle ne lui coûte. Nous ne signerons pas un chèque en blanc ! Les Appaméens ne veulent plus payer pour tout le monde !»

 

Alain Fauré, candidat aux municipales soutenu par le PS, qui jusqu’à présent était resté réservé sur la question, nous précisait hier : «Quoi qu’il en soit, je n’ai pas d’idée arrêtée. J’observe des données qui m’interpellent. Cela fait trois ans que nous avons fait le SCOT. Chacun sait ce que cela veut dire, même ceux qui poussent des cris d’orfraie. Est-ce une tactique politique ? Est-ce même adulte sur le plan politique ? Il faut s’interroger : faut-il tourner le dos à une agglo qui va de Tarascon à Saverdun ? Que va-t-on peser, séparés, face à Toulouse ? Que va-t-on peser à l’échelle régionale si on ne se structure pas comme la région le fait ?»

 

Pour Philippe Calléja, maire de Saverdun la ligne est claire : «Aujourd’hui à cette question, il y a une réflexion globale au niveau du SCOT entre les élus de tous bords qui se sont mis d’accord autour d’un projet global. Le remettre en cause revient à remettre en cause le projet de SCOT. Saverdun n’entend pas rentrer dans une agglomération d’autant que notre territoire a une identité propre «Portes d’Ariège», tournée tout autant vers Pamiers que vers la capitale régionale !» Même son de cloche auprès de Louis Marette, maire de Mazères, qui souligne cette double orientation : «Nous sommes Ariégeois, bien entendu, mais notre intérêt est partagé !»

 

Réactions recueillies par J.-Ph.C et X.O.


Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires