Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 12:21

logodepeche140

avecousans

APRÈS LE TÉLÉTHON : LES RÉACTIONS

Suite à l'interdiction d'occuper l'église Notre Dame du Camp, prononcée par le curé de Pamiers à l'égard de la chorale du Téléthon (voir notre édition du 5 décembre), les groupes politiques réagissent. Ils ont pris position jeudi soir, au terme du conseil municipal. Le groupe de gauche, mené par Michel Teychenné, a soumis au vote un vœu adressé à l'abbé Bertrand de Sentenac :

« Le conseil municipal de Pamiers exprime sa totale réprobation concernant la décision du curé de Pamiers d'interdire à la chorale de l'Appaméthon de se produire dans l'église Notre Dame-du-Camp. Le curé de Pamiers a ainsi privé cette association, qui a pour seul objectif de récolter des fonds destinés à la recherche médicale sur les myopathies, des dons qu'elle aurait pu récolter à cette occasion.

Le conseil municipal rappelle que les lois de la République s'appliquent à tous et que la recherche scientifique sur les cellules embryonnaires est très encadrée, en France, par les lois sur la bioéthique. Le Conseil municipal espère vivement que l'année prochaine, avant de prendre une décision, le curé se souviendra que « l'Eglise catholique n'appelle pas au boycott du Téléthon » (déclaration du cardinal Jean-Pierre Ricard […] ) et qu'il reviendra à plus d'humanité en pensant aux malades et à leurs familles. » Malgré la position pourtant semblable d'André Trigano concernant l'occupation de l'église Notre-Dame-du-Camp, le maire, ainsi que la totalité des élus de la majorité, se sont abstenus de voter.

Conformément à la loi, le vœu a pourtant été accepté, puisque voté par l'ensemble des élus d'opposition. André Trigano réagit : « Je tiens à dire combien je déplore la position de l'opposition municipale au moment des questions diverses.[…] Je confirme qu'à titre personnel, je regrette la position du curé de Pamiers. Je me suis entretenu du problème avec Mgr l'évêque et nous avons convenu d'un prochain rendez-vous afin de parler de cette question et d'envisager les dispositions à prendre pour les prochaines années. Je ne souhaite pas présenter ce vœu au vote du conseil. Malgré ma demande, l'opposition a imposé le vote, comme la loi le lui permet. Le groupe de Gauche et l'élue verte ont voté « pour » à l'unanimité, tous les autres élus de notre majorité, à ma demande et en plein accord, se sont abstenus. Le vœu a donc été adopté avec 8 voix « pour » et 25 abstentions, contre ma volonté et celle de tous les élus de la majorité. Je regrette l'attitude de l'opposition et sa volonté d'exploiter cette affaire à des fins politiques. » Pour l'heure, le vœu, bien que voté, ne décide en rien de l'avenir de la chorale du Téléthon. Affaire à suivre, donc.

La Dépêche du Midi, 18 décembre 2010

 

LE GROUPE DE GAUCHE RÉAGIT

 

En refusant de voter le voeu présenté par le Groupe de Gauche malgré ses déclarations publiques, le Maire a encore cédé aux "ultras" de sa majorité. Déjà en juillet, le Groupe de Gauche avait fait voter au Conseil municipal un texte de soutien à tous les établissements scolaires de Pamiers face à la concurrence de l'établissement scolaire  privé hors contrat créé à Saverdun par l'actuel curé de Pamiers.  La majorité municipale s'était alors divisée, 8 d'entre eux s'étant abstenus pour marquer leur soutien à l'abbé de Sentenac, malgré l'appel au vote de notre texte par André Trigano.
 
Le groupe de Gauche regrette qu'André Trigano ne puisse obtenir de sa majorité le soutien que sa position publique, incontestablement honnête, méritait. Il est dommage que pour protéger l'illusion de cohésion de son équipe, la majorité se soit abstenue sur notre texte, tout en le laissant passer puisqu'elle n'a pas voté contre.
 
Ces contorsions  politiques quelque peu comiques ont égayé la fin du Conseil municipal, qui portait tout de même sur un sujet sérieux. Nous souhaitions, par un texte mesuré, obtenir l'unanimité de tous les élus de droite et de gauche réunis. Ce ne fut pas le cas. Nous le regrettons.

Michel Teychenné
Groupe de Gauche

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires