Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 14:10

01

Ce samedi 10 septembre, dans le superbe cadre du Château de Montlaur dans le Lauraguais, se sont tenus les « Rendez-vous de l'Europe »organisés par Kader Arif, député européen de notre région et tête de liste PS aux élections européennes dans le Grand Sud-Ouest.

02

Ces Rendez-vous de l’Europe rassemblent chaque année des leaders d’opinion et des acteurs majeurs du monde socio-économique et de la politique, mais aussi des militants politiques du Parti Socialiste Européen, du PS et d’autres formations de gauche autour de thématiques européennes.

Le thème de la rencontre était cette année :  « Crises, révolutions et émergence de nouvelles puissances : quelle place et quel rôle de l'Europe dans le monde? »

Le plateau d’intervenants était de très grande qualité, puisque sont intervenus :

Lionel Jospin, Ancien Premier Ministre (France)

Massimo D'Alema, Président de la Fondation Européenne d'Etudes Progressistes, ancien Président du Conseil (Italie)

Martin Schulz, Président du Groupe de l'Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates au Parlement Européen (Allemagne) et futur Président du Parlement Européen (à partir du 1er janvier 2012)

Le modérateur était Jean-Christophe Giesbert, journaliste et écrivain bien connu dans notre région.

jospingo

Lionel Jospin s’est attaché à analyser en profondeur les crises multiples qui frappent le monde aujourd’hui pour ensuite, avec sa rigueur intellectuelle et son expérience, mettre en perspective les défis actuels de l’Europe. Il a particulièrement insisté sur les dérives actuelles du découplage entre l’économie réelle et la financiarisation mondiale, en saluant à ce sujet les travaux de l’économiste toulousain François Morin. Il a ensuite longuement analysé les révolutions arabes et leur incidence sur un nouvel équilibre méditerranéen, et a conclu sur les réorientations urgentes des politiques européennes.

schulz

Martin Schulz, « patron des députés européens socialistes et démocrates », est intervenu avec sa faconde et sa combattivité naturelles au sujet des erreurs et fautes des droites européennes qui dominent aujourd’hui largement le Conseil Européen et le Parlement. Il a illustré le combat quotidien que mènent les parlementaires socialistes. Il a rappelé comment les gouvernements de droite, pour sauver les banques, ont su trouver 3 400 milliards d’euros en quelques jours, sans le moindre débat au sein des parlements nationaux. Parallèlement, il a souligné les difficultés actuellement éprouvées afin de mobiliser 750 milliards pour la crise des dettes souveraines, pourtant directement lié au plan de sauvetage des banques! Il a enfin raillé Nicolas Sarkozy qui, il y a trois ans au Parlement Européen, « parlait comme Karl Marx en exil » et qui aujourd’hui refuse les euro bonds et la taxe sur les transactions financières.

dalema

Massimo D’Alema est intervenu sur le thème « Comment l'Europe peut-elle sortir de la crise ? ». Sa réponse : en étant unie. L'Europe ne pourra désormais jouer le rôle d'une puissance mondiale que si elle est unie et cohérente avec ses valeurs. Le monde de l'après-guerre, du Conseil de sécurité de l'ONU, est fini. Il faut faire preuve de solidarité, notamment, évidemment, avec la Grèce, émettre des euro bonds pour constituer un fonds de garantie de la dette européenne. La seule solution, c'est l'Europe, mais une Europe différente de celle qui est proposée actuellement par la majorité des gouvernements de droite qui la dirigent. Que peut proposer la gauche européenne ? La gauche n'a pas une tâche facile, car elle devra conjuguer rigueur et croissance. On voit que la droite au pouvoir n'a pas de réponse à la crise. En Italie, Berlusconi a fait des coupes drastiques dans les budgets de l'école et de l'université, mais la dette a quand même augmenté de 7 %. Peut-on faire l'impasse sur la rigueur budgétaire ? Non, mais la rigueur ne suffit pas : il faut une politique de rigueur qui soit juste. Pour le dire de manière simple, ce sont les riches qui doivent payer plus. Le drame de la mondialisation, c'est la hausse des inégalités sociales, à l'autre bout du monde bien sûr, mais aussi chez nous. En Italie depuis 20 ans, le revenu du travail est resté stable pendant que, dans le même temps, le revenu du capital augmentait de 44 %. La gauche devra s'employer à réduire les inégalités sociales, restaurer le pouvoir d'achat et impulser une politique d'investissements dans l'économie verte, la recherche, l'innovation, mais au niveau européen. Aux États-Unis, le président Obama vient d'annoncer un plan massif d'investissements. De ce côté-ci de l'Atlantique, tout ce qu'on a, ce ce sont les contraintes de la Banque centrale européenne. Aujourd'hui, c'est le devoir des campagnes que la gauche doit mener en France, en Italie, en Allemagne : travailler pour des idées communes sur le futur de l'Europe. Il y a là une opportunité historique de ramener la gauche au pouvoir au sein de trois des piliers de la construction européenne et de changer la politique de l'Europe.
(Source, intervention de M. D'Alema : La Dépêche du Midi)

teychenne   INTERVENTION DE
MICHEL TEYCHENNÉ


Je suis intervenu dans le débat pour sensibiliser nos interlocuteurs à la future réforme de la Politique Agricole Commune et aux risques que cette réforme fait courir à l’agriculture et aux territoires ruraux de nos régions.

Je suis intervenu aussi sur les dangers de la financiarisation des stocks alimentaires, ainsi qu'au sujet de la spéculation sur les prix agricoles et sur la nécessaire autosuffisance alimentaire – des pays émergents comme de l’Europe.

J’ai rappelé que le déclencheur des révolutions arabes a d’abord été la forte augmentation des prix du pain et de l’huile.

 


AMBIANCE / QUELQUES PHOTOS


RDV-EUROPE 2034

RDV-EUROPE 2052

RDV-EUROPE 2043

RDV-EUROPE 2041

RDV-EUROPE 2068

RDV-EUROPE 2064

RDV-EUROPE 2071

RDV-EUROPE 2036

RDV-EUROPE 2073

Encore merci à Kader et à toute son équipe pour cette excellente édition des Rendez-vous de l’Europe. Bravo d’avoir su organiser cet événement exceptionnel.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires