Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 16:54

Billet d'humeur
ET SI ON FAISAIT VOTER LES POULES ET LES COCHONS?

La démocratie à la Communauté des commune de Pamiers, ce n’est pas un homme ou une femme égale une voix. C’est plutôt «  moins t’as d’électeurs, plus t’as de sièges à la Communauté »... sauf pour Pamiers « la généreuse»!

En effet, en juin dernier j’avais critiqué « l’accord électoral » passé entre M. Trigano et les élus PS, dont le député-maire des Pujols. Cet « accord » visait à contourner la loi Valls, qui a pour but de rendre  les élections au sein des Communautés de  communes plus démocratiques et plus représentatives des choix des électeurs.

Mes remarques étaient fondées. La preuve par l’exemple : sur les 61 délégués à la Communauté de communes, Pamiers ne dispose « grâce » à cet accord que de 24 sièges, majorité et oppositions confondues. Soit 34 % des sièges... pour 58 % de la population de la Communauté!

 Avec 1 103 voix au premier tour des municipales et 979 au second, notre liste « Pamiers au coeur-Le Renouveau » obtient seulement deux sièges à la Communauté alors qu’à La Tour du Crieu, par exemple, la liste du maire, avec seulement 970 voix , soit 9 de moins que nous,  obtient 5 sièges ! A Bénagues, avec à peine 185 voix, la liste de la maire-conseillère générale obtient 2 sièges, soit un siège pour moins de 100 électeurs!

Comme si cela ne suffisait pas, André Trigano, fraîchement élu à la présidence de la Communauté, a fait voter par les délégués de celle-ci un « renforcement » de la présence des petites communes au sein du Bureau par la création de 2 nouveaux postes de vice-présidents. Ce qui porte le total des vice-présidents de la Communauté à 15, tous avec indemnités de fonctions... alors qu’une ville comme Pamiers ne compte que 9 adjoints!

Allez, encore un effort M.Trigano, et dans 6 ans, vous ferez voter les poules, les vaches et  les moutons ! En attendant, ce sont Pamiers et les Appaméens qui, avec leurs seuls impôts, financent 83 % du budget de la Communauté de communes, et toutes les infrastructures collectives dites d’intérêt communautaire. 

Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi les maires votent Trigano et son célèbre slogan publicitaire "Avec Trigano ce n’est que des cadeaux” ! Et j'ajouterai pour les Appaméens... à nous les factures !

Michel Teychenné


Actualités

 

Pamiers. Michel Teychenné dénonce «l'accord» 6 Juin 2013

 

 

Cuisine politicienne et armée mèxicaine: C'est le choix d'André Trigano, président de la Communauté de Communes de Pamiers. Sans même avoir informé le Conseil municipal de Pamiers qui doit en débattre fin juin, il a annoncé à la presse qu'il a concocté un “accord électoral” qui diminue artificiellement le nombre de délégués de la Ville de Pamiers à la  Communauté des Communes du Pays de Pamiers!

Un délégué pour 654 habitants pour Pamiers, contre seulement un délégué pour 351 habitants dans le reste de la Communauté de communes. Alors que 80% des ressources de la CCPP viennent de Pamiers ville et de ses habitants, qui représentent 58 % de la population de la CCPP.  

Plus “comique” ou plus ”triste”, au choix, est l’annonce par le maire-président d’avoir 15 vice-présidents pour 20 communes dans la CCPP, soit un de plus qu’aujourd’hui déjà ! Une vrai armée mexicaine avec indemnités de fonctions.

Les impôts municipaux sont plus élevés à Pamiers de 30 % en moyenne que dans les autres communes de la CCPP, puisque les Appaméens financent seuls les infrastructures “d’intérêt communautaire” mais aussi leur fonctionnement et leurs salariés, qu’il s’agisse de la Médiathèque, de l’Ecole de musique, de l’Office de Tourisme, du nouveau Gymnase, ou de la piscine dont la CCPP s’est très vite désengagée. Pourtant, ces lieux sont fréquentés pour moitié les habitants de la la ville et pour moitié par ceux du reste de la CCPP.

Ce dernier soubresaut de “clientélisme électoral” cherche à contourner la nouvelle loi sur les Communautés de Communes, votée par les députés le 17 avril dernier. Cette loi renforce la représentativité des villes centres (sauf à Pamiers) et instaure la proportionnelle pour les délégués à la Communauté de Communes qui devront être identifiés sur les listes aux municipales. Cette réforme permettra enfin la transparence et le contrôle démocratique par les citoyens des décisions des Communautés de communes.

Mais, à cause du “tripatouillage électoral ” de dernière minute, Pamiers sera pénalisée à l’avenir, et cela que pour les intérêts strictement politiciens de l’actuelle majorité.

Nous demandons l’application stricte de la Loi Valls qui équilibre justement les relations entre les communes dans les Communautés de communes.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires