Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 18:12
Meilleurs voeux pour 2015 :
 
Bernadette Subra et Michel Teychenné vous présentent leurs meilleurs voeux pour la nouvelle année. Que 2015 vous réserve de grands et petits bonheurs en famille, entre amis et dans votre vie quotidienne.
 
Pour notre ville, l’année 2015 sera une année difficile, Pamiers est surendettée. Chaque année, les seuls intérêts de la dette dépassent le million d’euros. Les impôts locaux des Appaméens sont le double de la moyenne de la Communauté des communes, et pour cause: Pamiers finance seule tous les équipements d’intérêt communautaire, comme la Piscine, la Médiathèque. l’École de musique, etc.
 
À l’avenir pourtant, de grands investissements seront nécessaires pour la rénovation urbaine, pour la circulation et les transports, pour le développement de la ville et pour la qualité de vie. Les promesses à répétition et les coups de communication de l’actuelle majorité au Conseil municipal et à la CCPP seront bien insuffisants pour redresser une situation financière dégradée par une gestion électoraliste qui a concentré toutes les charges sur la seule Ville de Pamiers.
 
En 2015, l’Etat diminuera gravement son aide aux communes. Pour Pamiers, ce seront 600 000 euros de moins,puis un million de moins l’année suivante, et de 1,5 million de moins en 2017. Soit au total  plus de 3,5 millions d’euros de perte sèche pour notre budget municipal malheureusement déjà très mal en point.
 
L’augmentation des impôts locaux n’est pas la solution. La fiscalité locale appaméenne est trop lourde, elle est devenue un frein au développement de Pamiers.
 
Comme élus de la liste Pamiers au coeur-Le renouveau, nous avons fait de nombreuses propositions pour redresser la situation de notre ville. Vous les trouverez sur notre site web: www.pamiers-au-coeur. En 2015,  nous continuerons à nous battre avec conviction au Conseil municipal pour que Pamiers retrouve le dynamisme, l’animation, la qualité de vie et l’attractivité atouts que notre ville a perdus ces dernières années,
 
Bonne année à toutes et tous!
logodepeche.jpg
 

Des vœux sans concession voulus par «Pamiers au cœur»

 

 

Publié le 03/01/2015 à 03:47

Pamiers (09) - Politique

Michel Teychenné et Bernadette Subra pensent déjà aux Appaméens en ces premières heures de l'an 2015. Et pour formuler leurs vœux, les élus de «Pamiers au cœur» ont fait le choix de ne pas mâcher leurs mots. En voici le contenu : «Pour notre ville, l'année 2015 sera une année difficile, Pamiers est surendettée. Chaque année, les seuls intérêts de la dette dépassent le million d'euros. Les impôts locaux des Appaméens sont le double de la moyenne de la Communauté des communes, et pour cause : Pamiers finance seule tous les équipements d'intérêt communautaire, comme la Piscine, la Médiathèque. l'École de musique, etc. À l'avenir pourtant, de grands investissements seront nécessaires. Les promesses à répétition et les coups de communication de l'actuelle majorité seront bien insuffisants pour redresser une situation financière dégradée par une gestion électoraliste qui a concentré toutes les charges sur la seule Ville de Pamiers. En 2015, l'État diminuera son aide aux communes. Pour Pamiers, ce seront 600 000 euros de moins, puis un million de moins l'année suivante, et de 1,5 million de moins en 2017. Soit au total plus de 3,5 millions d'euros de perte sèche. L'augmentation des impôts locaux n'est pas la solution. Comme élus de la liste «Pamiers au cœur», nous avons fait de nombreuses propositions pour redresser la situation de notre ville. En 2015, nous continuerons à nous battre avec conviction pour que Pamiers retrouve le dynamisme, la qualité de vie et l'attractivité, atouts que notre ville a perdus ces dernières années.»

 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires