Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 14:53

 

Je salue avec grand intérêt la « révolution démocratique »” que représente la décision d'Europe Ecologie-les Verts et du Front de Gauche de se rassembler pour proposer, à l'occasion des élections cantonales de mars prochain, une alternative crédible à gauche à l'hégémonie d'un seul parti.

Cet accord s’inspire  du travail de rassemblement qui a été entrepris à l'occasion des dernières municipales à Pamiers. Je ne peux que m'en réjouir et m’en féliciter.

Cet accord ouvre la voie du pluralisme, du débat démocratique. Il ouvre la voie à une juste représentation de toutes les forces de gauche dans la future majorité du Conseil Général, sur la base du vote des électeurs et du programme défendu par les candidats.

J'ai regretté profondément, à l'occasion des dernières municipales, le refus du PS de fusionner les listes de gauche  au deuxième tour à Pamiers, ce qui a ouvert un boulevard à la droite malgré une avance de quatre points des forces de gauche au soir du premier tour.

 Le Conseil général de l'Ariège doit rester un conseil général de gauche. Pour cela, toutes les sensibilités de la gauche ariégeoise devront y être représentées sur la base du vote des citoyens.

Les élections départementales de mars prochain sont une chance historique pour envoyer un message clair au gouvernement, pour infléchir sa politique, et pour enfin faire changer la vie politique et démocratique dans ce département ... à gauche.


Michel Teychenné


 Europe Ecologie les Verts et le Front de gauche rassemblés pour les élections départementales de 2015

 Communiqué commun EE.les Verts 09 et Front de Gauche 09

"ECOLOGISTES ET SOLIDAIRES" sous ce titre les responsables des deux formations communiquent :

"Le nouveau mode de scrutin, majoritaire, binominal et paritaire, des élections départementales de mars 2015, facilite les convergences entre la société civile et les partenaires politiques. Le climat politique est tendu en France. Le Parti Socialiste, au pouvoir, associé au PRG, impose une politique d’austérité qui se traduit par un désastre économique, social et démocratique. Elle produit une très forte déception dans le peuple de gauche et nourrit la désespérance. La Droite durcit sa ligne politique et son discours et s’apprête à faire encore pire. L’Extrême Droite, véritable danger pour la démocratie, progresse sur les territoires et dans les urnes. En Ariège, Europe Écologie Les Verts et le Front de Gauche sont rassemblés. Ils vont élaborer, ensemble, un projet départemental citoyen, écologiste et solidaire pour une politique alternative concrète de gauche.

Cette démarche de rassemblement a vocation à être la plus large possible.

Il s’agit d’organiser avec les citoyens, les militant-e-s des territoires du département des « fabriques citoyennes », des lieux et des moments de rencontres pour la réflexion, la discussion et la construction de propositions communes. Dans ce but, le Front de Gauche et Europe Écologie Les Verts font appel à toutes les composantes antilibérales du département pour amplifier la démarche et recomposer l’assemblée départementale.

Cette force politique présentera les binômes de candidat-e-s (une femme et un homme) et leur-e-s suppléant-e-s, porteurs du projet départemental élaboré en commun.

Dans un contexte d’abstention toujours plus forte, ce large rassemblement se donne pour objectif de faire élire de nombreux-ses candidat-e-s, porteur-euse-s d’un mandat citoyen, et résolu-e-s à le respecter, afin de faire entrer dans la nouvelle assemblée départementale une force pleinement représentante de l’alternative à gauche, citoyenne, écologiste et solidaire"

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires