Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 10:33
             

Bruno Le Roux demande aux députés socialistes de cumuler jusqu'en 2017

Par Le Lab

| 11/12/13 - 14:05

REALPOLITIK - Cumulez jusqu'en 2017. C'est la demande de Bruno Le Roux aux députés socialistes. Devant la presse parlementaire, le président du groupe PS à l'Assemblée nationale a expliqué ce mercredi 11 décembre avoir demandé aux députés candidats aux municipales de ne pas quitter leur mandat de parlementaire une fois élus. 

 

De son côté, Solférino recommande aux députés de ne pas être candidats afin de ne pas être en potentielle situation de cumul. Pour montrer leur bonne volonté, certains sont tentés de se présenter quand même mais promettent de renoncer à leur mandat de député une fois élus. A ceux-là, le président du groupe PS à l'Assemblée demandent de ne pas quitter leur mandat de député, pour deux raisons.

 

La première est qu'on applique pas une loi par anticipation, défend le député de Seine-Saint-Denis. Et la seconde, c'est que sa majorité serait fragilisée par des élections législatives partielles si des députés venaient à abandonner leur mandat. De fait, il prendrait le risque de perdre la majorité absolue. 

J'ai demande à tous les parlementaires de n'appliquer la loi (sur le cumul, ndlr) qu'en 2017. Pour éviter des partielles.

Pour tenir cette position, il recommande aux élus de "dire la vérité aux électeurs et d'aller jusqu'au bout du dernier mandat sollicité."

 

Dans son département, la Seine-Saint-Denis, Razzy Hammadi a, par exemple, déjà annoncé au Parisien qu'en cas d'élection il quitterait son poste de député. 

Montreuil et rien que Montreuil sera ma priorité. J'espère quitter mon poste de député le plus vite possible mais il faut que je voie le calendrier avec mon parti. En tout cas, ce sera avant le vote de la loi sur le non cumul des mandats. 

 D'après la loi sur le non-cumul des mandats, votée le 19 novembre en seconde lecture à l'Assemblée nationale, les parlementaires auront interdiction, à partir de 2017, d'exercer une fonction exécutive locale.

 

Sébastien Tronche, avec Ivan Valerio.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires