Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 14:43

logodepeche140

pamierschallenge


Dans son dernier numéro, la revue « Challenge » publie un classement des villes les mieux gérées de France. Pamiers arrive en fin de classement.

La réaction des élus


Une seule petite étoile pour Pamiers. D'après le magazine « Challenge », spécialisé en questions économiques, Pamiers ferait partie des villes les moins « bien gérées » de France, alors que Foix, en bon élève, est gratifiée de trois étoiles, le maximum. D'abord, la ville pécherait par le poids annuel de sa dette, qui s'élèverait à 24,2 M€. Autre point négatif : le temps que la municipalité mettrait à rembourser sa dette si elle y consacrait tout son budget. Mauvaise note également pour la marge restante après avoir tout remboursé.

Un « endettement normal », d'après le maire

Le maire André Trigano assure pourtant, en réaction à ce classement, que « l'endettement de Pamiers n'est pas anormal ». Il préfère insister sur « le choix du développement économique et de la croissance, qui a été fait depuis 1995 » et qui, selon lui, justifie l'endettement. Car logiquement, « moins on investit, moins on s'endette », rappelle André Trigano. Pas de contestation pour ce qui est de la dette, donc, de la part de la municipalité. Elle est au contraire pleinement assumée. En revanche, André Trigano précise : « Ce qui compte, c'est de savoir si on peut la rembourser, et sur ce point, il n'y a aucun problème : nous remboursons très largement nos emprunts. »

pamiersgestion2

Peu convaincu, Michel Teychenné, président du groupe de gauche, pointe au contraire les « limites du système Trigano, qui fonctionnait lorsque la taxe professionnelle était encore en vigueur. Depuis sa disparition, la dette est devenue trop importante, il faut aujourd'hui réfléchir à un autre mode de développement. » Et de souligner que la ville pourrait faire des économies si « la communauté de communes prenait en charge les dossiers dont elle devrait s'occuper, comme la piscine ou l'école de musique. »


La fiscalité, point positif pour la ville

Tout n'est cependant pas noir dans le classement de « Challenge ». Côté fiscalité, c'est même plutôt positif. Si Michel Teychenné insiste sur le fait que « les impôts à Pamiers sont les plus chers de tout le département », André Trigano souligne le fait que « pour la neuvième année consécutive, ils n'ont pas été augmentés ». Autre aspect positif souligné par la revue, l'écart, visiblement minime, entre les projets budgétaires et les réalisations. Tous ces critères, retenus par le magazine, André Trigano « ne les conteste pas », mais souligne simplement qu'ils lui sont propres, et qu'il en existe d'autres, comme ceux de l'INSEE, « plus sérieux », d'après le maire. Quant à la comparaison avec la ville de Foix, pas d'amertume dans les propos de l'élu : « Nous sommes deux villes très différentes. Foix est administrative, Pamiers mise sur le développement économique. Nous avons donc tout simplement deux façons très différentes de gérer nos villes. »

La Dépêche du Midi, 14 janvier 2011

 

COMMENTAIRE DE MICHEL TEYCHENNÉ

Ce jeudi 20 janvier, le Conseil municipal sur les orientations budgétaires sera l'occasion pour les élus du Groupe de Gauche de présenter leur analyse de la situation et leurs propositions. Malgré les affirmations du Maire, la situation budgétaire de Pamiers est grave. La taxe professionnelle représentait la moitié des ressources, Elle a été supprimée par le gouvernement Fillon que soutient la majorité municipale.  Nous avons perdu deux millions d'euros par cette réforme. Les impôts sont trop élevés et ne peuvent plus être augmentés. Et 1377  logements sont vacants sur le territoire de la ville, soit un autre manque à gagner important pour le budget communal.

La « méthode Trigano » part tranquillement à la dérive. Rendez-vous jeudi 18 heures, pour le débat budgétaire.  Le conseil municipal est ouvert au public, vous êtes les bienvenus!


Michel Teychenné



Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires