Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 12:53



Après 18 mois de présence dans les rangs de l'opposition, les sept conseillers municipaux socialistes tirent un premier bilan de leur travail.

« Franchement, on a de quoi être satisfaits de notre équipe, avec beaucoup de présence et de travail. » De conserve, les chefs de file de l'opposition socialiste au conseil municipal - Emile Franco et Michel Teychenné - ont le sourire. « On a réussi à faire bouger la majorité sur pas mal de dossiers: les abattoirs, l'aménagement de la place Albert-Tournier, l'immeuble de la Providence, les canaux... Une belle victoire aussi, celle qu'on a rnenée sur le coût de l'eau: on a toujours refusé de voter le budget de l'eau, qui est délégué au privé, et aujourd'hui la commune s'apprête à adhérer au SMDEA. »

Les élus socialistes apprécient le fait d'avoir été écoutés, même si évidemment tout n'est pas ... rose : « On a quand même des points de désaccord avec la majorité, mais qui touchent plus à la forme, au manque de lien avec la population. Et puis il y a ce refus, de la part de la majorité, d'anticiper. C'est une gestion au fil de l'eau, qui manque de projet d'ensemble. Alors que nous, nous voulons un plan d'aménagement pour un centre-ville vivant, ce qui implique une réflexion globale sur la circulation et le stationnement. Et puis des points restent toujours à régler : on attendait une solution à la rentrée pour la mise en sécurité de la MJC, il n y a rien eu de fait durant l'été. C'est beaucoup de temps perdu. »

Cela dit, MM. Teychenné et Franco ne mâchent pas leurs mots en évoquant la façon de fonctionner du groupe majoritaire: « On a beaucoup de mal à dialoguer avec certains adjoints. Le problème, c'est que l'endroit où on voit le plus le maire, c'est lors du conseil municipal. Et dès qu'on soulève un point de débat, les adjoints en charge du dossier vont se camoufler derrière le maire ... Lequel constate assez souvent qu'on a raison. Ce fut l'exemple flagrant du dossier des abattoirs. »

Une façon de rappeler que l'opposition appaméenne entend bien jouer pleinement son rôle de force de proposition ...

La Gazette Ariégeoise

A. C. / 23 octobre 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires