Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 17:17

exemplarite


MAM est empêtrée dans des explications de plus en plus confuses sur ses vacances en Tunisie, Fillon mélange les genres entre voyage officiel et vacances chez Moubarak, Sarkozy demande en Conseil des ministres de « privilégier les vacances en France » , la « transparence », d’éviter « ce qui peut choquer les Français ». Il oublie bien vite qu’il a commencé son quinquennat sur le yacht du multimillionnaire Bolloré en Méditerranée, après une soirée au friqué Fouquet’s... En politique, les symboles sont tenaces, et la forme est significative du fond.


La Gauche a raison de critiquer vertement ces comportements, mais elle ne doit pas oublier qu’elle-même n’a pas toujours été irréprochable. Lionel Jospin, dans sa carrière politique et comme Premier Ministre, eut un comportement exemplaire, vigilant vis-à-vis de ses ministres. Ne l’oublions pas, nous lui devons d'avoir rétabli notre crédibilité collective après certaines dérives du début des années 1990.


Les citoyens n’en peuvent plus de voir le décalage qui existe entre leurs dirigeants et la « vraie vie ». Le discours politique n’est plus crédible si le citoyen n’a plus confiance dans ses élus . Le « faites ce que je dis, pas ce que je fais » est la porte ouverte aux extrêmes. C’est le terreau de l’abstention.

Il en va de même dans nos villes et départements. Un sondage récent paru dans Le Monde montre la perte de confiance de la population dans ses élus locaux. Le baromètre annuel du très sérieux CEVIPOV montre clairement que les élus locaux, en première ligne face à la crise et pourtant proches de la réalité et des préoccupations des habitants, subissent une forte baisse de confiance. Seuls les maires continuent d’afficher un capital confiance positif avec 52 %, mais chutent de 13 points par rapport à 2009. Les conseillers généraux chutent de 11 points à 43 % et les conseillers régionaux de 11 points également, à 42 %.


En tant qu’élus, nous avons tous notre part de responsabilité et d’exemplarité à assumer. C’est dans ce sens que mes collèges de l’opposition au Conseil Municipal de Pamiers et moi-même avons stigmatisé l’augmentation de l’enveloppe des « indemnités des élus » que s’est votée la Droite à Noël à Pamiers. Au-delà de la somme en cause, qui aurait pu être utilisée plus utilement ailleurs, cela démontre qu’ils n’ont rien compris, rien appris, et mettent en pratique le « faites ce que je dis, pas ce que je fais ».


Le capital de confiance des élus est la clé de la participation citoyenne aux élections, de la mobilisation à quelques semaines des élections cantonales. Le spectacle des vacances ministérielles, entre autres, ne sert pas la démocratie en général et illustre en particulier le « tous pourris », venin cher à Marine Le Pen. Un cadeau de plus de ce gouvernement au Front National!


Michel Teychenné


Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires