Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 19:25
Actualités

 

Pamiers. Michel Teychenné a rendu son rapport

Publié le 17/05/2013 à 03:50, Mis à jour le 17/05/2013 à 07:44  

Journée internationale contre l'homophobie

Michel Teychenné./Photo DDM.

Michel Teychenné./Photo DDM.  

Michel Teychenné qui avait été chargé par le ministre de l'éducation nationale, Vincent Peillon d'établir un rapport sur l'homophobie en milieu scolaire  a terminé son travail et vient de le remettre au ministre.

«Après sa lecture, nous aurons ensemble une séance de travail sur ce sujet, puis le ministre rendra ces arbitrages avant la fin du mois de juin pour une mise en place des premières actions dès la rentrée 2 013. Le rapport sera alors rendu public.»

Dans quelles conditions s'est déroulée la collecte des éléments ? Pas évident au point de vue documentaire, selon l'auteur de ce travail. «Il n'y a jamais eu de recherche universitaire faite sur ce sujet, rien en particulier sur le harcèlement. Nous sommes très en retard par rapport à d'autres pays. En revanche, j'ai fait la somme des recherches universitaires sur la question du suicide et des jeunes. Ensuite j'ai réuni des groupes de travail avec les associations concernées» Michel Teychenné a auditionné près de 120 personnalités qualifiées issues d'organismes différents, enseignants, syndicats, parents d'élèves, planning familial, le tout dans un partenariat «fructueux avec les associations qui luttent contre l'homophobie à l'école.» Michel Teychenné a donc ensuite rédigé ses propositions sur la formation et la sensibilisation des élèves, formation initiale et continue, en partenariat avec la mission d'Éric Debarbieux, délégué national à la lutte contre le harcèlement et la violence. «J'ai développé aussi un grand volet sur la prévention du suicide chez les jeunes» observe Michel Teychenné. Le suicide chez les homosexuels est quatre fois plus élevé chez les jeunes filles, et dix fois plus chez les garçons. «Ces jeunes ont beaucoup de difficulté à faire accepter leur différence, et ne trouvent rien pour les aider, tant chez beaucoup de parents, qu'au sein des institutions. Il faut donc les aider à passer ce cap !» insiste Michel Teychenné.


Pamiers. Le chiffre : 10

suicide > homos. Le suicide est 4 fois plus élevé chez les jeunes filles, et 10 fois plus chez les garçons.

 

J.-Ph.C.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

anews2010

 

Homophobie et harcèlement à l'école :
Michel Teychenné vient de rendre son rapport à Vincent Peillon

Après s’être investi dans l’équipe de campagne présidentielle de François Hollande sur le dossier Lesbienne, Gay, Bi et Trans (LGBT), l’ancien député européen Michel Teychenné, aujourd’hui président du groupe de gauche à la mairie de Pamiers, a été chargé cet automne par le ministre de l’Education Nationale Vincent Peillon d’un rapport sur l’homophobie à l’école.

CLIQUEZ SUR L'IMAGE CI-DESSOUS  POUR VOIR L'INTERVIEW VIDEO

itvrap.JPG


Un clip choc pour dénoncer la violence

A l’heure où le dernier clip du groupe Indochine qui illustre le titre «College Boy» l’aborde de manière très violente et fait polémique, le débat est relancé. «Je trouve que ce clip a un caractère éducatif» indique Nicola Sirkis, chanteur d’Indochine.


Le film en noir et blanc réalisé par le canadien Xavier Dolan, présente un jeune garçon dans un internat anglais, souffre-douleur de ses camarades. La vidéo évoque la difficulté d’assumer son homosexualité.

D’abord ce sont des boulettes de papier jetées en classe puis la violence monte crescendo: la victime est poussée dans les escaliers, tabassée avant de finir clouée sur une croix et achevée avec des armes alors que les autres élèves ont les yeux bandés pour ne pas voir la scène qu’ils enregistrent avec leurs téléphones portables...

Un clip choc mais dont la violence n’est pas gratuite. Elle dénonce un fléau qui tend à se banaliser: le harcèlement touche 10% des élèves et selon Michel Teychenné, les adolescents et les jeunes adultes LGBT, filles et garçons, ont statistiquement des risques de tentative de suicide nettement supérieurs aux hétérosexuels: entre 6 et 12 fois plus selon les études portant sur le suicide ou les tentatives de suicide chez les 15-25 ans.

Un rapport sur les discriminations liées à l’orientation sexuelle

L’élu ariégeois reconnaît que la campagne de communication contre l’homophobie lancée en 2010 par Luc Chatel, ancien ministre de l’Education Nationale, n’a pas été suffisante, seule la création de la Ligne Azur méritait d’être maintenue et poursuivie (ce sera la 4e année à la prochaine rentrée).


La mission que lui a donnée Vincent Peillon repose davantage sur un travail de fond, un travail universitaire: «j’ai fait le bilan des études existantes, j’ai fait le point sur les dossiers liés à l’homophobie et au suicide avec l’INPS, j’ai demandé aux recteurs de répondre à un questionnaire, 220 personnalités et organismes divers ont été consultés…

C’est un travail relativement lourd qui a fait l’objet d’une proposition d’une centaine de pages, une synthèse et des propositions qui sont sur le bureau du ministre de l’Education Nationale. Il devrait faire des annonces courant juin et mettre en place un certain nombre de mesures dès la prochaine rentrée scolaire de 2013.
»

Pour Michel Teychenné, l’école de la République doit être le lieu d’apprentissage du vivre-ensemble; les discriminations sexistes, racistes, homophobes sont à prendre en compte et à appréhender dans leur globalité mais avec une approche différenciée de la maternelle au lycée.

Aujourd’hui il y a une réelle prise de conscience de ces violences homophobes, reste à sensibiliser les équipes pédagogiques et les responsables d’établissements: «j’en ai rencontrés, il y a de vraies attentes, que ce soit dans le public ou le privé… c’est un vrai problème de santé publique»

Auteure : Laurence Cabrol / Ariège News

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires