Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 14:29

INTERVENTION DE MICHEL TEYCHENNE A LA COMMUNAUTE DE COMMUNES AU NOM DE PAMIERS AU COEUR

Mesdames et Messieurs, mes chers collègues,

Notre nouvelle assemblée communautaire issue de ces élections est enfin devenue une instance démocratique et pluraliste grâce à la réforme du mode d’élection des conseillers communautaires qui vient d’entrer en vigueur. Nous sommes passés d’un club de maires et de délégués communautaires sans légitimité directe des électeurs à une assemblée élue démocratiquement, où les oppositions sont enfin représentées, où les électeurs ont pu confronter des projets différents, des politiques différentes. Le fonctionnement des Communauté de communes en sera modifié pour plus de transparence, plus de débats, et donc plus de démocratie. Il était temps !

Je suis candidat à la présidence de la Communauté de communes, mais rassurez-vous : j’ai toute ma tête, et je sais bien que ma candidature n’a aucune chance de l’emporter. C’est une candidature de témoignage, et aussi une candidature de conviction. Pendant la campagne électorale à Pamiers, j’ai défendu une autre vision, un autre projet pour la Communauté de communes. Ce n’étaient pas des mots en l’air. Il est normal, par respect pour les électeurs et pour la démocratie, que je présente une candidature alternative à celle du président sortant.

Je suis candidat pour trois raisons :

Pour la démocratie d’abord. S’en tenir à un candidat unique serait synonyme de non-choix. Ce serait surtout un moyen d’éviter le débat et les choses qui fâchent, de refuser l’évolution démocratique des Communauté de communes vers plus de transparence.

Deuxièmement, pour la transparence. Il est important d’informer tous les délégués, notamment les nouveaux élus, qui pourraient être induits en erreur par le document préparatoire qui nous a été envoyé. Notre assemblée est souveraine.

La Note de synthèse no 4 qui porte sur l’élection des vice-présidents est fallacieuse, pour ne pas dire « mensongère ». Rien n’oblige notre assemblée à approuver la répartition et le nombre des vice-présidents votés par le Conseil communautaire sortant. Cette note de synthèse est même « scandaleuse », puisqu’elle ne précise pas les conséquences financières de cette décision. Ce sujet est renvoyé pudiquement à la prochaine séance. Il y a une volonté manifeste de ne pas informer les nouveaux élus des répercussions financières de ce vote.

Avec 22 millions d’euros de budget et 400 salariés, Pamiers est dirigée avec 9 adjoints. On vous propose aujourd’hui 15 vice-présidents pour la Communauté de communes... qui n’a que 16 millions de budget et une centaine de salariés. Soit deux vice-présidents de plus que lors du dernier mandat, où déjà certaines vice-présidences étaient des vice-présidences « fantômes » sans attributions réelles… mais toutes avec des indemnités. Il vous faut le savoir, Mesdames et Messieurs !

Un vice-président coûte chaque année 10 000 euros au budget. En tout, avec les indemnités du président qui sont de 24 000 euros par année, on arrive à un total de 174 000 euros par an, et de 1 044 000 euros sur le mandat heureusement plafonnés par la loi, un peu endessous de cette somme.

Ces informations sont capitales pour votre choix, elles auraient dû apparaître dans la Note de synthèse.

Je propose personnellement de réduire le nombre de vice-présidents à 8, ce qui est largement suffisant pour une bonne gestion de la Communauté de communes. Je propose aussi de réduire les indemnités d’un tiers, et de les verser uniquement aux élus qui ne reçoivent pas d’autres indemnités parce qu’ils ne cumulent pas les mandats.

UNE BELLE ÉCONOMIE A FAIRE, D’ENVIRON 600 000 EUROS, et cela dès aujourd’hui. Un signal de sérieux et responsabilité envoyé aux électeurs de tous bords en cette période de crise, d’argent public rare et de hausses d’impôts et de taxes.

Enfin, je suis candidat au nom de mes convictions de gauche.

Nous avons découvert hier dans La Dépêche les déclarations d’élus PS, et pas des moindres : le maire de La Tour du Crieu et la conseillère générale de Pamiers Ouest, entre autres, qui affirment avoir négocié en secret depuis 6 mois un accord politique avec André Trigano et la droite Appaméenne, cela en pleine campagne électorale, et même que cet accord a été finalisé entre les deux tours de l’élection municipale avant les résultats du vote! Ce n’est pas banal et doit être remarqué! Je ne polémiquerai pas, mais pour moi la droite et la gauche ce n’est pas pareil. Ce n’est pas un problème d’hémiplégie, mais de simple respect des électeurs et de sérieux : on ne peut critiquer vertement la gestion d’André Trigano pendant la campagne et voter pour lui 15 jours après comme si rien ne s’était passé. Cela fait longtemps que le ridicule ne tue plus en politique, mais il fait encore très mal…

Ce sont des pratiques qui se moquent des électeurs, de leur vote. Ce sont des méthodes clientélistes qui déshonorent la politique ! Comment voulez-vous que les hommes et les femmes politiques soient pris au sérieux avec de telles attitudes ? J’ai du respect et de la sympathie pour André Trigano. Certains me l’on reproché pendant la campagne, mais je ne partage pas  ses choix politiques à la Mairie et à la Communauté de communes. Ici  ou à la Mairie, je serai un opposant constructif, vigilant, mais libre de ses paroles et de ses votes. Je ne veux pas cautionner ce clientélisme « indemnitaire ». Je vous invite à ne pas le cautionner non plus.

Si vous le cautionnez, demain, nos électeurs, vos électeurs, découvriront dans leur journal qu’en votant pour cet accord politicien sans programme et sans projet, en votant pour la reconduction de ces pratiques, vous avez par votre premier vote à la Communauté des communes distribué 1 million d’euros d’indemnités à 15 vice-présidents et à un président… Ne vous étonnez pas après si les électeurs vous demandent des comptes, s’ils ne viennent plus voter, ou pire, s’ils votent pour un parti extrémiste et populiste !

Voilà le sens de ma candidature. Votre vote est secret, mais les résultats, eux, seront publics !

 

RESULTATS DU VOTE

Présidence :

André Trigano     49

Michel Teychenné  4

Astentions           7

Vice-présidences :

Les deux élus de Pamiers au coeur ont refusé de prendre part au vote pour les vice-présidents. 
15 vice-présidents ont été élus. Dans l'ordre : C. Combres (PS),M.-F. Vilaplana (PS), M. Strevinou (PS), C. Deymier (UMP), B. Séjourné (DVD), L. Azemar (DVG), Doussat-Vidal (UMP), M. Bordes (DVG), H. Lopez(UMP), C. Barrière (DVG), G. Legrand (UMP), J.-M. Salvaing (UMP), S. Villeroux (PS).

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires