Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 09:37

itegg

Suite à l’article paru dans La Dépêche du Midi du 13 septembre au sujet de l'ITE de Gabrielat et des gravières de Saverdun (voir ci-dessous), voici la position du Groupe de gauche à la Mairie de Pamiers.

PAMIERS / EXTENSIONS DE GABRIELAT : PROBLEMES DE FINANCEMENT ET « PETITS ARRANGEMENTS ENTRE AMIS » ?

Le projet d’extension de la zone industrielle de Gabrielat a été voté par la CCPP avec la création d’un ITE, ou Itinéraire de Transport Embranché. Autrement dit, un accès privatif à la voie de chemin de fer. Ce projet est le plus coûteux de la mandature, puisque son budget total hors taxe atteint 8 677 000 d’euros. Sous réserve de l’obtention de toutes les subventions demandées et de la vente de tous les terrains à des entreprises, il devrait selon le plan de financement voté... engendrer un déficit de 2 332 000 euros HT (dont 1,6 millions pour le seul ITE), rien de moins.


Le Groupe de gauche a d’abord découvert à la lecture du dossier de la Communauté des Communes de Pamiers, qu’aucune des entreprises concernées par ce projet très onéreux ne participera d’un euro au financement de l’ITE . Pas même le promoteur Urban Estate, qui n’a signé qu’une vague promesse d’achat de terrain... sans verser un centime. Ni non plus l’opérateur ferroviaire privé, donc autre que la SNCF, pressenti par la Mairie. Et pourtant, cet opérateur est directement concerné, car il s’agit de faire rouler ses trains ! Seuls les impôts seront mis à contribution pour financer les futurs bénéfices de ces entreprises.

Le Groupe de gauche est favorable à la création d’un ITE à Gabrielat, mais exige un cofinancement avec les entreprises concernées, à la hauteur du déficit prévu. Cela d’autant plus que la taxe professionnelle ayant été supprimée, ces investissements pèsent désormais sur la seule population. 


Plus grave encore, le Groupe de gauche vient d’apprendre que l’ITE prévu sur Saverdun afin de desservir les gravières entre le Vernet et Saverdun, ce qui représente des dizaines et des dizaines de camions par jour, ne se ferait sûrement pas! De plus « certains » adjoints au Maire de Pamiers se sont engagés à ce que le chargement des trains se fasse à Pamiers-Gabrielat : une économie substantielle pour les entreprises concernées (pas d’embranchement ferroviaire à financer), mais des nuisances graves, de la pollution, du bruit, des risques pour la circulation, des problèmes pour les riverains et utilisateurs de la RN 20, et une facture salée pour les Appaméens.

Ce « petit arrangement entre amis » soulagerait le Maire de Saverdun et président de la Communauté de communes de Saverdun, de même que les exploitants des gravières, du lourd investissement d’un ITE  sur leur territoire.  M. Caléja  garderait en plus les taxes et impôts versés par ces entreprises...  et transférerait  les nuisances et la facture à la Communauté des Communes de Pamiers et aux Appaméens, ce qui serait scandaleux !

Le Groupe de gauche à la Mairie de Pamiers

PLUS :


gabrielatdebat


C'est l'une des réalisations phares de l'année 2012. Une ITE (installation terminale embranchée) sera réalisée dans le courant de l'année prochaine. Il s'agit d'un embranchement raccordant une zone d'activité, ici Gabriélat, au réseau ferré national. Autrement dit, une facilité pour le transport des marchandises, pour les entreprises présentes sur le secteur.


Les entreprises contribuent-elles au financement ?

Coût de l'opération : « 1,6M d'€, une fois les subventions retirées », annonce André Trigano, président de la communauté des communes, maître d'ouvrage. Pour l'opposition, c'est « un scandale financier, car ce sont les Appaméens et non les entreprises qui vont utiliser l'ITE qui le financent. » « C'est ridicule, répond André Trigano. Les entreprises branchées dessus ont acheté un terrain viabilisé. Elles ont donc automatiquement participé au financement en payant l'aménagement du terrain. »


Deuxième reproche de la part du groupe de Gauche, la crainte que le projet d'ITE sur Saverdun soit abandonné et pénalise Pamiers, héritant des trains dont le chargement aurait dû se faire plus au nord… « Si cette information était confirmée par la Mairie de Pamiers, ce serait une aberration pour l'aménagement du territoire, pour l'environnement, la pollution, la circulation (une noria de camions) », argumente Michel Teychenné, président de l'opposition.

En face, André Trigano répond que concernant les Saverdunois, « je ne sais pas et je ne veux pas savoir. C'est un grand débat chez eux, et pour l'instant, à chacun ses problèmes. » La Gauche pourrait bien pourtant le forcer à « savoir », puisqu'elle affirme vouloir « demander à monsieur le maire d'inscrire cette question, en urgence, au prochain conseil municipal ».


En attendant, les travaux se poursuivent. Comme prévu, ils devraient prendre fin en juin 2012, date à laquelle l'embranchement serait opérationnel.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires