Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 14:23

inter-Capturer.JPG

Lutte contre l’homophobie à l’école : un an de perdu !

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 JUILLET 2014

 

Le 11 juillet 2013, Vincent Peillon recevait les associations pour la présentation officielle du rapport de Michel Teychenné contre l’homophobie, la lesbophobie, la bi-phobie et la transphobie.

M Peillon annonçait ainsi que « l’éducation nationale prendrait toute sa part au "programme d’actions contre les violences et discriminations commises en raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre" défini par le Gouvernement. ». Cela passait notamment selon lui par une « action déterminée », notamment « une sensibilisation et un travail pédagogique (...) adaptés à l’âge des élèves », et aussi « une prévention efficace appuyée sur l’ensemble de la communauté éducative et qui intègre les violences et le harcèlement homophobes au même titre que les autres discriminations. »*

L’Inter-LGBT avait salué la publication de ce rapport, et en attendait beaucoup. La déception est grande. Un an après en effet, quasiment aucune des propositions intéressantes que contient le rapport Teychenné ne bénéficie d’une ébauche de mise en œuvre. La lutte contre le harcèlement n’a pas intégré celui à caractère lgbtphobe, le groupe de travail interministériel avec celui de la Santé, concernant notamment le suicide des jeunes, n’a pas été constitué...La liste est longue !

De reculade sur le mot genre et alors que même la sensibilisation adaptée à l’âge des élèves que constitue le projet innovant des ABCD de l’égalité sur la thématique de l’égalité femmes-hommes n’est pas généralisé comme cela était prévu, l’Inter-LGBT n’accepte pas que le ministère de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur se contente de grandes déclarations.

L’Inter-LGBT demande à ce que le rapport Teychenné soit mis enfin en œuvre et demande à être reçue-enfin- personnellement par M Hamon pour la mise en œuvre de ce rapport pour l’année scolaire et universitaire prochaine.

*Communiqué officiel du ministère du 11/07/2013

Florian Baratte et Olivier Lelarge, porte-parole de l’inter-LGBT en charge des questions Education

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires