Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 18:17

ariegenews2013.JPG

 

MESURE ET PONDERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DE PAMIERS

conslo.JPG

Voir la vidéo : ici.

Premier conseil municipal de rentrée jeudi soir dans la cité des trois clochers

Une réunion un peu particulière marquée par le deuil de Madame Trigano mais qui n’a pas empêché le maire de redire son attachement à l’Ariège et sa volonté de continuer à travailler jusqu’à la fin de son mandat dans la quiétude: «mon objectif est de servir Pamiers dans les meilleures conditions»

Pour sa part l’opposition municipale, relayée par sa figure de proue Michel Teychenné, a indiqué qu’elle ferait son travail «avec tact et fair-play», s’engageant à voter la décision modificative budgétaire mis à part, bien entendu, les 10 000 € correspondant à la destruction de la fontaine de la place de la République.
 


Passe d’armes autour du PAVE et de la Providence


Cependant tout le monde est resté dans son rôle. L’opposition avant de l’approuver a demandé des précisions concernant l’implication financière de la ville dans le PAVE (plan de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics) notamment au niveau de la voirie et des travaux d’accessibilité.


Selon Lucien Quèbre en charge du dossier, l’investissement monte à 3 M€ et au regard d’une telle somme «il faudra certainement réaliser une approche plus ciblée des priorités et de l’indispensable»

La mise à disposition de locaux dans l’immeuble de la Providence au profit de l’association «Les Ateliers d’Appamée» a permis à Michel Teychenné de redire qu’il «fallait trouver une vraie destination à ce bâtiment… on y installe à titre gracieux des ateliers dans un coin qui flanche, on s’abstiendra de voter»

Unanimité autour de Notre Dame du Camp

Unanimité par contre au moment du vote de la première tranche des travaux de notre Dame du Camp (500 000 €).


Louis Claeys a exprimé sa satisfaction de voir enfin ce dossier abordé: «satisfaction et en même temps déception car il aura fallu attendre la pression des évènements avec des problèmes de sécurité pour que les travaux soient abordés.

La pression sécuritaire ne fait pas une politique patrimoniale. Nous demandons depuis 40 ans que cette église soit restaurée. Nous espérons ne pas attendre aussi longtemps pour les autres bâtiments»

Pour André Trigano la sécurité est une priorité et le patrimoine devra faire partie des grands chantiers du prochain mandat, «quelle que soit l’équipe en place qui s’en chargera» a-t-il ajouté.

«Après les écoles, les équipements sportifs il faudra s’occuper du centre-ville, du patrimoine et de la qualité de vie» avant de conclure: «j’entends m’occuper de la gestion de Pamiers jusqu’à la fin de mon mandat»

Les choses sont dites, les observateurs du microcosme politique local ne manqueront certainement pas de les commenter.

Echanges musclés autour de questions d’urbanisme

Malgré la retenue qui devait s’imposer les échanges se sont animés au moment d’aborder la vente, cession de parcelles ou de biens immobiliers: une maison située chemin du Barriol au prix de vente jugé trop faible, un chemin issu du domaine public pas assez large…


Questions de l’opposition


Au moment des questions, Jacques Arthuys (Ouvrons les yeux EELV) a indiqué qu’il n’avait reçu les documents du conseil municipal que le 20 septembre et compte tenu du volume, de l’importance et de la teneur des dossiers, il n’avait pas eu le temps de les compulser et s’était donc abstenu de voter le dossier du PAVE, du PLU de Villeneuve du Paréage ou les travaux de notre Dame du Camp.


«Le support DVD c’est très bien pour économiser le papier mais ce sont plusieurs centaines de pages a étudier. Sauf de considérer que les élus(es) de l’opposition ont plus de temps disponible puisqu’ils (elles) ne participent pas aux bureaux, je me demande qui est en mesure de consulter près de mille pages de dossiers en cinq jours… Je demande que ces dossiers sur lesquels nous devons nous exprimer, nous soient communiqués dans des délais permettant leur étude»

Michel Teychenné a évoqué les nouveaux parcours de la navette urbaine, mettant en avant un problème de méthode «nous les avons appris par voie de presse» et d’argent «c’est une augmentation de 1000 € par mois» pour un projet qu’il qualifie de «raté»

«Un bricolage repris par la mairie alors que ce dossier devrait être porté naturellement par la communauté des communes puisqu’il s’agit de transport collectif»; enfin «ce dossier a été traité sous la main alors que l’on avait des choses à dire»

André Trigano a avancé des chiffres: «en 2012 le marché correspondait à 4916 €/mois il est en 2013 de 4947 €/mois. C’est un marché au kilomètre avec des circuits modulables en fonction des demandes de la population… pour le moment le budget est sensiblement le même nous faisons pour le mieux»

L’aire des gens du voyage s’invite au conseil municipal

Dans ses questions, l’opposition municipale est revenu sur le dossier rebondissant sur l’actualité et l’installation de caravanes sur la Zone de Gabrielat:

«Jean-Paul Dedieu nous a affirmé lors de conseils précédents qu’une aire de 80 places était suffisante. Je constate que la Mission évangélique rassemble actuellement 180 caravanes et ce n’est pas la première fois à Pamiers. Comment comptez-vous faire rentrer 180 caravanes dans un futur espace prévu pour 80 ?»

Jean-Paul Dedieu a annoncé que le plan départemental venait d’être adopté par le préfet et le président du Conseil général. «Il y aura deux aires de grand passage d’une capacité cumulée de 200 à 300 places. L’une sera installée à Varilhes, l’autre sur la commune de Pamiers»

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires