Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 09:18

 

 

logodepeche140

 

 

Pamiers. Teychenné appelle Harlem Désir «à mettre fin à la mascarade»

 

voir communiqué ci-dessous

 

 

 

Pamiers. Les jeux sont faits, mais rien ne va plus

Publié le 12/10/2013 à 03:53, Mis à jour le 12/10/2013 à 09:39

Teychenné- Fauré

Michel Teychenné, Alain Fauré, jeudi soir. Photo DDM JPHC.

Michel Teychenné, Alain Fauré, jeudi soir. Photo DDM JPHC.  

Alain Fauré désigné à la tête de liste par les militants de Pamiers, Michel Teychenné conteste l’élection et en appelle au «national». C’est la crise au PS appaméen !


Tête de liste à la candidature socialiste : les militants ont tranché jeudi soir (voir notre édition d’hier) ce sera Alain Fauré. En choisissant ce dernier, ils ont finalement privilégié la représentativité, l’homme étant député, tout en sachant, puisqu’il s’y est engagé qu’une fois élu, et dès le renouvellement de l’assemblée, il rendrait son mandat national pour se consacrer à sa ville. C’est bien entendu un «coup dur» pour Michel Teychenné ébranlé dans sa représentativité d’opposant à André Trigano. Il a déclaré jeudi soir devant les militants se mettre «en congé de la section de Pamiers». Dans le communiqué que nous publions ci-dessous il opte pour une attitude résolument offensive et en appelle à Harlem Désir tout en confirmant son recours «au national» sur le scrutin qui vient de se dérouler dont il conteste la sincérité. Alain Fauré ne souhaitait pas réagir à la charge de Michel Teychenné, observant simplement «qu’il ne comprenait pas ce recours sur une telle différence de voix, et dans le cadre d’un scrutin absolument régulier».

 

Sans préjuger de l’avenir, et si la rupture était consommée entre les deux hommes, la gauche risque de souffrir d’une grande dispersion de voix aux municipales, si cette situation de dualité se précise à travers des listes distinctes. Un cas de figure défavorable qui conjugué au mécontentement qui s’attache toujours à un parti qui est au pouvoir, va redonner des ailes à André Trigano et son équipe sortante. Certes, comme l’a fait remarquer Alain Fauré, on ne sait pas encore «qui on aura en face de nous ?» De toute façon le «recentrage» de sa campagne, au sens strict du terme est annoncé, de manière à chasser sur les terres d’André Trigano, et toute velléité de Michel Teychenné ne pourra que s’ancrer plus à gauche.

 

 

Le texte intégral du mon communiqué

 

Michel Teychenné en appelle à Harlem Désir pour arrêter la « mascarade du PS » à Pamiers

Les militants socialistes ont voté en Ariège à 72 % contre le cumul des mandats. Tous les candidats aux législatives ont signé une lettre d’engagement à ne pas cumuler leur mandat de parlementaire et une fonction de maire ou d’exécutif local, dès leur élection, ce qu’ont scrupuleusement respecté Fédérique Massat et précédemment Jean-Pierre Bel, mais pas Alain Fauré, toujours maire des Pujols et vice-président d’André Trigano à la Communauté des communes de Pamiers, cela avec la bénédiction de la Fédération socialiste de l’Ariège.

Contre les statuts du PS et contre toute logique, la Fédération ariégeoise du PS a validé la candidature d’Alain Fauré au vote de la section PS pour la tête de liste aux municipales à Pamiers.

Ce vote, qui s’est déroulé le 10 octobre, était réservé aux seuls socialistes inscrits sur la liste électorale de Pamiers. Comme le redoutaient beaucoup de militants, il a été entaché de nombreuses irrégularités.
Par exemple, en tant que candidat, je n’ai pas eu accès à la liste des votants avant le début du vote! Des inscriptions de dernière minute sur cette liste ont été validées par la Fédération, notamment celles d’Alain Fauré et de son épouse ou encore celle d’un ancien maire de Bonnac, alors qu’ils n’avaient jamais voté à Pamiers! Plusieurs camarades connus pour me soutenir ont été rayés de la liste par le trésorier de la section, qui est aussi l’assistant parlementaire du député Fauré et son successeur désigné à la mairie des Pujols ! Des personnes qui n’étaient jamais venues aux réunions PS à Pamiers étaient inscrites et ont pu voter!

Les conditions de cette élection ne pouvaient déboucher que sur une défaite courue d’avance, orchestrée et programmée. J’ai donc décidé avec plusieurs de mes camarades socialistes appaméens de saisir les instances nationales du PS d’un recours sur trois points précis :

1) Le non-respect par le député-maire des Pujols de son engagement à ne pas cumuler, pris devant les militants socialistes et les électeurs de la 2e circonscription, mais jamais tenu. Alain Fauré ne pouvait donc être tête de liste PS à l’élection municipale de Pamiers.

2) La validation de cette candidature à la primaire à Pamiers par le premier fédéral du PS ariégeois, Jean-Christophe Bonrepaux, contre toutes les règles du PS et sans vote du Conseil fédéral.

3) Les conditions inadmissibles et les irrégularités graves du vote à la section de Pamiers.

Le vote des militants ariégeois contre le cumul des mandats, l’engagement des députés à respecter le non-cumul pris devant les électeurs et les statuts du PS ne peuvent être contournés par un simulacre d’élection à la section de Pamiers afin d’imposer un candidat choisi par l’appareil. Partout en Ariège les socialistes ont fait le choix du rassemblement avec un candidat unique par mairie... sauf à Pamiers, seule ville du département où il y a eu deux candidats, avec la candidature « surprenante » d’Alain Fauré.

Je demande à Harlem Désir de mettre fin à cette « mascarade électorale », qui donne une image détestable du PS ariégeois et, une fois de plus, discrédite certaines pratiques politiques locales.

Enfin, si la candidature du député-maire des Pujols était malgré tout validée par le PS ariégeois, j’en tirerai avec mes camarades appaméens toutes les conséquences conformément à nos convictions et à notre engagement pour Pamiers, cela dans la sérénité la plus totale.

Michel Teychenné
Président du Groupe de gauche à la mairie de Pamiers
Membre de la Commission nationale des conflits du PS
Membre de droit du Conseil national du PS

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires