Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 20:23

logodepeche.jpg

«Pamiers au cœur» au contact de la population

Publié le 14/11/2014 à 03:52, Mis à jour le 14/11/2014 à 08:10

Politique - Pamiers (09)

Les membres de l'association «Pamiers au cœur» se sont réunis à la salle de la Gloriette./ Photo DDM J.M.
Les membres de l'association «Pamiers au cœur» se sont réunis à la salle de la Gloriette./ Photo DDM J.M. 

Sept mois après son revers électoral aux municipales, la liste d'opposition «Pamiers au cœur» poursuit son aventure sous une forme associative. Une façon pour le groupe de prolonger le dialogue avec l'ensemble des Appaméens.

L'aventure «Pamiers au cœur» repart de plus belle. Sept mois après son revers aux élections municipales, la liste d'opposition poursuit son petit bonhomme de chemin. Non plus dans l'action politique mais sous une forme associative. «Nous aimons Pamiers et nous ne sommes pas satisfaits de voir dans quel état se trouve notre ville aujourd'hui», lance d'emblée Dominique Mourlane, une des têtes pensantes du mouvement.

Représentée au sein du conseil municipal par Michel Teychenné et Bernadette Subra, la nouvelle entité s'est fixé un seul et même objectif : informer les Appaméens et susciter le débat. Inscrits dans une démarche de démocratie participative, les bénévoles de «Pamiers au cœur» veulent inviter la population à s'engager et devenir la pierre angulaire de ce maillage. «Les Appaméens doivent reprendre en main leur destin, martèle Carmen Barthès. Ils se rendent compte qu'André Trigano ne peut pas tenir ses promesses. Son image de bon gestionnaire a fini de s'effriter avec les révélations de la Cour des comptes.»

Débat sur la gestion de l'eau

Soulignant l'absence de majorité absolue obtenue par le maire actuel (56 % des électeurs n'ayant pas voté pour lui au second tour), les membres de «Pamiers au cœur» veulent construire une dynamique cohérente et réfléchie. Quitte à se donner du temps pour devenir force de proposition et ne pas rentrer dans la confrontation bête et méchante. Pour arriver à tisser sa toile, l'ancienne liste d'opposition se donne les moyens d'intervenir sous différentes formes : discussion sur les marchés, réunions de quartier, réunions thématiques. Un exercice qui devrait se matérialiser d'ici la fin de l'année par un premier rendez-vous autour de la question de la gestion de l'eau. «Nous allons venir à la rencontre des gens, explique Michel Teychenné. L'association est ouverte à tous ceux qui désirent travailler avec nous, quitte à faire intervenir des élus de la mairie sur certains dossiers. Si on veut réintéresser les gens à la vie locale, cela passe par des échanges sur le vécu et le quotidien.»


Repères

Le chiffre : 33

Membres > Association. L'association s'appuie sur les anciens colistiers et le comité de soutien lancé en début d'année.


Présence sur les réseaux sociaux

Pour coller au plus près du quotidien des Appaméens, l'association «Pamiers au cœur» n'oublie pas internet et les réseaux sociaux. Bien ancrée dans le XXIe siècle, l'association va remettre en marche les outils utilisés durant la campagne électorale. Si le site de l'ancienne liste d'opposition est pour l'instant en maintenance, il devrait de nouveau être actif dans les jours à venir. Même chose pour la page Facebook qui devrait bénéficier d'un contenu plus enrichissant à l'approche de la première réunion sur la gestion de l'eau.

Pamiers au coeur: en route pour les municipales 2020

Pamiers--au-coeur-.JPG

 

© midinews 2014

Après les emballements médiatiques et les énervements occasionnés par la dernière campagne électorale, le landerneau politique aspire à travailler dans la sérénité et préparer avec les citoyens le Pamiers de demain. 

 

C’est en tout cas le souhait de la toute nouvelle association «Pamiers au cœur» une émanation de la liste éponyme portée par Michel Teychenné aux dernières municipales. 

 

Une structure qui affiche clairement la couleur «notre but c’est de développer le débat, l’échange, la réflexion et l’émergence de propositions sur les problématiques urbaines, économiques, écologiques, budgétaires et sociétales de la ville de Pamiers et de son bassin de vie. Une association qui s’inscrit dans une démarche de démocratie participative, de développement durable, dans la défense des valeurs de la République laïque, sociale et solidaire».

 

Parce qu’on ne change pas une équipe qui gagne, aux côtés de son charismatique leader, on retrouve au conseil d’administration, Bernadette Subra, Dominique Mourlane, Carmen Barthès, Jacques Arthuis... d’anciens colistiers et des membres de son comité de soutien aux municipales de 2014

 

Pour Dominique Mourlane «il est temps de faire le bilan de la situation politique à Pamiers avec recul et sérénité. Deux personnes ont été élues à conseil municipal sur la liste Pamiers au cœur, elles font entendre notre voix c’est une excellente chose, mais les membres de la liste ont décidé de poursuivre le travail après les élections pour ne pas laisser retomber les choses. 

 

Pendant tous ces mois, ce travail d’analyse, de réflexion, de proposition a fait émerger une véritable dynamique d’équipe. Et notre document de campagne est encore valable aujourd’hui pour sortir Pamiers de l’ornière». 

 

Une nouvelle approche de la démocratie participative

L’association Pamiers au cœur entend aller à la rencontre des Appaméens, leur donner la parole, susciter de vrais débats sur les sujets qui les touchent dans leur quotidien «la première réunion publique aura lieu avant les fêtes et sera consacrée à la gestion de l’eau à Pamiers. 

 

André Trigano n’a pas souhaité en parler pour ne pas interférer sur la campagne des  municipales, mais à la fin de l’année on arrive à la fin du contrat de Veolia, nous proposons la municipalisation du service des eaux, mais nous invitons les Appaméens à se faire une opinion en s’appuyant sur d’autres expériences, en leur apportant des informations» précise Carmen Barthez, membre de ce conseil d’administration pluriel.

 

Michel Teychenné de son côté avoue être heureux de voir cette équipe continuer à travailler dans cet esprit «nous nous retrouvons dans cette salle de la Gloriette régulièrement pour préparer les conseils municipaux. 

 

L’association Pamiers à cœur est ouverte à tous ceux qui veulent nous rejoindre c’est un outil de réflexion, d’action, de débat dans la plus grande transparence, nos propositions restent valides et valables. Aujourd’hui si l’on veut ré intéresser les gens à la politique c’est par le vécu et le quotidien... il faut sortir de l’entre soi !»

 

 

L’équipe de Pamiers à cœur entend réactiver son site internet après toilettage, être présente sur les réseaux sociaux, dans les quartiers pour un maillage territorial, un travail d’équipe, de terrain, d’information. «Nous ne sommes pas en campagne électorale, nuance Bernadette Subra. 

 

Nous vivons dans la ville au quotidien, les citoyens ont de questions, nous voulons continuer à travers notre réflexion sur la cité à nourrir les échanges, poursuivre le travail qui a été effectué». Cependant le conseil d’administration de l’association ne dissimule pas bien longtemps ses intentions. 

 

«C’est une démarche de fond pour les prochaines élections municipales. Les Appaméens ont fait confiance à André Trigano réélu sur des promesses, ils se rendent compte qu’il ne peut plus tenir ses engament, l’image du bon gestionnaire s’effrite» commente Dominique Mourlane.

 

Et Michel Teychenné de reprendre la balle au bond «la majorité, comme elle s’appelle, détient tous les pouvoirs à la Mairie et à la Communauté de communes. Pourtant, près de 54 % des Appaméens n’ont pas voté pour cette liste au deuxième tour des élections municipales. Une «majorité minoritaire», cela devrait inciter le maire et son équipe à être plus à l’écoute de la population et des autres élus. 

 

Aujourd’hui nous avons le temps de donner des éléments pour que les Appaméens comprennent bien les thématiques et les enjeux, faire de la pédagogie en quelque sorte». Et de la fiscalité à l’urbanisme en passant par la politique culturelle, pas de tabou pour Pamiers au cœur qui à bien l’intention de s’autoriser toutes les digressions utiles à la compréhension du texte.

 

«Les deux rapports de la Cour des comptes ont eu leur effet, ce n’est plus Michel Teychenné et son équipe qui pointent du doigt tel ou tel sujet c’est la juridiction financière... on n’est plus dans le marketing politique» 

 

Dès à présent Pamiers au cœur compte une cinquantaine de membres, mais l’équipe veut s’ouvrir (y compris en direction du PS ou de la majorité municipale «qui semblerait se diviser»), créer une dynamique, dans la proposition, pas dans la confrontation, le programme est tracé jusqu’en 2020.

 

 

logonews140

 

Elections départementales: Michel Teychenné ne sera pas candidat à Pamiers !

M-T-Capturer.JPG

 

Michel Teychenné en février 2014

© midinews (archives)

C’est au détour d’une discussion téléphonique informelle, mercredi soir, que Michel Teychenné a lâché sa petite phrase qui ne manquera pas de faire parler: «je ne serai pas candidat aux élections départementales du mois de mars»

 

L’homme est redoutable. Quelques heures à peine après le lancement officiel de la campagne socialiste en vue de ces mêmes Départementales, il crée la diversion en attirant sur lui le feu des projecteurs. 

 

Lui que l’on présentait déjà comme l’instigateur du rapprochement entre le PCF et Europe Ecologie Les Verts annoncés mardi ; lui que certains imaginaient déjà se dresser sur leur route dans la quête de l’un des deux cantons appaméens ; lui encore qui s’ingénie à ferrailler par presse interposée aussi bien avec ses meilleurs ennemis de la majorité municipale qu’avec ses anciens amis socialistes ; lui, donc, se réserve.

 

«Je n’ai pas vocation à me présenter à toutes les élections», a-t-il précisé enfin, en guise de conclusion sur le sujet. Il n’est pas besoin d’être grand clerc pour lire dans cette sentence l’aveu de candidatures à venir.

 

La plus évidente, celle à laquelle il aspire chaque matin à l’heure du rasage est bien l’élection municipale de Pamiers. 

 

André Trigano ne briguera pas d’autres mandats, et sa majorité peine à identifier la personnalité incontournable pour lui succéder. Et sur les bancs de l’opposition qu’il partage avec l’actuel député de l’Ariège, l’ancien élu européen semble avoir pris l’ascendant.

 

Les élections municipales en tête

Mercredi, plus que sa petite confidence, c’est l’annonce de la création de son association «Pamiers au Cœur» (du nom de la liste qu’il a conduite aux dernières municipales, voir notre article du 13/11/14) que Michel Teychenné tenait à proclamer. Une association dont la seule vocation est de fédérer et d’organiser les troupes qu’il conduira au scrutin de 2020.

 

D’ici là, les Régionales et les Législatives le laisseront de marbre… à moins qu’une opportunité ne se présente. Imaginez des listes très ouvertes aux partenaires du PS en vue des élections à la Région ; ou encore le député sortant ne pas briguer de second mandat. Toute ambition serait alors envisagée.

 

En attendant, du côté du siège du Parti Socialiste ariégeois, c’est sans doute avec un petit sourire que l’on prend note de la décision de Michel Teychenné de ne pas s’aligner au départ des Départementales. Le PS n’oublie pas en effet que sa candidature dissidente avait pollué toute la campagne d’Alain Fauré et attiré de précieux suffrages qui ont forcément manqué dans l’emballage final.

 

Mais, de satisfait, le sourire pourrait tout aussi bien virer narquois. Le parti conduit par Jean-Christophe Bonrepaux a en effet payé pour savoir que Michel Teychenné n’est jamais à court de surprises.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires