Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 18:52

CONSEIL MUNICIPAL DE PAMIERS : DÉMISSION DE PATRICIA DELATTRE

Communiqué de presse du Groupe de Gauche

Nous avons appris par courrier la démission de Patricia Delattre du Conseil municipal. Sans surprise, car depuis des mois, nous constations les dysfonctionnements entre l'adjointe à la Culture et son prédécesseur. Le Groupe de Gauche regrette son départ. Nous avons apprécié son engagement fort pour la culture sous toutes ses formes, sa capacité de dialogue, son ouverture d'esprit.

Une fois de plus, à Pamiers, la société civile et l'engagement associatif doivent céder face à l'immobilisme et la politique partisane. Ce regrettable épisode illustre, s'il en était besoin, que le "mandat de trop" ne concerne pas seulement le maire de Pamiers, et que les divisions minent l'actuelle majorité.

Pour le Groupe de Gauche,
MICHEL TEYCHENNÉ


logodepeche.jpg

delattrego

Coup de théâtre à la mairie. Patricia Delattre quitte ses fonctions d'adjointe au service culturel de la ville et démissionne du conseil municipal. En cause, le comportement de son prédécesseur, Roger Ribaute.

Depuis le dernier mandat, elle était la représentante de la culture à Pamiers. À l'origine de la création des Ballades culturelles, celle qui a passé le plus clair de son temps dans les coulisses de la scène appaméenne rend aujourd'hui son tablier.

DDM : Pour quelles raisons quittez-vous la mairie de Pamiers ?

Patricia Delattre : Depuis ma prise de fonction d'adjointe, je fais face à l'agressivité permanente de Roger Ribaute, délégué au patrimoine. Ces derniers temps, la situation devenait intenable. Nos rapports n'ont cessé de se dégrader, je devais faire face à des propos malveillants à mon encontre et, plus difficile encore, des incivilités à l'endroit de mes collaborateurs. J'ai dû fuir ce climat détestable qui ne me permettait plus de travailler correctement. Cette ambiance me semble peu conforme à l'idée que je me fais de l'exercice de nos missions d'élus.

Comment expliquez-vous ce comportement ?

J'ai compris son dépit d'avoir perdu son statut d'adjoint. J'ai rigoureusement veillé à ne pas empiéter sur ses missions de délégué au patrimoine mais cela n'a pas été suffisant. Je ne suis pas ici pour régler des problèmes d'ego, je voulais seulement faire mon travail dans de bonnes conditions. Ce n'est plus possible, alors je pars.

Quel est votre état d'esprit aujourd'hui ?

Je pars la tête haute. Mes années passées à la mairie ont été très productives. J'ai mis toute mon ardeur et mon enthousiasme à participer au développement de la politique culturelle de la ville et je pense avoir réalisé de belles choses, je pense notamment aux Ballades culturelles qui sont maintenant ancrées dans le paysage culturel des Appaméens. Mais ce départ, c'est tout de même une rupture difficile à vivre pour moi, j'ai du chagrin de laisser derrière moi toutes les associations à un moment où nous étions en plein développement mais j'espère que ce dynamisme ne retombera pas.

Comment s'est passé votre départ ?

Je me suis entretenue avec certains élus et avec M. le maire. Tous respectent mon choix, j'ai beaucoup d'admiration pour André Trigano qui m'a soutenue dans chacun de mes projets.

À noter que nous ne sommes pas parvenus à joindre Roger Ribaute, conseiller municipal délégué au patrimoine.

Les réactions

C'est avec « regret » que le maire de la ville, André Trigano, a pris acte de la démission de son adjointe à la culture. « J'ai beaucoup de respect pour le travail qu'a réalisé Patricia Delattre pendant toutes ces années en tant que déléguée à l'animation culturelle puis en tant qu'adjointe », a-t-il déclaré avant d'ajouter qu'il était prématuré de donner un nom à son remplaçant. Question qui sera abordée en fin de semaine.

Du côté de l'opposition, Michel Teychenné, du groupe de gauche, qualifie ce départ de « regrettable » et souligne que « depuis des mois, nous constations les dysfonctionnements entre l'adjointe à la culture et son prédécesseur […]. Nous avons apprécié son engagement fort pour la culture sous toutes ses formes, sa capacité de dialogue, son ouverture d'esprit. Cet épisode illustre[…] que le « mandat de trop » ne concerne pas seulement le maire de Pamiers et que les divisions minent l'actuelle majorité. »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires