Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 11:18

cm87titre

logogaz140

gaz107102

gaz07101


logodepeche140
 8 JUILLET 2010

cm87intro


logodepeche140
 9 JUILLET 2010

cm87orage


cm87voeux


LE TEXTE DU VOEU DU GROUPE DE GAUCHE

Le Groupe de gauche propose la motion de soutien suivante au vote du Conseil municipal : "Pamiers peut être fière d'être en Ariège le premier pôle d'enseignement avec plus de 5000 élèves inscrits dans les établissements scolaires de la commune. Ces établissements offrent une grande qualité d'enseignement et une diversité de cursus complémentaires dans le respect des spécificités de chaque établissement et dans le respect du choix de chaque famille. Les établissements scolaires de Pamiers et leur équipe pédagogique, par leur travail et leur réputation, font partie de la richesse et de l'attractivité de Pamiers.  Le Conseil municipal les assure de son entier soutien et invite les parents d'élèves de Pamiers à rester fidèles aux  établissements scolaires de Pamiers."

 

COMPTE RENDU DU CONSEIL PAR LE GROUPE DE GAUCHE

Pamiers, Conseil Municipal du 8 juillet : la majorité divisée!
 
Le dernier Conseil Municipal avant les vacances avait un ordre du jour très chargé. Le groupe de Gauche est intervenu sur plusieurs dossiers, d'abord pour regretter que le bilan d'activité de la Communauté des Communes ait été expédié en quelques secondes... sans même l'audition obligatoire des délégués, alors que 80% de son budget provient des impôts de Pamiers.

Nous sommes aussi intervenus sur les comptes d'exploitation de la Régie de l'eau, qui sont en déficit depuis sa prise de contrôle par le Groupe Veolia, ce qui laisse craindre le pire pour l'avenir. Nous avons voté contre le prix de l'eau, qui est le plus cher du département.

Le débat a été vif sur le projet d'aménagement de l'ilot des Trois Pigeons, dossier qui traîne depuis des années. Nous avons voté contre le projet de la Majorité, qui ne propose qu'un parking et surtout qui exclut les bâtiments de la Providence : une aberration. Nous ne pouvions voter un bricolage à 800 000 euros. La municipalité n'a toujours aucun projet sur la Providence, alors que nous demandons qu'y soit déménagée la MJC dans le cadre d'un aménagement paysager global des Trois Pigeons.

Nous avons voté contre une nouvelle révision du Plan Local d'Urbanisme, qui n'a de plan que le nom tant il a été révisé, modifié et détérioré. Révision demandée pour implanter, cette fois chez un privé, 16 hectares de panneaux photovoltaïques, installés à proximité de Trémèges par une société elle aussi privée. Cette opération va à l'encontre du PLU de Pamiers. Elle n'offre pas de garantie écologique suffisante et est la porte ouverte pour voir se développer ce genre de dossiers qui, sous couvert de développement durable, sont des opérations  strictement financières. "Les Verts" ont aussi voté contre.

Nous avons constaté que le projet de déménagement du Cinéma REX au Chandelet était abandonné par ses promoteurs, et rappelé encore une fois que le maintien du Cinéma en centre-ville devait être une priorité. Nous avons dénoncé l'inertie de la municipalité sur ce dossier, qui risque d'entraîner le départ du REX ailleurs dans l'agglomération appaméenne.

Enfin, concernant le projet du Pôle d'enseignement artistique, qui prévoit le déménagement de l'Ecole de Musique à l'ancien Hôpital et la création de classes de théâtre, de dessin, de danse, etc., avec les aménagements nécessaires, pour un total d'environ 2 millions d'euros, nous avons rappelé que le déficit annuel de l'Ecole de Musique était de 600 000 euros  pour 350 élèves dont la moitié de Pamiers --- soit 1700 euros par élève payés  par les impôts des Appaméens, pour 100 euros payé par an par les parents d'élève. Nous avons aussi rappelé que la MJC de Pamiers, avec 650 membres, ne recevait que 75 000 euros de subvention par an, et avait des locaux indignes.

L'enseignement de la danse, du dessin ou du théâtre n'est pas du rôle de la Mairie de Pamiers. Ces services sont assurés à Pamiers par la MJC, par des associations ou dans le cadre de cours privés. De plus, vu l'énorme déficit de l'Ecole de Musique, il est irrationnel de créer 4 ou 5 postes budgétaires de professeurs, qui viendront s'ajouter aux 17 existants.  Pour toutes ces raisons, nous considérons qu'il vaudrait mieux aider les associations existantes : ce serait plus efficace et beaucoup mois cher.

Nous avons donc voté contre ce dossier, proposant de s'en tenir à l'Ecole de Musique et d'en rationnaliser la gestion. Nous avons aussi proposé que la municipalité, puisqu'elle a les moyens de créer 5 postes dans cette période de rigueur, affecte plutôt ces postes à la Police Municipale, qui en a bien besoin.

A la fin de conseil, nous avons pu poser les 3 questions que nous autorise le règlement intérieur, bien qu'elles n'étaient pas inscrites à l'ordre du jour malgré notre demande.

1) Monsieur le Maire, le Carmel de Pamiers est aujourd'hui vide et fermé. Ce bâtiment classé est un fleuron du patrimoine appaméen. Nous vous demandons que la Mairie de Pamiers se porte acquéreuse de ce bâtiment dans une logique de valorisation du patrimoine et de revitalisation du centre-ville.
 
Réponse : Le Maire refuse toujours cet achat.
 
2) La création depuis quelques mois d'un établissement scolaire Hors contrat avec l'Education nationale en Basse Ariège pourrait, à terme, déstabiliser le pôle scolaire de Pamiers.  Le Groupe de gauche propose la motion de soutien suivante au vote du Conseil municipal : "Pamiers peut être fière d'être en Ariège le premier pôle d'enseignement avec plus de 5000 élèves inscrits dans les établissements scolaires de la commune. Ces établissements offrent une grande qualité d'enseignement et une diversité de cursus complémentaires dans le respect des spécificités de chaque établissement et dans le respect du choix de chaque famille. Les établissements scolaires de Pamiers et leur équipe pédagogique, par leur travail et leur réputation, font partie de la richesse et de l'attractivité de Pamiers.  Le Conseil municipal les assure de son entier soutien et invite les parents d'élèves de Pamiers à rester fidèles aux  établissements scolaires de Pamiers."

Quelle ne fut pas notre surprise, sur ce texte pourtant consensuel et très républicain de notre motion, de voir la majorité se diviser. Plusieurs de ses membres ont refusé de suivre la demande du Maire de voter notre texte et sont allés jusqu'au bout, en s'abstenant. S'en est suivi un brouhaha digne d'une cour d'école, les soutiens de l'école hors contrat de Saverdun invectivant ceux qui voulaient voter avec nous la motion de soutien à tous les établissements scolaires de Pamiers. 

Notre motion rebaptisée "Voeux du Conseil Municipal" a été votée, malgré 7 abstentions au moins.
 
3) Le conseil s'est terminé par une question de notre groupe sur l'état d'avancement des travaux de l'abattoir, qui ont pris du retard.  Pendant la réponse de M. Deymier, toujours dans le brouhaha, le Maire a fait le tour des conseillers municipaux qui n'avaient pas voté notre motion, leur faisant la leçon. Aucun n'y a échappé... Jamais en 15 ans de mandats une telle situation n'était arrivée à André Trigano.

Fidèle à notre ligne de conduite, celle d'une opposition ferme mais constructive, nous avons voté 32 délibérations sur 36,  nous avons expliqué nos votes contre, et fait de nombreuses propositions. Le conseil a été levé à 20 h 40.
 
Michel Teychenné
Président du Groupe de Gauche à la Mairie de Pamiers

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires