Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 09:54
PAMIERS "LA DÉPENSIERE" EST EN "QUASI-FAILLITE"

Lors du conseil municipal du jeudi 31 mai, il aura fallu attendre la fin de la séance pour que  le maire daigne enfin informer les élus des décisions qu'il venait, avec quelques adjoints, d'annoncer à la presse une heure avant le conseil...Curieuse conception de la démocratie! Mal à l'aise, tendu, souvent agressif sans raison, le maire, contesté dans sa majorité et bousculé par son opposition, a confirmé que le budget voté en mars était inapplicable et devrait être revue de fond en comble. Une première dans l'histoire de la Ville!

Le budget 2012  n’aura pas duré deux mois ! Ce budget 100 %
 à crédit pour les investissements a explosé en vol ! Les banques ne veulent plus suivre? Le maire doit revoir sa copie et désendetter la Ville. Petit rappel: rien que les intérêts de la dette coutent un million d'euros par an à la ville.


Les impôts de Pamiers sont les plus élevés de la Communauté des communes, et “Pamiers la dépensière” paye 15 ans de largesses accordées à la Communauté des Communes. la Ville a financée seule, à la place de la CCPP, les projets intercommunaux comme l’Ecole de Musique, la Médiathèque, l’Office de Tourisme etc... Pire, elle a même repris à son seul compte la piscine inter-communale, en totalité et sans contrepartie!


Mais ne nous trompons pas. Au-delà de cette dette énorme, dont 33% d’emprunts toxiques de la banque DEXIA, c’est le fonctionnement général de la Mairie qui pose problème : les ressources fiscales de la Ville augmentent moins vite que ses charges de fonctionnement et de salaires. La gestion du personnel est d’une opacité totale, les embauches continuent, et les ressources diminuent. Le nombre total de salariés de la Mairie est inconnu des élus du Conseil municipal : plus de 350 personnes ...


Le maire a enfin entendu nos appels à la raison, mais arrêter les investissements n’est pas la solution. Nous regrettons qu’il ne s’attaque pas au coeur du problème : la maitrise des coûts de fonctionnement et la participation financière de la CCPP aux charges d’intérêt collectif, seule façon de partager les charges, de retrouver de l’autofinancement et de ne pas augmenter les impôts et les taxes à Pamiers.


Nous demandons d’urgence la création d’une Commission mixte Mairie-CCPP regroupant les membres des deux commissions des finances, pour proposer un plan de partage équitable des charges et faire des propositions afin de sortir de cette situation de crise et de quasi-faillite qui pénalise gravement les Appaméens.

Michel Teychenné
Pour les élus du Groupe de gauche

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires