Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 16:27

Pamiers
La Mairie n’arrive pas à joindre les deux bouts

La fin d’année est difficile pour les finances municipales. Les élus de gauche avaient dénoncé un budget prévisionnel 2011 sous-évalué pour les dépenses de fonctionnement. Il a fallu que la majorité fasse voter 400 000 euros supplémentaires pour corriger le tir, mais cela ne suffira pas. À Noël, la Mairie ne pourra pas honorer la paye complète des personnels. Pour la première fois, la prime de fin d’année des cadres ne pourra être versée en décembre. Avec un niveau d’endettement record, la perte de la Taxe professionnelle, des charges de fonctionnement disproportionnées et des impôts très élevés, Pamiers n’arrive plus à faire face à ses dépenses et vit à crédit!

Le dernier conseil municipal a été très instructif à ce niveau, la Mairie n'a plus d'autofinancement. La  majorité a été obligée d'emprunter 1, 750 millions d'euros pour financer le dossier du Pôle d'enseignement artistique – qui pourtant d'après elle ne coutera "que 1,4 million d'euros" (donc pas un euro d'autofinancement)  de même pour payer les 300 000 euros de la première échéance de l'achat de la discothèque "La Roue", qui sera financé en totalité par l'emprunt. Enfin, même pour acheter un simple terrain de 900 mètres carrés, la majorité a été obligée, là aussi au dernier conseil municipal, d'emprunter la somme de 65 000 euros... soit la totalité de l'achat, qu'elle est incapable de financer seule...! 

La ville de Pamiers est dans une situation financière très grave. 

Nous avions fait des propositions sérieuses pour maîtriser les dépenses et les charges. Nous regrettons de ne pas avoir été entendus. Nous condamnons la politique de l’autruche de la majorité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires