Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 22:20
Monsieur le Maire,
  
Deux supermarchés et un hyper-marché sur la commune de Pamiers sont maintenant ouverts tous les dimanche matin de 9h30 à 12h30, ce qui pénalise gravement les petits commerces “de bouche”  des quartiers et du centre-ville de Pamiers, ouvert le dimanche matin ce qui représente une part importante de leur chiffre d’affaire . Cela pénalise  aussi les salariés de ces grandes surfaces dans leur repos dominical. Il s’agit de la part de la direction de ces entreprises d’une extrapolation de la loi qui autorise l’ouverture des commerces alimentaires de proximité le dimanche matin. Comme vous le savez,ces grandes surfaces ne vendent pas, loin de là, que des produits alimentaires .
  
 Nous vous demandons de saisir en urgence Madame le préfet pour mettre fin à cette situation qui n’est pas conforme à l’esprit de la législation sur l’ouverture le dimanche des commerces de proximité. Cette ouverture  nuit gravement aux commerces du centre-ville mais aussi à celui des quartiers et des villages de l’agglomération, et a un effet destructeur sur  l’animation et la vie sociale de notre ville.
   
Au moment où nous devons engager une grand plan de rénovation de l’habitat ancien pour revitaliser enfin le centre-ville, l’ouverture des grandes surfaces le dimanche affaiblirait un peu plus le commerce de proximité, notamment d’alimentation. Cela serait une faute grave lourde de conséquences pour l’avenir. 
  

 

Michel Teychenné et Bernadette Subra

 logodepeche.jpg L'exemple de la haute Garonne 

Supermarchés : retour à la case fermeture le dimanche

Publié le 23/08/2013 à 03:51, Mis à jour le 23/08/2013 à 08:11

La fin des courses alimentaires le dimanche matin... /Photo archives DDM, Xavier de Fenoyl
La fin des courses alimentaires le dimanche matin... /Photo archives DDM, Xavier de Fenoyl
   

Le préfet de Haute-Garonne vient de signer un arrêté interdisant l’ouverture dominicale des commerces alimentaires de plus de 400 m2.

À compter du 1er octobre prochain, les supermarchés, hypermarchés, les commerces d’alimentation générale non spécialisée d’une surface de vente supérieure à 400 m2 ne pourront plus ouvrir le dimanche matin . La décision vient d’être prise par le préfet Henri-Michel Comet qui a signé le 22 juillet un arrêté. Cette décision fait suite à un long bras de fer entre la fédération des entreprises de commerce et de la distribution (la grande distribution) et les organisations patronales, le conseil départemental du commerce, les syndicats de salariés et chambres consulaires., tous s’opposant fermement à cette ouverture dominicale. En février 2008, le préfet prenait un arrêté interdisant cette ouverture. Or quatre ans plus tard le tribunal administratif de Toulouse l’annulait, autorisant ainsi l’ouverture de ces commerces ; décision de justice confirmée en janvier dernier par la cour administrative d’appel de Bordeaux. Or le préfet n’en est pas resté là. Face à la forte mobilisation contre cette ouverture qui a donné lieu à diverses manifestations de salariés, d’élus et de syndicats professionnels, il a décidé d’ouvrir la concertation. Elle a convaincu le représentant de l’État que la profession était largement majoritaire pour demander la fermeture de ces commerces le dimanche. «Cet arrêté est une bonne décision qui répond au consensus de la profession réagit Michel Roux, président du conseil départemental du commerce et président de la section commerce de la CCI. «Nous sommes revenus à une pratique historique en Haute Garonne qui interdit l’ouverture dominicale. C’est une offre pour le commerce de proximité et notamment des métiers de bouche. Cela permet aussi de rééquilibrer l’activité des nombreux marchés de plein-vent.» conclut-il.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires