Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 10:20

logodepeche.jpg

Pamiers. Un écoquartier en centre-ville et une sécurité renforcée

 

 

Article exclusif

la liste «Pamiers au cœur-le renouveau»

 

 

Hier en début d'après-midi entouré de Bernadette Subra, Carmen Barthès, Jacques Arthuys et Dominique Mourlane autour de Miche Teychenné pour évoquer le centre ville. /Photo DDM X.O

Hier en début d'après-midi entouré de Bernadette Subra, Carmen Barthès, Jacques Arthuys et Dominique Mourlane autour de Miche Teychenné pour évoquer le centre ville. /Photo DDM X.O

 

 

à un mois des échéances cruciales du premier tour des municipales, la liste «Pamiers au cœur le renouveau», emmenée par Michel Teychenné, est la première a décorseté son programme pour séduire l’électorat. C’est au centre-ville que Michel Teychenné donne le coup d’envoi avec deux axes forts que sont le logement et la sécurité de ses concitoyens.


DDM : Vous vous attaquez donc au centre-ville, sa rénovation et ses logements…


Michel Teychenné : Oui ! Mais d’abord, un constat. Le centre-ville est sinistré. De très nombreux magasins sont fermés. Plus de 750 maisons et appartements sont vides à l’intérieur du périmètre des canaux (1 200 dans toute la ville). 520 logements, certes habités, sont classés indignes. Cette situation est le résultat de 18 ans d’abandon de ce secteur essentiel pour la ville. L’actuelle majorité ne s’est pas donné les moyens financiers et techniques pour renverser cette situation. En six ans, au fil du dernier mandat de cette équipe, la situation a empiré. L’appel lancé aux promoteurs en juin 2012 lors d’une grande réunion baptisée le Cœur de Pamiers est un échec cuisant. Aucun promoteur ne veut prendre le risque d’investir dans le centre-ville vu son état actuel. La compétence habitat n’est pas communale mais dévolue à la CCPP, peu de monde le sait… la politique de l’habitat est le grand échec de ce mandat pour la CCPP co-gérée par M.M Trigano et Fauré, ce bilan est leur bilan commun.


Alors que ferait l’équipe de Pamiers au cœur le renouveau si elle était élue ?


Créer l’ écoquartier du centre soit 200 logements de qualité en centre-ville. Aujourd’hui, nous disposons d’un grand espace d’environ 10 000 m2 pour engager la création de logements de qualité et favoriser le retour d’une population d’habitants de la classe moyenne. Constitué de l’îlot Sainte-Claire et de l’emplacement du Lidl entre la rue Gabriel Péri et le boulevard de la Libération, il permettra la création d’un écoquartier de qualité qui redynamisera le centre-ville.

Le principe de l’écoquartier est d’engager, riverains, urbanistes, promoteurs, bailleurs sociaux, associations, élus, dans une démarche collective. Le projet est de créer des logements de qualité, sobres en besoins d’énergie, des réseaux de chaleur, de favoriser l’habitat participatif, le commerce, la mixité sociale et la mixité des activités. La pratique d’un écoquartier, c’est de passer du «ce qui est bon pour vous» à «ce qui est bon pour tous».


Comment vous y prendriez-vous ?

Depuis des années dans l’opposition, nous avons fait des propositions : seul un partenariat public - privé au travers d’une SEM immobilière chargée de la rénovation du centre - ville, pourra engager efficacement la réhabilitation du centre de Pamiers. Cette SEM devra fonctionner comme un guichet unique au service des porteurs de projets, mais aussi intervenir directement dans l’achat et la rénovation et la construction. Tant sur le plan de l’habitat que du commerce. Cette méthode a déjà fonctionné dans de nombreuses villes moyennes et permis de redresser la situation de leur cœur de ville.»


Sécurité : «Il faut une volonté politique de rétablir l'ordre !»

Autre sujet abordé hier par Michel Teychenné et ses colistiers présents, la sécurité. Michel Teychenné préconise ni plus ni moins que le renfort par le doublement des effectifs de la police municipale. «Aujourd’hui, l’école de musique compte 24 salariés, la police municipale seulement 6. Quant à la mairie, elle compte 406 salariés, sous Trigano, l’effectif a doublé. Il va falloir arrêter cette inflation des effectifs à la ville et à la communauté des communes et penser à une répartition plus efficiente de ces derniers. C’est une nécessité. Elle se fera dans la négociation avec un grand plan de formations et de restructuration des services.» Michel Teychenné et son équipe évoquent la nécessité de manifester : «Une vraie volonté politique de rétablir l’ordre ! C’est inadmissible de rester inactif. La tranquillité publique est un élément central de redressement de Pamiers. La rénovation du centre-ville et sa relance économique se feront aussi en luttant contre le sentiment d’insécurité, contre les incivilités. Nous doublerons les effectifs de la police municipale, qui ne comptent aujourd’hui que six fonctionnaires. Leurs missions seront élargies et renforcées sur l’ensemble du territoire de la commune, mais aussi en soirée dans le centre-ville. Le partenariat avec la Police nationale sera renforcé. Nous maintiendrons le réseau de vidéosurveillance. Il est urgent de mettre en place un plan de lutte et de prévention contre l’usage et le trafic de stupéfiants en coopération avec la justice et la Police nationale. Les représentants de l’Éducation nationale et de l’enseignement privé y seront associés. En effet, depuis trop longtemps, l’actuelle municipalité a laissé se développer des trafics de toutes sortes à proximité des établissements scolaires. Il faut réagir !»


Propos recueillis par X.O

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires