Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 11:24

logodepeche140

 

 

Pamiers. 2013 : cheminons à rebours

Publié le 30/12/2013 à 03:46, Mis à jour le 30/12/2013 à 08:28

 

 Il en restera quoi à Pamiers de 2013 ? Je vais vous le dire : une année de pluie ! Il s’est abattu plus de 1 400 mm, un flot, qui n’a condescendu à s’espacer que le temps d’un bref été. Il tombe à Pamiers 830 mm par an. Faites le compte. Et dès janvier c’était ainsi ! Pour le reste, le 1er RCP qui a beaucoup bougé en 2013 a eu la douleur de perdre deux des siens, l’un au Mali en janvier, l’autre au Gabon en octobre. Et des blessés en nombre. C’était aussi l’année des 70 ans du régiment et des trente ans de l’attentat meurtrier du Drakkar. Année lourde, pour les cœurs et les mémoires. 2 013 c’est aussi l’année des peines au conseil municipal, avec la disparition rapide cet été, de Didier Cerny et Paul Clarac. C’est le décès d’un grand nom du commerce et de l’entreprise : Dominique Fauré. Peine aussi du monde sportif avec la mort d’un grand boxeur d’après-guerre qui portait les couleurs appaméennes : Cisco Alésina.

 

 

À l’ombre des trois clochers on se souviendra également de la fermeture du Lidl en ville, de l’affaire à rebondissement des ossements des sœurs du Carmel qui vient à peine de trouver son dénouement, de l’assaut juvénile et violent contre les murs de la MJC qui a provoqué en avril une manif contre l’insécurité en centre-ville. Une autre levée de boucliers ensuite des personnels de l’ADAPEI et au final de la démission de la direction, présidence comprise. Cette mémoire des mois écoulés c’est aussi l’incendie de la cantine Las Parets, partie en fumée en demi-heure, la fermeture en catastrophe de l’église Notre-Dame du camp qui donnait à penser qu’on allait la prendre sur la tête. Et en mai les gens du voyage qui jettent leur dévolu sur la châtaigneraie et perturbent les calendriers sportifs. Enfin, cette année 2013 sera celle de la destruction de la fontaine de la place de la République qui a donné des cheveux blancs supplémentaires à André Trigano et une crise d’apoplexie à Jacques Tissinier, son créateur ! 

 

Des événements qui se prolongent en 2014

 

2013 ce sont aussi des heures plus positives : le comité Ariégeois du centenaire de la grande guerre qui se fonde à Pamiers, la Marianne d’or qui échoit à la ville et André Trigano, des prix pour nos entreprises reconnues par l’élite de l’aéro-industrie, comme Airbus qui consacre Mapaéro «meilleur fournisseur de l’année». L’année qui se conclut voit aussi arriver le vin de Cailloup que l’on va replanter, le club des aînés qui devient le plus grand de France avec plus de 900 adhérents. Le lancement de la nouvelle salle Omnisport Et Fiesta toujours égale à elle-même, sans parler de la fête de la ville. En politique le débat et l’image ont été dominés par trois hommes tournant en sarabande autour d’un fauteuil à pourvoir : André Trigano, qui vient de confirmer son intention de briguer un nouveau mandat, Michel Teychenné et Alain Fauré à gauche, le dernier recevant l’onction des militants pour les prochaines municipales. Voilà à grands traits sur quoi tombe ce rideau en ce 31 décembre 2013 : rien de ce qui est indiqué ici n’est isolé dans le temps. Les événements, les faits, se ramifient de mille manières et 2 014 va d’un saut de puce prolonger tout un contexte.

 

 

Jean-Philippe Cros

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires