Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 08:18

SARKO-SHOW : CA COGNE A PAMIERS!

logolib140

Deux articles de Libération Toulouse

SARKOZY POUR LES UNS,
GAZ LACRYMOGENES POUR LES AUTRES


sarkopamiers.JPG
Rien vu de la manifestation, rien senti non plus, Sarkozy heureux comme un président en Ariège.


Il y a les Ariégeois qui étaient invités à écouter Nicolas Sarkozy au gymnase Rijole de Pamiers ce mardi 17 janvier. Et ceux qui se sont fait gazer par les CRS à plus d'un kilomètre de là.

Midi est passé, le président parle encore, présentant ses vœux au monde rural. Réunis dans un rassemblement autorisé sur une place de la ville, quelque 500 élus de gauche, dont le président du Conseil général Augustin Bonrepaux, syndicalistes et autres appaméens jeunes et vieux décident, pour le symbole, de se rapprocher du cordon de CRS qui protége un très large périmètre présidentiel.

C'est la conseillère municipale de gauche Annie Facceti qui s'en souviendra. Le projectile plastique qui l'a atteinte à la hanche devrait produire un bel hématome bleu.

«Pas de contact, aucune attitude vindicative, l'atmosphère était bon enfant», résume un participant. «Les CRS nous ont d'abord demandé de revenir en arrière. Puis ont fait les sommations et ont tout de suite tiré des gaz lacrymogènes», reprend l'élu PS Michel Teychenné.

Ce dernier a gardé un des projectiles reçus, «une sorte de balle carrée en caoutchouc noir», décrit-il. Il entend le montrer à tous lors du prochain conseil municipal de Pamiers ce jeudi.


LA GAUCHE PRIVEE DE NICOLAS SARKOZY A PAMIERS

projectile2-copie-1.JPG
Dominique Castagné, Michel Teychenné et Bernadette Subra-Suard du Groupe de gauche

Le président Nicolas Sarkozy n'est pas encore arrivé à Pamiers qu'une polémique s'ouvre déjà. Pour s'en réjouir ou pour s'en plaindre, les uns et les autres ont fait le décompte des chefs de l'État de la V° République qui ont daigné honorer l'Ariège de leur visite. 

Celle de ce mardi 17 janvier se distinguera au moins par cette drôle de manière de faire du maire de la ville visitée. André Trigano aurait tout simplement oublié d'inviter les élus du groupe de gauche de sa municipalité aux festivités. Lesquels réagissent tout de suite :

" Les élus du Groupe de gauche constatent qu’ils n’ont pas été conviés par le maire de Pamiers à l’accueil du Président de la République dans les locaux municipaux de Las Parrets à l’occasion de sa visite de la cantine et du centre de loisir municipal. Ce comportement est contraire à toutes les traditions républicaines et aux règles minimales de la courtoisie et du respect démocratique.

Nous regrettons ce comportement sectaire des élus de la majorité de droite à Pamiers. Par contre, nous ne participerons pas au meeting politique du candidat-président, salle de la Rijole malgré l’invitation pressante de la préfecture. Nous condamnons avec force l’utilisation des moyens de l’Etat et de la Mairie au service du candidat Sarkozy pour sa campagne présidentielle. "

Signé: Les élus du Groupe de gauche - Michel Teychenné, Dominique Castagné, Annie Fachetti, Émile Franco, Catherine Galvez-Quintart, Bernadette Subra-Suard 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires