Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 14:18
logodepeche.jpg

TRISTE FIN DE REGNE


Les élus du Groupe de gauche sont choqués et atterrés par les attaques et les propos injurieux tenus à leur égard par le maire de Pamiers lors de sa dernière conférence de presse.


 Il est bien naturel que M. Trigano soit énervé de devoir annoncer que son budget, voté il y a à peine deux mois, est inapplicable, et qu’il est obligé d’engager un plan de désendettement comme nous le demandions depuis longtemps. Mais cela ne justifie en aucun cas la façon dont M. Trigano a attaqué devant la presse les élus du Groupe de gauche. La teneur de ses propos est un aveu de faiblesse, et ne le grandit pas. L’insulte ne peut servir d’argument qu’à celui qui n’a plus rien à dire! Nous attendons ses excuses.


Sur le fond, le maire conteste nos chiffres. Ils sont pourtant tous issus des documents produits par les services de la mairie, et facilement vérifiables. Nous les maintenons tous. Sur la dette : 28 millions d’euros, dont 4,8 millions d’emprunts toxiques à taux variables, parmi lesquels les fameux emprunts DEXIA jusqu’en 2032. Cette année, un million d’euros pour les seuls intérêts de la dette, soit l’achat de deux “Carmel “! La dette est par habitant de 1 441 euros, soit 5 764 euros pour une famille de quatre personnes. En comparaison, à Foix elle est de 66 euros par habitant.
Aujourd’hui, Pamiers ne peut assumer à la fois sa dette énorme et les investissements d’intérêt communautaire nouveaux. L’abandon des projets de l’Ecole de Musique et du Gymnase de la Vaillante en est l’exemple criant.

Par ailleurs, le maire a beau parler de “solidarité” avec les communes de la Communauté, il faut bien constater que depuis 17 ans à la tête de la CCPP, le maire-président et ses adjoints ont fait un double choix politique qui ne va pas dans ce sens : faire payer à la seule Ville de Pamiers les équipements d’intérêt collectif pour la population de la Communauté et toujours refuser à la CCPP d’avoir une fiscalité commune appelée Taxe Professionnelle Unique, malgré les demandes de nombreux maires socialistes de la CCPP.
Le maire-président porte seul la responsabilité de ces choix, vu le poids de Pamiers dans la Communauté de Communes. Pourtant, la vraie solidarité entre toutes nos communes aurait été la mutualisation des équipements et des ressources. C’est le choix de l’égoïsme fiscal qui a été fait par M. Trigano et ses adjoints, et cette politique pénalise les habitants de la CCPP.
Par exemple, un élève extérieur à Pamiers paye trois fois plus cher les cours de l’Ecole de Musique qu’un jeune Appaméen, 200 euros de plus par an. Une famille extérieure à Pamiers qui voudrait louer l' Espace Fernan (la grande salle de La Roue) pour un mariage devra payer 2500 euros de location ! Curieuse solidarité de la Mairie de Pamiers avec la population de sa Communauté.

Plutôt que de s’abimer à nous insulter par voie de presse, nous suggérons au maire de Pamiers d’avoir un peu plus de respect pour les débats en Conseil Municipal,
Ecouter sereinement nos critiques, mais aussi nos propositions, aurait sûrement été beaucoup plus profitable à sa majorité.

LES ELUS DU GROUPE DE GAUCHE 
Michel Teychenné, Dominique Castagné, Annie Fachetti, Émile Franco, Catherine Galvez-Quintart, Bernadette Subra-Suard

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires