Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 15:02

anscrut.jpg

ANALYSE DES RESULTATS DES QUATRE TOURS DE SCRUTIN À PAMIERS :
PRESIDENTIELLES ET LEGISLATIVES


A Pamiers, on a assisté à une incontestable victoire du PS, qui n’avait jamais atteint des niveaux aussi importants sur la Ville.

Trois raisons principales peuvent être avancées sans pouvoir les hiérarchiser :

* Une évolution sociologique de la population de Pamiers favorable à la gauche : En 17 ans de gestion Trigano, la ville s’est paupérisée, la population résidente a changé. La classe moyenne et supérieure quitte la ville pour “la banlieue résidentielle”, le nombre de personnes non soumises à l’impôt sur le revenu a fortement augmenté. La problématique spécifique au centre-ville pèse désormais sur le vote en renforçant l’extrême-droite.

* La bipolarisation de la vie municipale : La volonté de faire vivre une opposition offensive, de montrer les limites et les carences de la municipalité de droite, a permis de sortir de la léthargie politique locale, de remobiliser l’électorat de gauche. De sortir de “l’anesthésie apolitique” du Triganisme.

* Le besoin de renouvellement de la classe politique : D’abord grâce à François Hollande, puis à son équipe ministérielle féminisée et profondément rajeunie. Ensuite, avec Alain Fauré, nouveau candidat dans la deuxième circonscription.

Ces facteurs combinés à une bonne campagne nationale et locale ont créé une dynamique électorale à Pamiers.

Avec une participation de 81 % aux deux tours des Présidentielles, François Hollande est passé de 2402 voix (31,80 %) au premier tour à 4143 voix (58 %) au deuxième. 

Avec une participation plus faible aux Législatives (57,59 % au premier et 53,59 % au second), Alain Fauré est passé de 2037 voix (38,48 %) au premier tour à 2916 voix (60,39 %) au second. Les reports à gauche tant du Front de gauche que d’Europe-Ecologie-Les-Verts ont été très bons.

A noter que le candidat UMP a récupéré au deuxième tour la moitié environ du vote FN à Pamiers, et que 15 % de nouveaux électeurs se sont mobilisés entre les deux tours des Législatives même si la participation a été plus faible au second tour. Les Législatives ont enfin été marquées par l’abstention la plus forte de toute l’histoire de la Vème République à ce type de scrutin.

Le candidat UMP Philippe Calléja avait fait le pari de choisir comme suppléante une adjointe au maire de Pamiers, laquelle avait déjà été candidate aux élections régionales sur la liste UMP de Mme Barèges. M. Calléja a ainsi fait l’impasse sur la représentation du Couserans... Ce choix municipal n’a pas séduit les électeurs de Pamiers, c’est le moins qu’on puisse dire! L'échec de M. Calléja à Pamiers est aussi l’échec de la majorité municipale et de sa suppléante.

Michel Teychenné
Membre du Conseil national du Parti socialiste

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires