Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 14:15
La Mairie doit déposer plainte contre X pour « faire le ménage » à Pamiers Événements et à l’Office du Tourisme
La Mairie doit déposer plainte contre X pour « faire le ménage » à Pamiers Événements et à l’Office du Tourisme
La Mairie doit déposer plainte contre X pour « faire le ménage » à Pamiers Événements et à l’Office du Tourisme

Les conseillers municipaux de «Pamiers au cœur» ont tenu hier une conférence de presse au cours de laquelle ils ont demandé au maire de porter plainte contre X pour défendre les intérêts des Appaméens après le «fiasco» financier de fiesta 2016.

Michel Teychenné et Bernadette Subra ont fait leur rentrée. Dans le cartable des deux conseillers de l'opposition «Pamiers au cœur», le dossier sur le sujet du moment : le fiasco de Fiesta 2016, plombée par l'onéreux spectacle de Johnny Hallyday. Après être intervenus tout l'été sur cette affaire, les deux élus ont donc remis le couvert à l'occasion d'une conférence de presse tenue mercredi. En ligne de mire, c'est bien entendu Hubert Lopez qui est visé depuis le début, le maire adjoint de Pamiers qui a démissionné de cette fonction (voir encadré) par ailleurs président de Pamiers Événement (structure qui porte Fiesta) et de l'office de tourisme. D'où cette sortie : «Depuis 2009 nous alertons régulièrement sur les risques judiciaires encourus par les élus qui cumulent les fonctions de maire adjoint et de président de Pamiers Événement et de l'office de tourisme. La cour régionale des comptes nous a donné raison en 2014 sans que cela n'ait provoqué de changement ! Aujourd'hui, l'affaire de la Fiesta 2 016 a mis au grand jour un système malsain et illégal dans la comptabilité de Pamiers Événements et de l'office de tourisme. De plus, tous les concerts payants (pas seulement le concert de Johnny Hallyday) se sont soldés par un déficit financier important. Nous avons obtenu en juillet de la mairie (contrainte et forcée par le désastre de Fiesta 2 016) une réunion sur le financement et les dépenses de Fiesta.» Et de répéter qu'il ne veut pas que les Appaméens payent les déficits «de cette regrettable affaire, ni l'emprunt de 130 000 €, et de nouvelles factures !» Les deux élus s'indignent à nouveau «du pillage financier organisé de l'office de tourisme par Pamiers Événement, qui en utilise le personnel depuis des années sans reverser à ce dernier le coût réel des prestations !» D'où cette conclusion : «Nous exigeons que la mairie dépose plainte contre X auprès du Procureur de la République pour faire toute la lumière sur la faillite de Pamiers Événements et sur l'utilisation des subventions municipales par Pamiers Événements et l'office de tourisme. La Justice doit enquêter sur la gestion de ces deux associations et établir les responsabilités de ces dérives financières. En ce qui nous concerne, conformément aux obligations des élus (art. 40 du Code de procédure pénale), nous avons informé par courrier Madame la Procureure de la République.»

Pour un retour à une Fiesta familiale et gratuite

En conclusion, Michel Teychenné et Bernadette Subra demandent que pour 2017 «on en revienne à une Fiesta gratuite, familiale, beaucoup moins chère.» Car, indiquent-ils «ce n'est ni le défilé de chars, ni les bodegas, ni les bénévoles qui sont responsables de la situation actuelle – ils ne doivent pas être pénalisés. Nous demandons au maire de réunir une commission de travail regroupant les élus municipaux, des représentants du comité des fêtes de Pamiers (qui eux ont apporté la preuve de leur savoir-faire et de leur sérieux avec beaucoup moins de subventions), et tous ceux et celles qui souhaitent s'engager, pour préparer la nouvelle formule de Fiesta 2 017. Nous sommes prêts
à y participer.»

La Mairie doit déposer plainte contre X pour « faire le ménage » à Pamiers Événements et à l’Office du Tourisme

C'était un secret de polichinelle, mais les choses paraissent clairement établies en ces premiers jours de septembre : Hubert Lopez s'est démis de sa charge de maire adjoint (investi notamment de la politique de développement du centre-ville). Cette démission a été officiellement notifiée aux autorités. Elle s'inscrit dans les suites de Fiesta 2016, et de toute évidence, elle ne sera effective que lors de la séance de conseil municipal du 30 septembre prochain. En revanche, Hubert Lopez reste toujours membre du conseil municipal et est par ailleurs toujours président de Pamiers Événement et de l'office de tourisme.

La Mairie doit déposer plainte contre X pour « faire le ménage » à Pamiers Événements et à l’Office du Tourisme

QUELQUES ÉLÉMENTS POUR VOTRE COMPRÉHENSION
Par Michel Teychenné

La Mairie doit déposer plainte contre X pour « faire le ménage » à Pamiers Événements et à l’Office du Tourisme

Il est inadmissible qu’à Pamiers, en tant que président de ces deux associations, un élu gère en dehors de la comptabilité publique et sans contrôle de la Mairie la moitié 551 000 euros, sur le million d’euros de subventions annuelles affectées à la totalité des 132 autres associations de Pamiers. (551 000 euros pour l’Office de Tourisme et Pamiers Evenement, le reste au 130 autres associations!).

Nous avons obtenu en juillet de la Mairie (contrainte et forcée par le désastre de la Fiesta 2016) une réunion sur le financement et les dépenses de la Fiesta.

Plusieurs points sont apparus lors de cette réunion :

- La Fiesta 2016 a coûté plus de un million d’euros !

- 626 000 euros de fonds municipaux ont été alloués à la Fiesta sur le budget 2016, mais seuls 75 000 étaient contrôlés par l’administration municipale. Le reste a transité sur les comptes des associations Pamiers Événements et Office de tourisme présidées par un adjoint au maire, et ce, en dehors de la comptabilité publique et du contrôle des élus. Ces sommes auraient principalement servi à l’organisation de concerts payants, tous déficitaires. Les Appaméens ont dû payer deux fois : une première fois par leurs impôts (obligatoires), la seconde (facultative) pour assister aux concerts !

- Les comptes présentés le 27 juillet sont gravement incomplets. Il manque par exemple les frais de personnel, qui représentent au moins 130 000 euros.

- Certaines factures sont des plus surprenantes et demandent des éclaircissements...pour le moins:

        - 26 727 euros de « frais de bouche », sans aucunes recettes de vente de repas...
 
        - 7 261 euros de « frais de caviste », en plus des factures attribuées aux buvettes...
 
        - 2 361 euros de frais de location de voiture et de carburant.
 
        - Des centaines de billets de concerts gratuits distribués en ville.
 
        - 11 486 euros de frais d’hôtel.
 
        - Des élus dont l’entreprise personnelle a effectué des prestations payantes pour la Fiesta.
 
        - Pas de commissaire aux comptes à Pamiers Événements.
 
       - Etc. (la liste est longue).


À cela il faut ajouter qu’il n’y avait pas de “mécène anonyme” comme annoncé au Conseil municipal...mais un emprunt de 130 000 euros, à intérêts différés de 7 %, effectué auprès d’un résident andorran! Signalons de plus qu’il n’y a pas eu d’assemblée générale de l’association Pamiers Événements depuis deux ans au moins, et pas de conseil d’administration non plus, donc pas d’autorisation d’emprunt! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires