Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 15:29

PAMIERS

LA MAIRIE BRADE LES PLACES PUBLIQUES
DE MILLIANE ET DES TROIS PIGEONS



Deux décisions graves ont été prises par la majorité contre l'avis des élus de Pamiers au Coeur :
 
- Déclasser la moitié des platanes de Milliane, ce qui permettra de les abattre, le terrain ayant été vendu lors du dernier Conseil municipal !
 
- Faire disparaître totalement la Place des Trois Pigeons et l’Office du Commerce, transformés en  terrain à bâtir pour le groupe Vinci avec la création d’une résidence privée et bien clôturée Les Seigneuriales.

Pamiers : La Mairie brade les places publiques de Milliane et des Trois Pigeons
Pamiers : La Mairie brade les places publiques de Milliane et des Trois Pigeons
Pamiers : La Mairie brade les places publiques de Milliane et des Trois Pigeons

Séance du conseil municipal tranquille hier soir autour d'un petit ordre du jour dominé par l'examen de la procédure concernant le plan local d'urbanisme (PLU).

Une fois n'est pas coutume le conseil municipal de Pamiers s'est déroulé hier soir sans éclats de voix, et sans portes qui claquent. Il faut dire que l'ordre du jour était maigre et le morceau de choix avait tout pour rebuter le commun des mortels : le plan local d'urbanisme (PLU), dont les élus devaient examiner l'avancement de la procédure, à savoir la nouvelle rédaction du règlement, le bilan de la concertation et l'arrêt du projet avant que ce texte ne soit soumis aux personnes publiques associées, puis à enquête publique.

P
our une fois, André Trigano est resté en retrait, c'est Claude Deymier qui s'est collé à la lecture de ce best-seller, sous le regard attentif d'un maigre public et d'une tablée d'élus moyennement motivés. Pourtant, entre les lignes, il y a des choses intéressantes dans ce projet, au moins la modification de l'espace boisé classé de la place Milliane, sur lequel plane le projet d'installation du cinéma. On en parlera en 2017 certainement, car déjà des voix se font entendre pour déplorer ce choix, qui pourrait se traduire par l'abattage de quelques arbres et l'élévation du bâtiment sur un côté de la place.

Michel Teychenné a évoqué la question lors du conseil faisant observer que si le document exposé en mairie n'avait pas fait l'objet de remarques de la part du public, notamment sur cet aspect des choses, «c'est parce que les gens ignoraient que l'on voulait vendre Milliane !» Au-delà, le chef de file de Pamiers au Cœur a déploré un document «dénué de toute vision, qui se borne à réaménager l'ancien PLU. Un document qui en plus ne protège pas l'espace public !» J.C.Cid, pour Pamiers-Ensemble, a lui aussi déploré «une absence de vision à long terme, un PLU où on cherche simplement du terrain à construire. Une logique qui consiste à attendre le promoteur !»


« Il y aura certainement des choses à rectifier »

Pour sa part, Jean-Claude Deymier, a considéré qu'en matière de concertation «on a fait ce qu'il fallait, il y a toujours une grande difficulté à concerter, c'est un sujet sur lequel les gens sont peu motivés.» L'adjoint au maire faisait observer en revanche que l'on n'était encore qu'à la moitié du gué, que cette démarche allait se poursuivre, avec l'avis des personnes publiques associées, l'enquête publique ensuite «et qu'il y aura certainement des choses à rectifier !» Mis à part une parenthèse de Michel Teychenné sur sa déception de voir le maire «prêt à vendre une partie des Trois Pigeons pour y installer une résidence de seniors friqués, ce qui est d'ailleurs contraire à l'esprit du contrat de ville» le reste de cette séance s'est déroulé sur le même ton, sans enthousiasme, mais dans la plus parfaite cordialité. Bref, on était en pleine trêve des confiseurs!

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires