Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 14:51



Le débat quant au sort de la structure et des quelque 60 emplois prend de plus en plus une tournure politique.

A la lecture de l'article paru le vendredi 24 avril dans La Dépêche du Midi, relatant le point fait par le maire André Trigano sur le dossier de l'abattoir, Michel Teychenné, conseiller de l'opposition, répond :

« Cela fait 14 ans que c'est Claude Deymier qui gère l'abattoir et aujourd'hui qu'il y a des problèmes, ce serait la faute de l'opposition? Ce n'est pas sérieux! Le maire veut lâcher l'abattoir, je l'ai bien compris. La preuve : la privatisation "sauvage" annoncée en conseil l'a été alors que la société repreneuse n'était pas encore constituée! Je le répète, ce n'est pas une façon sérieuse de travailler. Et il ne faut pas s'étonner que les gens aient pris peur face à ce genre de méthodes. La solution aujourd'hui, c'est de créer une société d'économie mixte qui reprenne les abattoirs. La communauté de communes doit soutenir la structure financière, de même que l'Europe et la région qui peuvent apporter 24 % d'aides à l'investissement (12 % chacune). Le maintien de l'abattoir à Pamiers est un choix politique qui dépend entièrement de la ville. C'est un choix d'investissement pour l'avenir. Au cours du précédent mandat, la ville a investi 500 000 € pour réaliser la moitié du chemin qui mène à Cailloup. Je considère que l'enjeu de l'abattoir sur Pamiers est au moins aussi important... Dernier point : je regrette l'agressivité du maire. En ce qui me concerne, je resterai positif et ouvert à la discussion. »

La Dépêche du Midi, samedi 25 avril 2009


Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires