Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 11:43
Actualités
Pamiers. Confrontation autour du «grand passage»

Pamiers. Confrontation autour du «grand passage»

Publié le 01/06/2013 à 03:46, Mis à jour le 01/06/2013 à 07:06

Conseil municipal et gens du voyage

La plaine de jeux de la Châtaigneraie occupée par les caravanes des pentecôtistes. /Photo DDM JPHC.

La plaine de jeux de la Châtaigneraie occupée par les caravanes des pentecôtistes. /Photo DDM JPHC.  

Le projet d'aire de grand passage pour les gens du voyage est venu sur le tapis du conseil. À la faveur de l'occupation de la Châtaigneraie par les Pentecôtistes, voilà une huitaine de jours !

L'aire de grand passage des gens du voyage. On se doutait bien que la question atterrirait sur le tapis du conseil municipal. L'occasion était trop belle pour Michel Teychenné, le président du groupe de gauche à l'assemblée, de rebondir sur l'actualité et de s'empresser de la poser. On le sait, une soixantaine de caravanes et environ 250 personnes se sont jetées de leur plein gré, et pas à leur insu, sur le complexe sportif de la Châtaigneraie, à l'occasion du traditionnel rassemblement pentecôtiste des gens du voyage. Une installation illégale, bien entendu, et face à laquelle la ville a fait contre mauvaise fortune bon cœur, organisant au mieux ce camp qui est resté huit jours en place. On se souvient que c'est Lucien Quèbre, maire adjoint, qui a payé de sa personne pour encadrer comme il a pu ce débarquement imprévu. On en a donc parlé en conseil, car, en fait, la question avait fait débat lors de la précédente séance publique. Jean-Paul Dedieu, chargé du dossier et qui représente Pamiers au sein du syndicat intercommunal constitué autour de cette question de l'aire de grand passage, avait expliqué qu'en fin de compte, si les choses allaient lentement dans cette affaire, c'est que cela avait été voulu ainsi au sein du syndicat. Pressons-nous mais sans nous hâter. Donc jeudi soir, Jean-Paul Dedieu s'est donc retrouvé sous le feu des questions de Michel Teychenné : «Quand vas-tu proposer un terrain et que ce problème soit réglé. D'autant plus que c'est toujours Pamiers et La Tour-du-Crieu qui récupèrent cette affaire. Il faut faire preuve, cette fois, de courage politique !»

«Accélérez s'il vous plaît»

Lucien Quèbre qui a repris la balle au bond pour être le premier monté en ligne sur le terrain et expliqué que face à cette situation il avait recherché l'apaisement plutôt que la confrontation. Et Michel Teychenné de rappeler que c'est finalement à la police de faire son travail, le maire n'ayant qu'à requérir le commissariat !» Jean-Paul Dedieu, un peu gêné aux entournures par cette question, a expliqué qu'il était allé reprocher aux intrus leur attitude, les rappelant à la loi, c'est-à-dire «que cette manière d'occuper le domaine public n'est pas compatible avec un Etat de droit ! C'est un coup de force qui a été fait sur ce terrain.» Enfin, le conseiller a rappelé une vérité première, «c'est que personne en fait ne veut de cette installation sur sa commune !» André Trigano, qui était resté muet jusqu'à cet instant, a finalement sifflé la fin de la récréation, en demandant à son conseiller «d'accélérer», tout en le remerciant «de ce qu'il faisait». Affaire à suivre, donc, autour de cette «accélération» exigée du dossier !


J.-Ph.C.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires